Boutique en ligne pour mon voisin artisan, on est auto-entrepreneurs, comment facturer ?


(ybabel) #1

Bonjour,
j’ai un voisin qui fabrique des objets d’artisanats qu’il vends uniquement sur les marchés locaux. Internet ce n’est pas son truc.

Je lui ai proposé de lui faire une boutique en ligne pour toucher plus de monde (et parce que je trouve que ses produits sont de qualité).
On est tous les 2 auto-entrepreneurs.
Mon objectif est de proposer un service (pour lui et d’autres à venir) le plus simple possible à utiliser. Il reçoit la notification de commande par email, envoie le paquet, touche son argent et moi un pourcentage ou une commission fixe.

Ma question est la suivante. J’ai lu plusieurs sujets similaires, mais je n’ai pas vraiment trouvé de réponse définitive à ma question. En fait, j’ai découvert qu’il y avait plus de possibilités que je ne pensais.

Apparemment, j’ai plusieurs options possibles pour facturer.

  • Je peux facturer “moi” au client la somme totale, et reverser le prix moins ma commission à l’artisan.
  • Je peux laisser le client facturer la somme totale, et facturer une commission au client
  • Je peux “facturer pour le compte de l’artisan” (si j’ai un “un mandat de facturation pour compte de tiers”) et facturer moi une commission.

Du coup, moi, je préférerais facturer le total et reverser la somme moins la commission à l’artisan … histoire de ne pas avoir à courir après les paiements et gérer les impayés, puisque je gère la boutique.
Mais je crains que ça ne pose un soucis avec le statut d’auto-entrepreneur, car, si j’ai bien compris, je dois déclarer le CA.
Le CA c’est le prix de l’objet ou bien ma commission ?
Si je dois payer des charges/taxes sur le CA de l’objet, vu que me commission et donc mon bénéfice ne sera qu’une petite partie, je vais être direct dans le rouge à la première vente.
Si je dois payer 22% de charge sociales sur le CA de l’objet, alors que ma commission est de 5 ou 10% autant dire que je suis cuit.

Est-ce que je peux m’en tirer avec la facturation pour compte tiers ? Est-ce que le CA ce sont mes commissions peu importe qui facture ?
Faut-il forcément que passe par la facturation de la commission et que le paiement soit fait du client a l’artisan ?


(François-Xavier) #2

Internet c’est pas son truc mais faudra bien qu’il y touche de près ou de loin.
Vous êtes tous 2 auto entrepreneurs avec 2 activités distinctes et à vocations distinctes : 1 activité commerciale vente de marchandises, l’autre prestataire de services en échange d’une commission.
Son CA n’est pas le mien et vice versa. Donc, il fait son taf, génère son CA, te reverse ce qu’il veut, paie ses impôts dessus. Et toi, à ton tour tu paieras des impôts selon des règles de calculs prédéfinies liées à la nature de ta propre activité et au montant de ton CA, c’est un cercle vertueux.


(ybabel) #3

C’est la qu’est le problème : je manque de confiance à priori (j’ai mes raisons). Je préfères que ça soit moi qui “reverse ce qu’il veut”. Déjà avec un j’ai moyennement confiance, et si je veux étendre le concept, avec plusieurs, ça va être carrément compliqué.
D’où ma question, autant résoudre le problème une fois pour toute.


(François-Xavier) #4

je sais que ce n’est pas simple de demander à quelqu’un la rétribution de son travail mais fais un effort stp !

exemple :

images%20(8)

sinon tu lui demandes pas une comm par vente mais sur un montant de CA atteint, tu seras plus tranquille jusque là


(ybabel) #6

Ce n’est pas la question que je pose. Ma question est de savoir quel sont mes choix légaux. Pour le reste, je n’ai pas besoin qu’on me dises des évidences.


(François-Xavier) #7

ok, attendons de voir d’autres réponses. bye


(UpDoze) #8

Bonjour,
Puisque vous êtes prestataire de service pourquoi ne pas apprendre à votre voisin comment se servir de son site dans un premier temps ? Il faut bien qu’il s’y mette un jour.

À moins que vous ne deveniez son webmaster, et d’après vos dire c’est que qui vous arrangerez le plus. Dans ce cas il s’agit de sous-traitance entre micros entrepreneurs. Ce qui est parfaitement légal.
Par contre, je ne suis pas sur que ce soit légale que se soit vous qui lui versiez son CA moins vos commissions. C’est son business pas le votre, vous n’êtes pas co gérant de son entreprise.

Le mieux c’est d’établir un contrat entre vous deux, expliquant que vous vous engager à gérer son site web et qu’en contrepartie lui s’engage à vous verser un montant fixe de commissions sur ses ventes. De sorte que si l’un de vous manque à ses engagements vous soyer en mesure d’aller au tribunal de commerce en cas de litige, vous serez couvert par ce contrat qui vous lie.

Attention veuillez à ce que votre voisin ne vous impose pas d’horaires, de tarif ou autres éléments de subordination qui transformerait votre sous-traitance en salariat déguisé.

Cordialement.


(lavroff) #9

hello
si c’est artisanal entierement crée par luii, il y a un site dédié qui est pas mal du tout :
Alittlemarket.
Teste et efficace.
si cela peut rendre service…car creer un site ce n’est pas le plus dur, mais apres faut le faire connaitre
et aujourd’hui c’est un job a part entiere et cela coute cher pour cibler une clientele.
Cordialement.


(ybabel) #10

Intéressant, merci, je vais regarder.


(Berfhaen) #11

En tant qu’AE si tu factures pour l’artisan, tu vas grossir ton CA et donc atteindre rapidement le plafond et réciproquement s’il te reverse la com par la suite.


(ybabel) #12

Oui, c’est exactement ce que je me suis dit, mais du coup tu suggères quoi ? L’idéal serait de faire 2 factures au client : une pour mes commissions, une pour l’artisan. Mais c’est relou et je ne penses pas que ça soit bien perçu.


(Berfhaen) #13

Ca ou bien monter une boite avec une compta.


(UpDoze) #14

Site qui n’existe plus puisqu’il a été racheté par Esty. C’est sur ce site que l’on peut vendre ces propres fabrications.

Et non l’idéal comme je vous l’ai déja expliqué précedement (mais apparement mon avis n’as pas été lu) c’est que votre artisant facture ses clients lui même et vous vous lui faite une facture de commission pour qu’il vous reverse ensuite votre commission pour la gestion de son site. Avec contrat entre vous deux stipulant que votre voisin vous sous-traite.

Cordialement.


(Alain Orset) #15

Une autre solution serait d’utilise un outil comme stripe sur votre platforme, en s’assurant que le comptre stripe est associe a votre artisan.
Donc, tous les payments de la platforme sont vires une fois par semaine chez l’artisan car vous utilisez son compte stripe, par contre vous lui facture chaque semaine les commissions sur les achats car la plateforme sera calculer votre commission.


Proposé avec ❤️par Camille Roux