Charges totales pour un micro entrepreneur au plafond

Bonjour,

Pouvez-vous me dire si je me trompe ou si j’oublie des choses à prendre en compte sur la situation suivante svp ?

Imaginons que j’aie un client pour l’année 2020 à qui je facture une prestation informatique (développement + consulting) et que je puisse en tirer un CA de 70k€ c’est-à-dire mon plafond en tant que micro entrepreneur.

Déjà pour mon client, le coût total que cela lui représente avec la TVA est 35200+34800*1,2 = 76960€ c’est bien ça ?

Et me concernant, est-ce que tout ce qui suit est juste ?
CA : 70000€
Charges sociales (22%) : 70000 * 0.22 = 15400€
Contribution formation professionnelle (0.2%) : 70000 * 0.002 = 140€
CFE : 2 000€ max
Assurance professionnelle (compter une trentaine d’euros par mois) : 360€

Donc il me reste en net annuel avant IR : 70000 - 15400 - 140 - 2000 - 360 = 52100€

Donc ça voudrait dire 52100 / 12 = 4341€ net mensuel avant IR ??? Ça me paraît beaucoup non ? Je voudrais être sûr de ne rien oublier pour ne pas avoir de mauvaise surprise…

Comme on dépasse les 12 000€ on cotise bien 4 trimestres pour la retraite.

A cela, il faut que j’ajoute une mutuelle mais vous voyez d’autres dépenses à ajouter ?

Merci d’avance pour vos conseils / remarques !

Bonjour Julien,

Il manque la CFE (pas la première année). Et éventuellement une assurance pro (pas obligatoire mais dès que je travaille avec un grand groupe on me la demande perso).

Pour le client peu importe qu’il y ait de la TVA ou non puisqu’il la récupère. Donc ça lui coûte le hors taxe c’est tout.

Pour les prestations informatique qui ont des charges quasi inexistantes, la micro entreprise est particulièrement intéressante, j’en sais quelque chose.

Bonjour Stéphane et merci pour cette réponse qui m’apporte déjà des précisions !

D’après ce site je peux ajouter au max 2179€ de CFE si je ne me trompe pas (ma micro entreprise a 4 ans).

Et pour une assurance pro, il faut que je compte aux alentours de combien environ ?

Oui je pense mais je suis pas spécialiste je connais pas toutes les règles sur la CFE. Sans locaux (domiciliation chez soit) normalement c’est bien moins élevé que 2179. Avec mon EURL et un local de 11 m² je ne payais que 650 euros dans une commune qui pourtant taxait bien.

Pour l’assurance pro dans ce que j’avais vu ça commençait pour l’informatique à 20 euros par mois.

Super, merci, j’ai mis à jour mon premier message en fonction de ces nouveaux éléments en espérant être assez proche de la réalité. :grinning:

Il n’y a rien d’autre à ajouter au niveau de la prévoyance, retraite, assurance autre, … ?

Bonjour @Ant

Attention pour le CA TTC, cela dépend d’une chose: si vous êtes déjà assujetti à la TVA en 2019 ou si vous le devenez d’ici la fin de l’année, le CA TTC sera de 70000 * 1.2 = 84000 €.

Comme le @Stephane_Persello,les charges sont minimales en prestation informatique surtout si vous travaillez de chez vous.

En terme d’assurance, et selon votre situation familiale, vous pouvez ajouter une assurance « prévoyance ». Mais là, le budget dépend de votre situation et de vos souhaits. Cela peut aller de quelques dizaines d’euros par mois à quelques centaines d’euros !

Vous pouvez compter aussi les frais bancaires, entre 10 et 15€ par mois selon les banques.

Il vous manque vos frais et éventuels investissements, c’est normal puisque dans le régime micro ou rien n’est déductible pour faciliter la création.

Vous ne pourrez donc les déduire de votre base imposable et donc payez vos charges sociales sur de l’argent qui, en fait sort de poche (le fisc est génial sur ce coup là !)

si vous avez très peu de frais vous y gagnez
si vous en avez beaucoup vous perdez

et hop prenez votre calculette pour faire vous même le calcul c’est facile.

Bonjour @Ludovic_ et @BCAE-ForcesVives et merci pour vos réponses.

Je pensais que la TVA s’appliquait à partir de 35200€ en ME. Du coup, je pensais plutôt à un CA de 35200+34800*1.2=76960€ non ?

Avec 3 enfants à charge, il vaut mieux prévoir une bonne prévoyance j’imagine… Quand vous dites quelques centaines d’euros, faut compter plutôt 300, 500, 700, … ?

Étant en régie chez le client, je n’ai pas d’autres charges que l’essence comme n’importe quel salarié en fin de compte.

Bonjour @Ant,

Ce calcul est valable l’année du dépassement du seuil de TVA. Pour les années suivantes, vous êtes assujetti à la TVA dès le premier euro de CA. Mais bon, avec des clients pro cela n’a pas vraiment d’importance vu qu’ils récupèrent la TVA dans la grande majorité de cas.

Cela est à voir avec votre assureur. Cela dépend de la situation familiale et surtout des montants assurés pour les capitaux et/ou des rentes pour la partie décès/invalidité. Le mieux est de demander un devis à votre assureur. Cela doit même pouvoir se faire en ligne car c’est difficile de donner une estimation. (500 me parait beaucoup mais il doit être facile d’arriver à 200 ou 300 )

ça me parait très bien, vous pouvez mettre de coté la CFE dès la première année, comme ça pas de surprise la deuxième année s’il n’y a qu’un petit CA.
Juste un truc : pas de congés, de ponts pour vous ? -> votre client lui oui (et RTTs tout ça …) ? donc divisez plutôt par 10,5 mois au lieu de 12.
N’oubliez pas que vous ne cotisez pas au chômage (même si c’est possible volontairement semble-t-il), donc quand ça s’arrête… pas de bras, pas de chocolat … Prenez ce qu’il vous faut pour vivre bien et mettez tout le reste de coté.
Sinon optez pour le portage salarial, pour 70k€ de CA HT, comptez 3200 net par mois, et vous cotisez au chômage et donc quand le contrat s’arrête vous bénéficiez d’indemnités chômage.
Evidemment à ce niveau de rémunération, vous ne pouvez pas cumuler une indemnité chômage si vous en bénéficiez actuellement avec ce niveau de revenus AE (voir les règles de cumul ici)

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux