Choix de fiscalité suite au prélèvement IR à la source

sasu
impots

(Éric D.) #1

J’ai une SASU. Je suis couvert côté maladie/retraite par l’accompagnement Pole Emploi sur la première partie de l’année et je serai probablement salarié (d’une boite tierce) en fin d’année.

Je comptais initialement me rémunérer via des dividendes vu que j’aurai une couverture sociale par ailleurs. Ca permet de payer IS + flat tax IR, ce qui chez moi semblait intéressant par rapport au paiement sous forme de rémunération assimilée salarié avec les cotisations sociales + l’IR progressif.

Quand je regarde les règles de transition vers l’impôt à la source, je vois que les dividendes 2018 seront considérés comme des revenus exceptionnels et seront bien soumis à IR en 2019. Inversement, les rémunérations assimilées salarié 2018 passeront comme les revenus des salariés classiques et ne seront pas imposées à l’IR (en 2018 on est imposé sur les revenus 2017 et en 2019 on est imposé sur les revenus 2019).

Le résultat c’est que ça change le calcul. J’ai d’un côté “IS + Flat tax” et de l’autre côté “cotisations sociales sans IR”.

Chez moi ça revient presque au même, avec même un avantage financier pour la solution “rémunération assimilée salarié”. Vu que cette dernière possibilité me permet en plus d’ajouter des points retraite sur la complémentaire, je me dis que c’est doublement gagnant.

Ça me semble étrange vu que je n’ai vu aucun site faire ce type de calcul avec cette recommandation pour les présidents de SASU. Ai-je fait une erreur quelque part ?


(pierre) #2

Hello Éric, sans être un spécialiste du sujet il me semble que ta lecture est la bonne. J’y vois un bémol, dans ton premier cas tu ne paie pas de cotisations sociales alors que dans le second cas (salaire) tu paies des cotisations. :slight_smile:

Je t’invite à te rapprocher d’un avocat d’affaire avant de prendre une décision. :wink:

Pierre


Proposé avec ❤️ par Pragmatic Entrepreneurs
Agence de conseil - Ajoutez du pragmatisme dans votre entreprise