Départ d'un co-fondateur

startup

(Aurélie) #1

Bonjour à tous,

J’ai découvert votre forum via quelques recherches concernant le cas dans lequel je me trouve, sur laquelle et j’aimerais recueillir vos opinions.

J’ai démarré un projet il y a 5 ans avec un ami. Le produit est une plate-forme web qui, malgré une certaine activité (~30 utilisateurs/mois), n’a toujours pas réussi à dépasser les quelques centaines d’euros de revenu par mois.
Nous travaillons à deux sur le projet depuis le début, à temps plein, et sommes détenteurs des actions de la société à hauteur de 50% chacun. Nous avons pour ce projet vécu sur les économies / parents / autres aides (aucune mention inutile à biffer).

Aujourd’hui j’ai décidé de quitter le projet ; Mon co-fondateur souhaite continuer.
La société a environ 50k€ en trésorerie et mon co-fondateur souhaite aller vers une levée de fonds, mais pour l’instant rien de concret. Mon co-fondateur n’a pas de moyens pour racheter mes parts, outre les 50k en caisse.

Un rachat de mes parts pour 25k€ qui est l’offre sur la table, me semble une valeur à la fois bien basse (qui ne prends pas en compte la valeur potentielle de ce qui a été réalisé puisqu’on ne compte que la trésorerie) et à la fois très handicapant pour le développement futur de la société. Je ne souhaite pas quitter la société en mauvais termes ni nuire au projet, mais j’ai d’autres opportunités et il est temps pour moi de les saisir.

Pour conclure, je citerai ce post, Depart co-founder d'une startup à l'amiable, qui me semble assez proche de la situation dans laquelle je me trouve:
Connaitriez-vous un mécanisme qui n’handicape pas l’entreprise et permette à tout le monde d’être en situation Win-Win (éventuellement payement différé, options de rachat etc…)

Merci d’avance pour votre aide, j’espère avoir été assez claire. N’hésitez pas si vous avez besoin de renseignement supplémentaires.

Aurélie


(Vincent BILLETTE) #2

Bonjour,

Le fil auquel vous renvoyez n’est pas vraiment pertinent. Il avait fait du vesting (ça complique les choses), il y avait de l’argent…

Cela dit, oui, il y a toujours moyen de prévoir un règlement à terme, oui. Mais le souci c’est toujours le risque d’impayé…


Proposé avec ❤️par Camille Roux