L'écriture inclusive sur Pragmatic Entrepreneurs


(Workiboy) #1

Sur les 2 premiers points, on continue en MP.

Sur le 3ème, ce que je voulais signaler est un problème de posture. Lorsqu’on anime un forum gratuit, on se fait plaisir et si écrire en inclusif est important pour toi, fais toi plaisir :slight_smile: Lorsqu’on s’oriente vers un service payant, on doit se poser la question de ce que recherchent les lecteurs, qui deviennent des clients. Imposer cela à ses clients me paraît déplacé. Pour ma part je me suis désabonné de toutes les ML professionnelles qui étaient écrites en inclusif, car je considère que ce n’est pas le lieu pour de la propagande idéologique.


Réflexion sur un abonnement premium pour Pragmatic Entrepreneurs
(JohnReese) #2

tu devrais rajouter un sondage :wink:


(Camille Roux) #3

Je suis partagé. Je tiens à pouvoir parler comme je le souhaite et j’invite tout le monde à le faire ici du moment que c’est respectueux et bienveillant.

Le féminisme et l’inclusion en général sont des sujets importants pour moi. J’ai fait le choix de communiquer en écriture inclusive sur mes 2 boites et sur tout ma communication publique, quitte à ce que ça ne convienne pas tous le monde.
Je suis partagé à l’idée de faire un sondage car je ne sais pas si je suis ok pour lâcher là-dessus.
Le site restera en français classique car ça prendrait beaucoup de temps à traduire. C’est juste ce que j’écris qui risque fort d’être en écriture inclusive.

Je suis curieux d’avoir d’autres avis pour voir…


(Karim) #4

Je serais curieux de savoir comment les pro inclusiens appellent un homme sage femme (qui signifie connaissance de la femme)… pour les chicaneurs qui souhaiteraient utiliser maieuticien, il s’agit d’un terme qui ne couvre que l’accouchement.
Homme ou femme, c’est une sage femme.

Le français est une langue genrée, et le massacrer ne fera pas avancer la condition de la femme.
Ce n’est pas ce qui leur a donné le droit de vote seulement en 1944 ou qui leur donnera l’égalité salariale.
Enfin bref, on ne sait plus quoi inventer pour noyer le poisson.

En tout cas, c’est un calvaire à lire et je plains les dyslexiques (on pose le problème du droit au handicap et à l’égalité de traitement ?)


(Camille Roux) #5

Je t’invite à lire le Guide pratique pour une langue non sexiste du Haut Conseil de l’Egalité :

Il répond assez bien aux interrogations classiques que les gens ont et propose pas mal de règles de base/


(Nicolas QUAY-CENDRE) #6

Tu peux aussi sélectionner tes clients Camille, si ta manière de faire et d’être ne leur convient pas, tu n’as pas à te forcer, ils iront voir ailleurs un service et une manière qui leur correspond.
Pour prendre un extrême pour exemple, tu ne vas te laisser insulter / humilier par un client parce qu’il paye, le temps du “le client est roi” est révolu. C’est gagnant gagnant, apport sinon au moins plaisir mutuel, toujours.

Après côté idéologie de l’égalité pour tous, je suis personnellement totalement pour, mais je ne trouve pas que ce soit dans l’écriture inclusive qu’elle s’exprime le mieux, ou tout court, et les femmes de mon entourage, qui souhaitent l’égalité mais ne faisant pas campagne non plus, ni combat ni lutte, ne se sentent aucunement touchées par les règles grammatical du masculin qui l’emporte. À l’anglaise, cette possibilité n’est même pas permise. Et c’est dans les pensées, les intentions et les actes, que tu traduits ton respect, ta considération, ta bienveillance, ton amour.

Le gros côté négatif disons selon moi, c’est la lourdeur, à déchiffrer, à écrire, et l’esthétique est assez moche pour ne pas dire parfois immonde. Pour n’apporte que peu sinon rien, pour 90% des femmes, qui n’y prêtent même pas attention, comme je disais plus haut. D’ailleurs oui, le mieux serait de travailler la perception de cela, de ne pas le prendre mal, contre soi, mais comprendre l’aspect pratique, esthétique.

Voilà, si cela peut contribuer à ta réflexion, je te souhaite une belle journée, une excellente et joyeuse continuation ! :sunny:


(Karim) #7

Je ne m’interroge absolument pas sur les règles de base.
Ce n’était pas du tout mon propos

Mais pire, un corps d’état qui massacre le français, c’est honteux.
P12: ne dites pas madame le maire, préférez madame la maire.
Maire est du genre masculin. Le féminin est mairesse.

Non seulement on ne fera surement pas avancer la condition de la femme (comme si la langue était en cause, non mais franchement) mais surtout on fait reculer la langue.

Ministre est du genre masculin (le mot, pas la fonction bien évidement).
je ne vois pas ce qu’il y a d’insultant de dire madame le ministre.
Un moment faut arrêter les conneries.


(Kevin) #8

@Aka74

L’écriture inclusive me pique les yeux.

Pour autant, ce n’est pas une raison pour balancer des affirmations du type:

Non seulement on ne fera surement pas avancer la condition de la femme (comme si la langue était en cause, non mais franchement) mais surtout on fait reculer la langue.

Tu n’en sais rien, et si ça faisait parti d’un tout ? Et si le genre dans la langue était le reflet de problèmes plus profond ?

Pour reprendre ton exemple des sage-femme homme. Il me semble qu’il y en a très peu, un truc du style 3%.
Si il y avait un autre mot, non genré, penses tu que ce chiffre serait différent ?

Et enfin, je trouve ton terme “massacrer” un peu dur, il y a d’autre étapes avant le massacre, l’évolution, le changement…


(Workiboy) #9

Je l’ai déjà dit, mais je le répète autrement : idéologie et prosélytisme, quelle que soit la cause, ce n’est pas ce que je viens chercher sur un forum pour entrepreneurs. Et je n’aime pas le mélange des genres.

(Et oui moi aussi ça me pique affreusement les yeux et me hérisse le poil.)


(Nicolas QUAY-CENDRE) #10

Tu fais la même chose Workiboy en refusant l’écriture inclusive (ou toute autre idéologie), puisque ta non utilisation de cette dernière induit l’utilisation de l’écriture “exclusive”, et répand donc cette idée, même si elle est déjà majoritairement implantée.
Tu y rajoutes en plus tes sentiments, ton dégoût, ce qui donne pas mal de force supplémentaire à ton choix, ton idéologie.
Bref, effet miroir car intolérance, jugement, au lieu de respecter et d’accueillir, pour la liberté de chacun.


(Karim) #11

Je t’invite à regarder la dernière campagne de pub anglaise sur la discrimination des femmes au travail:
(Et pourtant l’anglais n’est pas une langue genrée.)

Édition : j’arrête la la discussion et ma participation à ce forum.


(pierre) #12

Comme Karim je trouve que lire l’écriture inclusive est juste un exercice horrible, cela ralentis ma lecture et ce n’est plus fluide… ce qui fait que je lâche l’affaire au milieu du texte.

My2cents,
Pierre


(pierre) #13

Pourquoi prendre cette décision suite à un simple débat d’idée ou @camilleroux a quand même joué le jeu jusqu’au bout et est prêt à en discuter. Il explique en quoi pour lui c’est important. Il laisse tout le monde libre de s’exprimer. :slight_smile:

Pierre


(Karim) #14

Rien à voir avec ce fil.
Ne pas être d’accord n’est absolument pas un problème.


Proposé avec ❤️par Camille Roux