Modèle économique pour de la location de produit en courte durée et à forte valeur

Bonjour,
Le titre est un peu long, mais je tente de savoir si il est possible de déterminer le calcul du coût locatif d’une location d’un produit en fonction de la durée de location et de son prix.
Je m’explique :
Lorsque l’on loue un véhicule en longue durée, le coût de la location est basé sur la différence entre le prix d’achat et le prix de revente à venir (pas forcément évident sur le gazole en ce moment), auquel on rajoute un peu de services et de la marge.
Je suppose qu’en courte durée pour ce même type de bien, c’est à peu près la même chose + une partie du coût de la non location. C’est pour cette raison que le coût à la journée est bien plus élevé que le coût sur 36 mois. Peut-être même que les modes de calculs diffèrent ?
Le marché de la location automobile est bien rodé depuis des années et il y a véritablement un marché.
Quand est il sur des biens coûteux (entre 50ke et 90ke) utilisés que quelques jours par mois et dont la cible serait le particulier et donc un marché de niche. Sur ce type de bien le loueur calculera t il le coût de location en fonction de éventuel revente ou calculera t il ce coût de location sur la durée de vie du produit.
J’aurais tendance à penser que j’ai répondu à ma propre question et que le mode de calcul est fonction des potentiels du marché de l’occasion… suis-je dans le vrai, ou aurais-je oublié d’explorer d’autres pistes ?
Merci de vos commentaires avisés,

Luc-Joël

Hello,

Dans ton raisonnement, tu as l’air d’envisager ton business model que sous le prisme du “Cost-plus” pricing. Autrement dit calculer l’ensemble de tes couts, prendre en compte la valeur de revente, et rajouter un markup fixe.

Ce modele marche très bien pour les commodités, dans des marchés liquide, comme la location de voiture comme tu as cité.

Dans le haut de gamme, si tu veux maximiser ta marge, il vaut mieux utiliser le “Value-based” pricing. Autrement dit déterminer via des tests sur tes prix le prix maximal que tes clients sont près a payer par location.

Et d’ailleurs ce genre de pricing est déjà pratiqué sur les locations de véhicule haut de gamme. Les prix ne sont pas linéaire par rapport a la valeur du véhicule. Il y a d’autre facteurs qui rentrent en compte (moins de compétition etc) !

Merci Kevin pour ton commentaire qui ouvre un peu plus mes chakras

C’est un marché de niche, mais il y a tout de même quelques concurrents en France. En analysant leur prix de vente, qui doit correspondre peu ou prou au marché et donc à la “value-based”, j’ai voulu retro-calculer leur marge, car leur prix me paraissent relativement bas.

j’aurais tendance à penser que la concurrence, 1/ offrent d’autres services que celui de la location (Initiation, tourisme) 2/ ne basent pas leur business model sur la revente à moyen terme (5 à 7 ans) de leur produit. Une fois amorti, ils en tirent pleinement parti.

je continue à creuser

LJ

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux