Multiple apport en nature

Bonjour,

Je suis en train de créer une SASU à capital variable. J’aimerais valoriser au capital des apports sous forme de développement logiciels précurseurs déjà effectués. Cependant j’aimerais idéalement me passer d’avoir à recourir à un commissaire au compte et une expertise onéreuse, mais je pensais les valoriser à plus de 30k€.
Ma question est la suivante : en profitant du fait que mon capital est variable, puis-je faire un premier apport inférieur à 30k€ suivi plus tard d’un autre également inférieur à 30k€ tout en me passant d’un commissaire au compte et de l’expertise associée (en supposant bien-sûr que les apports soient à chaque fois inférieurs aux apports numéraires)

Merci beaucoup pour votre aide

Bonjour.

Vous êtes sûr que vous ne pouvez pas faire encore plus compliqué ?

Et les apports de numeraires vous les financez comment ?

1 J'aime

Bonjour Vincent,

Merci pour votre retour. S’il existe des solutions plus simples je suis bien évidemment preneur. A quoi pensez-vous par exemple ?

Pour l’instant je suis en mesure de financer la moitié de l’apport en numéraire et je cherche d’autres investisseurs pour pouvoir financer le reste.

Merci
Bien cordialement

Le problème est que à chaque fois que vous allez faire une telle opération il vous faudra apporter une somme en cash équivalente à la valeur de l’apport en nature.

De plus si vous faites ainsi pas sûr que ça rassure vos investisseurs. Car ils verront que tous les actifs ne sont pas dans la société.

Enfin de toutes façons il faudra bien évaluer ces actifs…

Bref je ferais une société à capital fixe et j’étudierait des solutions alternatives - par contre on sort un peu du cadre d’un forum, désolé. Et le commissaire aux apports n’est peut être pas la plus mauvaise solution…

Merci pour votre réponse. Oui c’est en effet l’idée.

Le soucis est qu’a priori pour faire valider l’estimation de l’apport en nature, il faut alors faire appel à un réviseur d’entreprise qui a un cout non négligeable (auquel s’ajoute celui du commissaire au compte).

Réviseur d’entreprise je ne connais pas ça…

Seul le caa est une obligation légale. Ensuite son prix dépend de la mission que vous lui confiez.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux