Se lancer en freelance, les choses à savoir et à faire avant


(Nicolas) #20

Moi j’ai un parcours sinueux :smile:
J’ai été direct après un BTS gérant d’une sarl, pendant quelques années, j’ai fermé, j’ai fais salarié, en même temps je me suis engagé comme associé dans une autre sarl (vente en ligne les deux fois), puis 100% salarié (mais je m’ennuyais), puis AE et salarié, mais 70h par semaine, là c’est la vie privé qui passe après… Donc re 100% salarié, mais pfff quel ennuis, pas de challenge, pas moyen de bosser comme j’aime … Donc, freelance (AE pour l’instant) à 100%, depuis Decembre après presque 7 ans dans la même boîte en CDI.
Là en gros, j’ai beaucoup de boulot cet été, et après on verra, mais avant d’arriver à équilibrer et gérer comme tu veux, faut prendre ce qu’il y a et faire ce qu’il y a à faire, peu importe le temps de travail ou les efforts.
Il ne me manque plus qu’à trouver un ou des graphistes (UX, mobiles…) pour palier à mes tares, arriver à trouver de la maintenance/dev récurrente.
J’ai aussi évoluer dans mon métier de dev, pour pouvoir proposer des services de dev qui sont vraiment adaptés à ce que j’ai envie de faire. Je suis passé de dev moyen, à spécialiste Oscommerce et Joomla (dev sur mesure MVC) à dev symfony2 (avec un gros intérêt pour le growth hacking et le lean startup), et si tout va bien, prochaine formation c’est en sécurité ^^
Mon but, c’est de faire des audits/correction sécurité, du dev symfony2 (rails pourquoi pas), et de la maintenance pour un ou deux clients important (GH, dev…)
Je veux du temps pour aprrendre :smile: et être actif en open source sur les solutions que j’utilise.


(Julien Dubreuil) #21

Hier soir je suis tombé sur cet excellent post Freelance, deux ans plus tard. Même s’il date de 2011, je trouve qu’il n’y a que de bonnes choses dedans. L’auteur fait part à postériori de ses interrogations et des questions qu’ils aurait du se poser.


(Jonathan Path) #22

@juliendubreuil Quand tu veux :slight_smile: #greaaat


(Philippe Larcher) #23

n’hésite pas à faire signe :slight_smile:


(Nicolas) #24

je viens de te follow, et j’ai lancé un mail


(Julien Dubreuil) #25

En moyenne par an, combien de jour de production travaillez-vous ? (Par production j’entends jour où vous vendez une prestation, ce qui exclu les jours de prospection/communication, rendez-vous, R&D et autres salons)

Au passage je viens de tomber sur ce document partagé, permettant à un Freelance d’avoir une idées de bénéfices et coûts. Qu’en pensez-vous ? Est-ce que la partie compta, juridique et prévoyance est cohérente ?

Via n.survol.fr


(Joel ROTELLI) #26

Pour ma part je ne compte pas vraiment le nombre de jours de production sur l’année, et ça va vraiment dépendre de chacun, de son rythme de travail “imposé”, etc…

Intéressant le doc partagé, je pense que le nombre de jour de production (144) est plutôt cohérent. En tout cas, avec un tarif classique (500/600€ jours), c’est bien ce qu’il faut travailler si on veut avoir un revenu qui commence à être intéressant.

Au passage, où en est ton projet de devenir freelance ? N’hésite pas à venir en discuter :slight_smile: Et comme dis plus haut, il ne faut pas non plus trop tergiverser et se poser des milliers de questions. On découvre ce qui nous convient en faisant :slight_smile:


(Thibaut Assus) #27
  • combien de temps ?
    Ça peut être rapide si tu as déjà des compétences de valeur en terme de marché visé.
  • J’ai release en open source mon contrat si ça t’intéresse
  • Facturer à l’heure laisse pas mal de temps pour faire d’autres choses
  • Pour fixer ses tarifs, c’est assez facile. Ce qui compte plus que tout, c’est ce que tu apportes à ton client. Si tu sais parler d’argent avec ton client, et que tu sais combien va lui rapporter ta prestation en cash et en mrr, tu peux convertir ça assez facilement en valeur apportée
  • pour le salaire, prend le minimum vital, et investi en premier (dans une assurance vie, un pea, tes projets à toi)
  • Pour ton offres, propose du conseil, ne parle pas que de développement.

Mais la principale chose à faire c’est de se faire connaître en amont de ton lancement en freelance pour avoir assez de visibilité et pouvoir facilement trouver des clients.

J’explique tout ça et bien plus dans ma formation pour devenir freelance http://webfreelancingformation.launchrock.com/

à bientôt ^^ et bon courage pour ton passage en freelance !


(Julien Dubreuil) #28

Je déterre ce topic avec un article que je viens de lire : le guide complet du debutant freelance

Même si cet article date de 2007 il est composé de plein d’exemples, de retour d’expériences et d’explications sur les différentes étapes du freelancing ainsi que des choses qu’un non initié ne peut pas voir (la facturation, le paiement, les relances…).


(Karim) #29

Bonjour,

J’interviens suite à la lecture du lien donné.
Si les conseils semblent judicieux, ça n’en reste pas moins un peu trop généraliste.

Je prends l’exemple de comment fixer son tarif.
La première des choses est de connaitre le cout de revient de la prestation.

Pour cela il faut cerner au plus prêt le besoin initial du client lors du cadrage.
Il existe des techniques simple à mettre en oeuvre pour y arriver.

En fonction de la solution proposée, il faut décomposer sa presta en lot et en tâche pour chiffrer chaque partie, auxquelles on ajoutera les charges variables.

On ajoute le salaire brut que l’on souhaite se verser (le calcul se fait soit par rapport à un tarif journalier, soit à un calcul en fonction du nombre de jours de presta annuel)
Il ne faut pas rêver, à moins d’avoir déjà des contrats avant de se lancer, la 1ere année on se paye comme on peut plus que comme on veut.

On ajoute ensuite les charges fixes que l’on lissera sur l’ensemble des presta de l’année.

Voila pour le cout de revient de la presta.
Pour ce qui est des charges fixes, tu trouveras des info sur le site de l’APCE.

Pour le prix de vente, on ajoute sa marge.
On majore celle-ci en fonction de la concurrence pour que le prix de vente proposé soit dans la moyenne.
On pourra augmenter les prix ensuite lorsque sa réputation le permettra (2/3 d’activité et selon les activités).

Ca à l’air un peu compliqué comme ça mais c’est super simple.

Idem pour la formalisation de l’offre: il s’agit d’un acte commercial pendant un acte technique… je m’explique:
Le cadrage de ta presta est l’occasion de comprendre le besoin de ton futur client pour lui proposer l’offre la plus adapté (partie technique).
Mais pas que: c’est l’occasion aussi de faire du commercial (sans vraiment en faire) afin d’augmenter significativement les chance de signature du devis.
Il y a là aussi des techniques commerciales simples à mettre en oeuvre pour ça et sur la manière de présenter le devis.
Ex: On ne présente jamais le devis de but en blanc après son cadrage: il y a des étapes à respecter comme la validation de la compréhension du besoin avant l’envoi du devis

etc. etc.

Par contre un truc sur lequel je ne suis pas d’accord, je cite l’auteur du lien donné:
“Dans le monde professionnel, la plupart des gens veulent pouvoir compter sur une échéance, même si c’est au détriment de la qualité”
C’est complètement faux: hors impératif time to market, le délai (dans le triptyque cout/qualité/delai) est le critère sur lequel on a le plus de lattitude.
Et lorsqu’il y a un impératif time to market, on se retrouve généralement sur de gros volume de vente donc avec un client qui à les moyens et qui n’en n’est pas à sa 1ère fois.
C’est plutôt sur la concurrence cout/qualité qu’il peut y avoir discussion.

J’ai vu d’autres grosses boulettes comme ça


(Anais) #30

Bonjour ,

De mon côté je te propose une autre alternative , c’est un concept qui marche bien en France depuis des années , le Portage Salarial : quelque soit ta situation : indépendant, salarié , retraité , demandeur d’emploi…
Tu peux devenir porté par une entreprise de portage salarial et de la sorte tu exerces une activité en tant que travailleur indépendant .Pour la rémunération tu calcule via le simulateur de la société de portage et cette dernière t’encaissera tes honoraires .


(Geoffrey Monté) #31

@juliendubreuil Hello ! Alors tu as passé le cap ?


(Julien Dubreuil) #32

@numerogeek, oui ca y est j’ai franchi le pas :slight_smile: Pour le moment sur un autre sujet, je me lance officiellement début septembre :slight_smile:

@Anais, tu parles du portage en connaissance de cause ? Ca semble une alternative à la mode en ce moment.


(rrrbenjy) #33

@juliendubreuil,

[quote=“juliendubreuil, post:32, topic:1446”]
@Anais, tu parles du portage en connaissance de cause ? Ca semble une alternative à la mode en ce moment.
[/quote] Alors, je t’explique :
“Vous voulez un employeur, profitez d’une assistance administrative : facturation, relance, paie, assurance, comptabilité, vous libérez du temps pour vous consacrez à votre activité ?
Alors, le portage salarial est LA solution faite pour vous ! Nous nous occupons de tout !”
Les conditions varient d’une entreprise à une autre, n’hésitez plus !!
Voilà pour le condensé descriptif, commercial et marketing !


(Julien Dubreuil) #34

@rrrbenjy je suis pas sur de comprendre ton message, tu proposes tes services ?


(rrrbenjy) #35

@juliendubreuil
Non, je propose leurs services ! Il a été démontré globalement sur le forum que c’est bien d’y recourir. La société de portage prend une commission mais tu en choisis quelques unes, tu fais le calcul, tu compares, et tu décides si c’est mieux ou pas de le faire en “solo”.


(Joel ROTELLI) #36

Pour ma part je pense que si on a une vision plutôt entrepreneuriale et que l’on cherche l’indépendance, ce n’est pas une bonne idée de passer par une société de portage

“facturation, relance, paie, assurance, comptabilité” peuvent prendre du temps du temps, certes, mais en s’organisant bien, et en s’entourant d’un bon comptable par exemple, cela ne vaut peut être pas les 50% que prennent la plupart des société de portage.


(Anais) #37

@juliendubreuil c’est une nouvelle forme d’emploi qui garanti un équilibre entre la vie personnelle et la vie privée ( un consultant porté peut travailler depuis chez lui avec le statut et avantages de salarié) !


(Marj) #38

EDIT concernant le lien vers le site de calcul des charges, il est devenu payant, je ne sais pas depuis combien de temps, j’ai découvert ca hier…


(Olivier) #40

Ce message a été signalé par la communauté et temporairement masqué.


Proposé avec ❤️par Camille Roux