Abandon d’un projet de vie et de boulot dans le vin : erreurs apprises

Salut à tous,

Bon, ça remonte à il y a 2 ans, mais je pensais apporter tout de même ma contribution à cette catégorie.

J’avais à l’époque écrit cet article de blog :
http://www.mathieurobin.com/2014/10/labandon-dun-projet-de-vie-et-de-boulot/

Finalement, ce que j’en ai retenu :

  • avoir un projet dimensionné à l’échelle des capacités (là c’était un projet pour une dizaine de personnes au moins et j’étais seul)
  • chercher à avoir un produit parfait avant de le mettre en ligne, résultat, j’ai jamais lancé
  • avoir cru que toute passion peut devenir un métier agréable. Je ne prenais plus aucun plaisir au bon vin
  • avoir ciblé un marché de niche avec un très haut niveau de complexité (le vin français en France, pour un début c’était pas déconnant, mais seulement pour un début). Allez essayer de mettre à plat en base les différentes appellations et indications de vin. Rien que sur la france, accrochez vous

Si ça peut servir à quelqu’un, tant mieux !

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux