Abandon de poste et droit au chômage

Bonjour,

Je suis actuellement salarié d’une société. Je souhaite partir car l’ambiance est insupportable.
J’aimerais toucher le chômage après car j’envisage une création d’entreprise dans quelques mois. Cependant, la position de mon entreprise est ferme sur la rupture conventionnelle… ils n’en font jamais.

J’ai cru comprendre que l’abandon de poste pouvait me permettre le droit au chômage. Est-ce qu’il y a des choses que je dois faire ou pas pour que ça se passe au mieux ? Comment faire en sorte qu’ils me licencient au plus vite ?
Le syndicat m’a conseillé de ne prévenir personne. Est-ce que vous parait une bonne idée aussi ?

Bonjour,

L’abandon de poste est considéré comme une faute grave, vous toucherez votre chômage mais votre employeur ne vous versera pas les indemnités de licenciement et l’indemnité compensatrice de préavis.

Si vous voulez toucher vos indemnités l’abandon de poste n’est peut être pas la meilleur solution.

Bon courage.

Eric

Je ne tiens pas aux indemnités. L’employeur est catégorique sur le fait qu’il ne me fera pas de rupture conventionnelle.
Ce qui m’importe c’est de toucher le chômage après.

Dans ce cas-là, soyez rassuré, vous toucherez votre chômage. mais cela peut prendre du temps, votre employeur peut volontairement faire trainer les choses.

1 J'aime

OK, c’est ce que je compte faire. Merci
Est-ce qu’il y a des trucs à faire, ou au contraire à éviter pour que ça se passe au mieux ?

Voir un avocat au préalable. Ce n’est pas si cher que ça vu les enjeux.

1 J'aime

Trouvez un autre poste avant de quitter votre employeur et poser sa démission proprement …

De cette manière, vous n’avez pas besoin d’avoir recours au chômage …

Avant de sortir validez votre aptitude à entreprendre ce type de projet
Si vous aurez ou pas des formations, des financements, des barrières à l’entrée à lever etc…
le cimetière entrepreneurial est plein de créateurs super motivés avec une bonne idée, les bons statuts et les aides du polemploi qui avait juste oublié les essentiels de la réussite entrepreneuriale :
un marché, les moyens de la capter dont humains et financiers

Je me permets d’ajouter que quitter son emploi pour se lancer dans la création d’une entreprise ce n’est pas forcément une bonne solution.

En sachant qu’une entreprise prend au minimum deux ans à être réellement rentable. Le temps de vous faire connaitre, de trouver des clients, de mettre en place une stratégie marketing qui fonctionne, etc.

Vous n’aurez probablement pas de bons revenus avant un moment. Si le chômage vous suffit temps mieux, mais c’est parfois mieux d’avoir un emploi à côté le temps que tout se mette en place.

hello
il me semblait qu’avec une loi récente,
on pouvait démissionner et avoir le chomage sous certaines conditions:
démissionner avec un projet d’entreprise, projet élaboré, qui serait étudié par un jury

ca ne parle à personne ?

Biensur, cela existe depuis 1 an. J’en fais partie :slight_smile:
Vous montez un dossier solide, vous passez en comission, et si vous êtes accepté vous avez 6 mois pour démissioner et vous inscrire à Pole-emploi.
C’est bien plus propre que l’abandon de poste.

2 J'aimes
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux