Auto entrepreneur pisciniste

(Thierry Van de Woestyne) #1

Bonjour à tous,
A 51 ans, je désire me lancer dans une activité où je pourrai m’épanouir en tant que pisciniste.
J’étais sur une reprise de fichier de clients pour une quarantaine de clients plus la formation à un prix de 98000€.
Le vendeur part en retraite et ne veut pas baisser mais après réflexion, j’ai peur que les clients ne me suivent pas.
Je pense me lancer en tant qu’auto entrepreneur et ferai ma propre pub.
Qu’en pensez-vous ?
Merci pour votre aide.

0 Likes

(Laurent Roger) #2

Bonjour Thierry,

Je pense que c’est une belle arnaque !
Admettons que la formation coute 8000€ (ça fait 10 jours à 800€ la journée) , chaque client vous coûte donc 2250€ (98000-8000 divisé par 40) !
Combien comptez vous gagnez par an pour chaque client ?
Vous avez parfaitement raison sur un point : il est fort possible que plusieurs clients ne vous suivent pas pour toute raison valable ou non, ce qui va encore augmenter votre coût par client.

Demandez lui le coût de la formation seule.
Pour le fichier client, c’est facile, vous prenez google view, vous survolez votre zone de chalandise et vous repérez les piscines, vous notez l’adresse de la maison et vous allez sonner à la porte pour présenter votre offre de pisciniste dans toutes les maisons avec piscine de la rue que vous avez repérées. Vous pouvez déjà le faire avant d’être formé, comme ça vous avez une bonne idée si ça vaut le coût.
Quelles sont les périodes d’activité : est ce tout au long de l’année ?
N’oubliez pas de demander lors de votre visite s’ils connaissent un autre voisin ou un ami qui a une piscine (intérieure par exemple, car vous ne la verrez pas sur google) et s’ils ont les coordonnées de la société qui a fait l’installation. Allez aussi voir ces sociétés pour proposer vos services pour l’entretien des piscines qu’ils vendent.
Qu’en pensez vous ?

Vous êtes dans quelle région ? Et vous faisiez quoi avant ?

2 Likes

(Thierry Van de Woestyne) #3

Bonsoir Laurent,
Merci pour votre réponse et vos bons conseils.
J’étais technicien de maintenance industrielle dans le textil. J’ai des connaissances dans la maintenance et l’entretien des machines.
J’avais une piscine et faisais les entretiens et réparations.
De nature courageux et bon manuel, j’ai en un premier temps vendu ma maison dans le nord et parti dans le Var pour une autre vie et vraiment me lancer dans autre chose. Mon activité de piscines serait à l’année et à la saison selon le client. Je pense commencer en tant qu’auto entrepreneur et si ça marche en entreprise individuelle.

0 Likes

(Laurent Roger) #4

Il est important de bien estimer ce que vous rapporte un client tout au long de l’année : prestations d’entretien à l’année ou ponctuelles mais aussi vente de produits pour la piscine (auquel cas le statut d’AE ne sera pas adapté) ?
Une fois que vous savez ce que rapporte un client, vous pouvez estimer le coût acceptable d’acquisition d’un client : achat d’un fichier existant, prospection par vous même, téléprospection, publicité etc …

0 Likes

(Rostagni) #5

Bonjour,

Effectivement bizarre cette vente de fichier clients. Pour un tel prix je m’orienterai plutôt vers un achat de fonds de commerce avec, notamment, des antécédents comptables (comptes des trois dernières années du vendeur ?)…
Concernant la quarantaine de clients, je rejoins tout à fait Laurent et j’ajoute qu’il serait nécessaire de voir les copies des contrats d’entretien ou de maintenance signés.
Concernant le paiement du prix, sachez que celui-ci peut se faire en plusieurs tranches, sous conditions, par exemple d’atteinte d’un certain chiffre d’affaire au terme d’une période à définir.
De nombreux autres points restent à définir et à contractualiser, telle la question de la clause de non-concurrence (faudrait pas que le vendeur décide de se remettre au travail dans le même secteur…).

1 Like

(Thierry Van de Woestyne) #6

J’ai posé la question au vendeur pour l’année 2017, quel est le nombre de contrats Année et Saison déjà signés afin que je puisse me projeter et voilà ce qu’il m’a répondu

"Je vous prie de trouver ci dessous les montants encaissés au cours de l’année
2016 pour les contrats “ANNEE” et contrats “SAISON”.
Contrats Année: 40 370 € hors taxes pour 26 piscines.
Contrats Saison: 18 000 € hors Taxes pour 19 piscines

Pour les contrats “saison” les travaux sont variables; ils vont
de mai à septembre pour certains; la mise en service et la fermeture
pour d’autres (peu nombreux)"

0 Likes

(Thierry Van de Woestyne) #7

Bonjour Laurent,
Pour l’instant, je me pose la question sur la proposition qui selon moi est très élevée et risquée.
Je pense que me lancer en tant qu’auto-entrepreneur est une solution intéressante le temps de me trouver des clients, j’obtiendrai l’ACCRE et l’ARCE qui n’est pas négligeable.
Dans ce cas précis, il me faudrait une vingtaine de clients afin de ne pas dépasser 32.900€ uniquement en services. Une fourchette de 1000 à 1500€ par client.
Et pourquoi pas passer en entreprise individuelle ensuite…

0 Likes

(Laurent Roger) #8

Nous pouvons donc calculer : 850€ de revenu brut par client saison, 1500€ pour le contrat annuel, vous voyez bien que la proposition d’achat du fichier client est disproportionnée avec les revenus par client.
Avez vous demandé s’il y a de l’achat et vente de produits dans ces montants ou s’il s’agit purement de prestations ?

Si ce fichier n’a pas été déclaré à la CNIL (posez lui la question), sa valeur est nulle puisqu’il n’est pas possible de l’utiliser en l’état.

Par contre vous pouvez travailler avec votre cédant sur la proposition suivante :

  • il vous présente comme son successeur auprès de chaque client (pas de problème de fichier)
  • vous lui reversez 20% des revenus encaissés des clients conservés la première année, 10% la deuxième année (ajustez les pourcentages à votre cas et à la négociation avec lui)

Avant de réfléchir au plafond de l’AE, vérifiez que vous avez des clients récurrents qui payent. Quand vous serez proche du plafond avec une bonne visibilité sur votre plan d’activité de l’année suivante, il sera temps de changer de statut en EI si vous commencez en AE. Si vous avez de l’achat/revente de produits, démarrer plutôt en EI.
S’il y a le potentiel, ne limitez pas votre activité pour des mauvaises raisons de plafond !

1 Like

(Laurent Roger) #9

Quelques calculs supplémentaires :

Pour disposer un même revenu en EI qu’en AE au plafond (32900€) soit environ 1900€ net par mois , il faut un CA de 46000€ : c’est d’ailleurs le montant encaissé par votre cédant pour 45 contrats, c’est donc faisable mais il faudra enlever la commission de 20% la première année -> 1520€ au final

En postulant 50% de rupture de contrat : 20000 en annuel + 9000 en saison = 29000€ pour une vingtaine de clients, moins les charges AE (25%), moins les 20% de commission -> ça vous fait 1450€ net par mois en AE.

0 Likes

(Marie) #10

Bonjour,
Sur la vente de prospects mieux vaut vous constituer vous mêmes votre relationnel. Le conseil de Laurent Roger est le bon quand à la formation. Si les résultats sont positifs. Mieux vaut créer une structure qui sépare votre patrimoine personnel du professionnel!
Donc oubliez l entreprise individuelle et l autoentrepreneur!
Préparez consciencieusement votre dossier clients, marché en amont , formation. Puis créez vous une SASU. Cette structure vous permettra de monter en charge doucement, de contrôler vos charges, notamment sociales et de décider à partir de quand vous pourrez vous rémunérer sans avoir sur la tête l’épée de Damocles du RSI.
Bonne chance pour votre projet
Marie

1 Like

(Rostagni) #11

sans nécessairement créer de société, pour commencer en douceur et en limitant les risques, la piste de l’EIRL est très intéressante.

Voir le lien suivant : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31498

On peut rester autoentrepreneur ou sous une autre forme d’entreprise individuelle et limiter les risques comme dans une société.

0 Likes

Proposé avec ❤️par Camille Roux