Avis crème de la crème


(Augustin) #1

Bonjour,

On m’a parlé du site pour les freelancers https://www.cremedelacreme.io

Vous connaissez ? J’aimerais bien avoir un avis avant de m’inscrire. Notamment savoir si cela peut m’apporter une quelconque visibilité façon hopwork ou si tout est caché derrière le login.

Merci


(Adrian Tombu) #2

Je me suis inscrit dessus l’an dernier après avoir été démarché sur Linkedin, j’ai eu ma première mission dessus il y a seulement 2 semaines. A la base c’était très orienté étudiants en Micro-entreprise (avec les TJM qui vont avec), donc je n’étais clairement pas leur cible, mais je crois qu’ils sont en train de pivoter.

Si je ne dis pas de bêtises, tout est caché derrière le login, pas de profil public donc. Et ils prennent 15% de commission sur les missions (j’ai du chercher pour trouver, c’est assez peu mis en avant).


(Augustin) #3

Merci pour cet avis. Cela répond tout-à-fait à ces questions.

Pas sûr d’avoir envie de m’y inscrire donc. A moins que je ne passe à côté de quelque chose d’extraordinaire ?


(Adrian Tombu) #4

C’est une plateforme de freelance comme il en existe des dizaines maintenant, ça ne coûte rien d’y avoir un profi on va dire :slight_smile:


(UpDoze) #5

Bonjour,

Pour ma part je leur ai soumis mon profil pour être inscrit chez eux. Candidature refusée sous prétexte que je n’ai pas assez d’expérience dans mon domaine.

Cela m’as bien fait rire sachant que j’ai plus de 8 ans d’expertise en graphisme et webdesign, de nombreux projets réalisés et une clientèle régulière.

Il ne se basent que sur le nombre d’années en freelance et non pas sur l’expérience globale du profil. Si comme moi vous êtes indépendant depuis peu, mais que vous avez de nombreuses années d’expérience professionnelle, pour eux le profil est encore trop junior.

Passez donc votre chemin, il y à plein d’autres plateformes freelance avec moins de commissions (donc plus de chiffres pour nous) et tout aussi bien voir même mieux.


(Billel Messaadi) #6

Ce message a été signalé par la communauté et temporairement masqué.


(Frédéric Libaud) #7

Ne rêvons pas les plates-formes ne désintermédie pas ! Elle recentre l’intermédiation et généralement s’arroge une bonne part du gâteau… Seulement cela ne durera pas longtemps !

Ni les clients, ni les prestataires ne peuvent supporter à long termes se type de mécanismes, les ESN plus classiques fonctionnant sur le même type de schémas sont généralement vouées sur le long terme à disparaître.

Les clients finaux quelque soit leur taille, leur activité on tout intérêt à :

  • embaucher des salariés en fonction de leurs besoins sur le long terme ;
  • prendre des prestataires pour les pics d’activités, les projets ponctuels (éventuellement au forfait) ;
  • contracter auprès directement auprès d’indépendants généralement plus soucieux de la qualité et impliqués ;
  • etc.

Malheureusement, l’objectif financier primaire est l’arbre qui cache la forêt. Provoquant distorsion, incompréhension, … D’autant plus, qu’il faut tenir d’une forte méconnaissance des acteurs dans ces domaines !


Proposé avec ❤️par Camille Roux