Bitcoin c’est quoi et comment l’utiliser


(darya hana) #1

Bonjour,

J’aimerais discuter de cette monnaie électronique dont je ne pige pas encore son intérêt.
Qui peut nous expliquer?

Apres une lecture de ces quelques articles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bitcoin

bitcoin

https://openclassrooms.com/courses/comprendre-le-bitcoin-et-la-blockchain/acheter-des-bitcoins

voila ce que j’ai pu retenir

Le procédé pour acquérir des bitcoins c’est le “minage” ou soit acheter dans les sites de vente enligne de bitcoin mais comme j’ai lu, 1 bitcoin vaut 7000$ aujourd’hui.

Pour utiliser envoyer ou recevoir des paiement en bitcoin, il faut installer une application qui doit tourner 24h/24 avec connexion internet, c’est ça? En fait ma machine servira à faire des calculs!

On dit que cela consomme beaucoup d’espace disque?

Pourquoi Google ou autres compagnies ne se l’approprient pas vu qu’ils ont de puissants serveurs et de puissantes ressources financières?


(rachel durpois) #2

Bonjour,
Le bitcoin est est moyen de paiement decedntralisé de toutes banque (c’est pour ca que les banquier et les gouvernement ne l’aime pas car)
en gros il y as 3 acteurs dans le bitcoin
1/ les mineurs
2/ les spéculateur
3/ les utilisateur

1/ L’activité de minage n’est aujourd’hui plus rentable elle demande du matériel dédier et une certaine quantité d’énergie: cette activité permet de crée des nouveau bitcoin et la difficulté augmente avec le temps pour que la totalité des ordinateur du monde puisse en moyenne crée 1 seul bloc toutes les 10 minute.
Aujourd’hui le seul moyen pour un particulier de gagner quelque chose en faisant du minage est de miner d’autre cryptomonaie dont les réseau ne sont pas saturé (en général le nouvelle monnaie)

2/ les spéculateurs achète des bitcoin pour le revendre quant il baisse et le revende quant il a une valeur élevé:
vu le principe de minage ils achète souvent de nouvelle cryptomonnaie car elle augmente rapidement au début de l’activité (exemple l’etherium qui a vu cette année sa valeur multiplié par 200 en quelque mois a peine). en revanche le cour est proportionnelle a l’offre et la demande donc même si en regle général son prix augmente on est pas a l’abri d’une chute de sa valeur spectaculaire en un rien de temps.
cette activité peu tres bien se faire avec un téléphone sans utiliser d’ordinateur

3/ les utilisateurs; sont des personne qui se serve du bitcoin pour acheter des objets ou des services, (on peu acheté beaucoup de chose avec des bitcoins : pizza , vêtement, pièce en argent…)
Les avantage sont la sécurité et le faible taux de transaction et rapidité de transfert:

  • La sécurité : Les transaction sont anonyme mais circule toutes sur un journal partager consultable, ce journal n’est pas altérable et on peu ainsi vérifier la réalisation, suivant ton activité il est possible pour certain de connaître t’on identité (mais ca deviens complexe même pour moi)
  • le taux de transaction : le taux de transaction était avant faible,a cause de l’augmentation du nombre de transaction et d’une taille de bloc fixe qui ne permet de faire qu’un nombre X de transaction toute les 10 minutes, le taux a été augmenté pour privilégié les transaction qui inclue des taux des transaction élever.
    Cependant des évolutions des logiciel de minage permet de corrigé les problème et augmenté la taille de bloc pour augmenté le nombre de transaction par bloc, cela pose un problème car il faut que les mineurs soit d’accort (il préfère en général des frais de transaction) mais si seul une partie des mineurs le fond celte modification il se crée parfois ds folk qui donne parfois naissance a une nouvelle monnaie comme ca a été le cas cette été avec le bitcoin cash, dans ce cas les 2 monnaie cohabite un peu et se sépare (c’est les utilisateurs qui choisis quel branche il vont suivre (c’est un peu comme si vous aviez 1 euro = 1 franc vous convertissez votre monnaie dans celle qui vous intéresse avant qu’elle ne se sépare
    *le temps de transaction dépend du nombre de transaction mais en général au bout de 30 minute la transaction est effectué alors que les banque peuvent mettre plusieurs jours a effectué un virement

dernier point 1bitcoin vaut certes dans les 5000 dollars mais il est possible de faire des transaction avec 0,00000001 bitcoin (on appel cette unité le satoshi : 1 satoshi = 0,00000001 bitcoin)


(rachel durpois) #3

a j’oubliais
il ce peu qu’un jour ou l’autre le bitcoin soit interdit car ca il ne plaît pas au banque (Merci dictature Européenne)
Pour le moment le bitcoin est considéré comme un actif il entrait donc dans le calcul de l 'ISF et c’est aussi une vrais galère pour se faire conseillé sur sont utilisation en temps que moyen de paiement car tout est fait pour lui mettre des bâtons dans les roue (je cherche moi même de l’aide dessus)


(Frédéric Libaud) #4

Le Bitcoin est l’une des multples monnaies “virtuels” (crypto-monnaies), oui il y en à plusieurs, qui s’appuient sur la Blockchain pour assurer la validiter de la transaction monétaire.

La Blockchain étant une technologie s’appuyant sur une notion de stockage distribué et crypté, ce qui rend toute information infalsifiable.
Certaines banques se lance dorénavant dans les crypto-monnaies et la blockchain commence à être utilisé étant mise en application dans le monde de l’assurance par exemple.


(Vincent BILLETTE) #5

Il ne plaît pas aux autorités parce qu’il est aussi un formidable moyen de procéder à de multiples opérations illicites (et votre commentaire final ne s’imposait pas).

Difficile de répondre à leur place… Avis totalement personnel donc : l’un des problèmes des cryptomonaies est leur caractère hautement spéculatif. Et en l’absence d’autorité centrale c’est un problème qui me semble insoluble.

…de même que le Titanic était présenté comme incoulable. Pourtant je suis formel, hein, j’ai vu le film : ben à la fin, il coule.

Je ne crois absolument pas à la sécurité absolue par la blockchain. D’ailleurs on travaille tous sur les moyens de mettre en cause une RC en cas de pépin car on sait très bien que pépin(s) il y aura.

J’essaie de me libérer pour la partie juridique de la Paris OpenSource Summit, je pense que les discussions sur le sujet pourraient être intéressantes…


(Frédéric Libaud) #6

En effet, en matière de numérique rien n’est infaillible et il est fort probable que la blockchain finira par subire de attaques, si elle ne contiens pas des failles dans sa conception elle-même. Elle à toutefois été conçus pour être la plus fiable possible, d’où les expérimentations en cours dans le domaine de l’assurance par exemple.


(Frédéric Libaud) #7

Bonjour,

Petite lecture pour compléter :


(Moris) #8

Grand merci pour ces liens. En effet, je partage l’opinion que Bitcoin, c’est l’avenir du financement, mais parfois le sujet sembe être contestable. Je voudrais essayer d’acheter Bitcoins, mais je ne connais pas le portail fiable pour en faire. Avez-vous des idées?

Il n’y a pas longtemps j’ai entendu que Bitcoin a établi un nouveau record de 9000 dollars.


(Edouard SELVY) #10

Moi qui est un total néophyte en terme de Bitcoin… Je connais simplement le nom et ai du lire 4 pauvres articles sur Facebook… Sur quoi s’appuie la valeur du Bitcoin ? Est-ce juste une valeur fictive que les gens acceptent de lui donner pour je ne sais quelle raison ? Une monnaie classique en face il y a plus ou moins des valeurs (Titres de sociétés, Or, Immobilier, une économie globale…)… Qu’est ce qu’il y a en face le Bitcoin ?
Au passage, je ne prétend d’ailleurs même pas comprendre ce qui fait la valeur d’une monnaie.
D’ailleurs un ancien président de l’AMF avait déclaré un truc du genre “aucun être humain n’est capable de comprendre l’intégralité du marché financier mondial”


(Berfhaen) #11

La valeur du BitCoin est tout simplement l’offre et la demande. Comme dit plus haut, il y a des centaines d’autres cryptomonnaie. Tu peux même créer la tienne. Ce qui fait la valeur du BitCoin est sa renommée et (surtout) les ponts qu’il existe avec les monnaies réelles (banques, bourses, achats etc…) ce que n’ont pas les autres cryptomonnaies. C’est finalement le même principe de la valeur d’une monnaie nationale à la différence que l’on n’imprime pas de monnaie en cryptomonnaie (on la mine pour en avoir et en contre partie garantir la sécurité).

Ce qui m’inquiète, pour ma part, avec le bitcoin est l’augmentation constante et exponentielle de la nécessité de calcul pour garantir une transaction. Certes, on reçoit de l’argent en retour (et heureusement que le cours du bitcoin augmente pour que ça reste lucratif). Mais à un moment, ça ne passera plus. Quand les mineurs partiront, ce sera fini. Il suffit que le cours du bitcoin tombe assez bas pour que le minage ne soit plus intéressant et boom.


(Stéphane Persello) #12

Effectivement c’est l’offre et la demande. Combien de personne veulent du bitcoin, combien en vendent.
Par exemple ceux qui détiennent du bitcoin depuis longtemps vont vouloir récupérer leurs argents et vendre en masse, l’offre va donc dépasser la demande et il risque d’y avoir une chute du cours. Qui rependra peut être après car le bitcoin devient mainstream et tout le monde en veut.

Oui tout à fait, mais de toute façon le bitcoin ne sera probablement pas la crypto monnaie du futur. Déjà parce qu’elle est déflationniste (car limitée à 21 millions, et effectivement le minage deviendra de moins en moins rentable, ça a été planifié comme ça), très gourmande en énergie, et limitée en utilisation.
L’Euthereum par exemple lui est supérieure, beaucoup plus économe et non limité. En plus de permettre plus de chose grâce à ses smart contract.
Le bitcoin a probablement ouvert la voie, mais c’est surement une autre crypto qui prendra le relais, une fois que le bitcoin aura subit un énorme crash. (du moins c’est ce que j’imagine en tant qu’informaticien non spécialiste des crypto).


(Berfhaen) #14

Quand soudain je viens de me rendre compte que j’avais quelques DogeCoin oublié sur un serveur. Je viens de me faire 2000$ ^^.
J’ai peut être quelques Bitcoin sur un autre compte mais j’ai perdu le 2 factor authentication. Ca va être long à récupérer ça :confused:


Proposé avec ❤️ par Pragmatic Entrepreneurs
Agence de conseil - Ajoutez du pragmatisme dans votre entreprise