Choix de rémunération et dates limites

Bonjour,

Mon comptable m’a demandé de lui transmettre la rémunération que je souhaitais pour ce mois-ci.

Je lui ai demandé exceptionnellement de combien de temps je disposais au maximum pour répondre. Il m’a répondu "Sous deux jours idéalement". Ce à quoi j’ai répondu "Idéalement d’accord, mais autrement ?". Le comptable: "Sinon on fera une fiche de 0".

Un peu fort de café non ?

Sur Accueil | entreprendre.service-public.fr, on peut lire « 5 ou 15 du mois » qui suit la rémunération en question. Du coup, communiquer la rémunération à une date qui précède de 5 jours ces dates limites paraît acceptable non ? Surtout quand le comptable n’est pas… bénévole.

Merci pour vos avis.

Bonjour.

Oui alors nous par contre on intervient gratis hein. Du coup ca vous les arracherait de nous donner le lien direct vers la source ? Pasque si vous espérez que l’on cherche nous mêmes c’est… un peu fort de café.

Qui plus outre vous êtes sûr que vous ne pouvez pas donner encore moins d’informations sur votre entreprise ? La présence d’un comptable laisse supposer une compta au réel mais pour le reste…

1 « J'aime »

C’est fou ca ! J’ai mis le bon lien pourtant. Regardez :

Quand on clique, on se retrouve effectivement pas du tout au lien pourtant copié/collé. Mais à […].service-public.fr/entreprendre?isEnDeuil=false Curieux. Peut-être est-ce temporaire (?)

Non, non… je fais bien appel à un « professionnel agréé », en l’occurrence l’███████████. Enfin professionnel… Quand on est « assez gros » peut-être car il semble surtout permettre à leurs ptits de se faire les dents sur nous… petites entreprises.

Je ne leur jette pas la pierre car la pratique est hyper répandue. J’ai déjà fait plusieurs comptables et il semble que la règle est la même partout: « Ohhh tiens… une SASU. Vas-y met le ptit nouveau dssus ! » Résultat: des fautes hyper fréquentes, manque de concentration/d’écoute… Faut refaire tous les calculs, tout revérifier. Mon précédent comptable (lui aussi agréé), c’était, sans déconner, une faute par mois. Mais c’était 80€ HT donc bon. Ca s’entend.

Bon donc SAS uniperso. IR ou IS ?

Si j’ai bien suivi votre comptable vous donne une date limite plus serrée que celle indiquée par le site que vous indiquez ?

Selon la base de données dont vous disposez, je sens que ces infos vont vous permettre de m’identifier…: IS.

Sur le site il est dit que la date limite de déclaration est celle du 15 (pour les entreprises de moins de 50 salariés) du mois M+1 pour une rémunération en fin de mois M.

Sur ce site, rien n’est mentionné quant aux situations où les déclarations sont « sous-traitées ». Peut-être que la relation commerciale annule tout bonnement ce droit. Ou peut-être est-ce lui qui en bénéficie via le mandat, non moi, et qu’il peut bien m’imposer ce qu’il veut, voire un salaire de 0 si je ne lui réponds pas vendredi.

De quel aplomb puis-je me munir s’il persiste ?

Mais comment voulez-vous que l’on vous répondre si on ne sait pas de quoi vous parlez…

Edit : cette déclaration… vous ne parleriez pas de la DSN ?

Si je parle de la DSN.

En ce cas la date limite pour la faire est bien le 15 du mois M+1. Le fait que ça concerne un président de SAS ne change rien.

Cela étant vous vous doutez que votre comptable a d’autres dossiers (une chose que les clients refusent avec constance de comprendre). Il est logique qu’il vous demande donc l’info dans un délai plus court.

1 « J'aime »

Mais on n’a pas à comprendre cela. Chacun sa place. Je ne demande rien de ce genre à mes clients moi. On va pas les câliner non plus non ?

Et en me menaçant (sur la base d’une autorité tombée de « je ne sais où ») de me faire une fiche de paie de 0 ? Non mais on rigole là ? On est tous humains et il passe peut-être de mauvaises nuits. Pas de soucis. Je veux simplement faire la part des choses.

Part des choses effective grace à votre réponse. Merci Maître.

(message fusionné au précédent par son auteur)

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux