Comment diminuer la quantité d'e-mail qu'on reçoit ?

Quels services/méthodes/outils utilisez-vous pour diminuer la quantité de mails reçus (et donc le temps passé à les traiter) ?

Un truc qui marche bien c’est la suppression intempestive de tous tes mails. J’ai supprimé il y a quelques jours 10 ans de mails. Tu voyages plus léger après.

Pour parfaire le tout, tu passes de gmail à inbox que tu maitrises pas et tu n’as même plus besoin de répondre

J’espère que j’ai pu t’aider :slight_smile:

Nous n’avons pas tous les mêmes usages de la messagerie.

Nous utilisons des clients différents et variés, entre le webmail de notre FAI ou celui de notre hébergement. Les différents clients de nos smartphones et tablettes, etc.

C’est avant tout une problématique d’usage, il faut donc bien connaître les outils que l’on utilise.
Une des techniques les plus a même de nous faciliter le traitement des courriels est de pré-filter ceux-ci à leur réception.
Sous Thunderbird avec les étiquettes et les filtres on peu grandement se faciliter la vie et s’éviter ainsi de longue heures de lecture inutile de courriel publicitaire par exemple.

En complément de filtres pour “écarter” les emails de peu d’importance, je ne relève mes mails que trois fois par jour. Une pratique dont j’informe mes interlocuteurs dans ma signature.
Couplé à la méthode zero Inbox https://t37.net/comment-jai-atteint-linbox-zero-et-comment-vous-allez-y-arriver.html j’ai pu optimiser le traitement et donc le temps associé. De plus ne relever ces mails que trois fois par jour évite de se laisser distraire et d’aller lire compulsivement tout nouveau mail entrant… Là aussi un gain en terme d’efficacité.
Bien sûr si vous avez une activité de support impliquant de respecter des délais de réponses, difficile de limiter ainsi la lecture des emails…

2 Likes

En effet, une bonne technique consiste à n’y répondre qu’une fois par jour. Au bout d’un certain temps, vos interlocuteurs envoient mécaniquement moins de mails inutiles.

Il n’y a pas de solution miracle car, comme dit plus haut, cela dépend de nos usages.
Pour ma part j’ai appliqué de manière progressive les règles suivantes :

  • Déplacer dans un dossier à part (ou jouer avec des tag) tous les mails dont on n’est pas le destinataire direct, ils ne sont bien souvent qu’à titre informatif et peuvent être lus/triés plus tard
    Inspiré d’un article de Scott Hanselman

  • Créer systématiquement des règles de suppression des mails inutiles ou qui ne nécessite aucune action (pub, communication globales, et même les mails provenant de mailing list et qui ne demandent aucune action)

  • et pour rejoindre @opendsi, si possible ne pas chercher à répondre ou prendre en compte les mails immédiatement
    Le fameux livre “four hour work week” donne de bonnes idées là dessus

2 Likes
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux