Comment les Blabla CAR, airbnb et consort "facture" comptablement leurs "client"

Bonjour
Patron d’une société SAS dans le cloud et les service info

je réfléchis a lancer des service basé sur l’économie participative a destination des particulier.

quand je vois la rigueur comptable que m’impose mon comptable, pour l’activité actuelle (B2B)

je me pose la question comment font les blablacar, ouicar jeloumoncampingcar etc… pour rémunérer les locations a des particulier
je m’explique

si je loue via l’un de ses sites:
je paye ç la plateforme directement
–> une partie de ce paiement est la rémunération/commission du site donc le site facture le « client »
–> ensuite le site doit verser le montant de la location au « propriétaire » du bien…
bien sur cette dernière transaction, comment Comptablement font-ils ??
puisque logiquement il leur faudrait une facture du « loueur » (un particulier) pour être carré comptablement parlant…

si des personnes ici de ce modèle économique ou des comptable/juriste peuvent nous éclairer…

merci

jb

2 J'aimes

j’ai longtemps’cherché aussi, jamais eu de reponse…

a mon avis, tu factures la commission, et le reste, tu sers juste de transit.
faudra que j’en discute aussi avec mon comptable.
globalement.
10 euros rentre
8 euros sorte.
2 euros sont a justifier… facture de commission…

si kkun a un reponse aussi… c une question tres interressante

Bonjour,

Je suis le fondateur de Wizaplace, une solution qui permet de créer ce type de business, qui est un modèle de marketplace, et pour les exemples donnés, dans le service. D’où mes modestes connaissances sur le sujet.

Il y a plusieurs modèles suivants le statut juridique de l’entreprise (établissement financier, exempté, statut d’agent d’encaissement pour compte de tiers), suivant la marchandise / le service, et suivant le statut du tiers qui rend le service (pro, particulier).

Le plus couramment quand il s’agit de pros, c’est le vendeur tiers qui facture sa prestation, et la marketplace qui facture une commission.
Parfois la prestation est achetée par la marketplace et revendue au client, dans ce cas, c’est elle qui facture directement.
Quand il s’agit de particuliers, il n’y a pas de facturation, puisqu’un particulier ne peut pas facturer. Par contre, la marketplace peut émettre un ticket de paiement.

En fait, j’ai fait une conférence de 3h rien que sur ce sujet, je peux difficilement rentrer plus dans le détail sans écrire un bouquin :slight_smile:

Si vous voulez plus d’info, notamment pour lancer ce type de business, je suis ok pour nous rencontrer (ou échanger par tel).

2 J'aimes

Bonjour
merci à eric pour sa proposition,
ma question cible vraiment l’aspect comptable
car en temps que cloud provider, nous maitrisons parfaitement l’aspect technique et hébergement web /référencement etc…

imaginons un business de plateforme de location entre particulier, sur un marché hyper vertical
le loueur trouve un bien sur la plateforme 10€ par example
le reserve sur la plateforme
payes sur la plateforme 10€
comment comptablement rémunérer le propriétaire du bien (8€)
sachant qu’un particulier ne peut pas émettre de facture.
il faut bien que ce type de transaction apparaisse d’une façon ou d’une autre comptablement.

si quelqu’un peut nous éclairer (vue qu"on est au mois 2 a se poser la question…)

1 J'aime

J’avais eu cette problématique dans ma boîte précédente. On a utilisé Mangopay pour le paiement mais il existe d’autres services du même type. L’idée est que la société ne fait que de la mise en relation entre les personnes et prend une commission.

Du coup chaque intervenant dans la transaction à un compte Mangopay qui lui est propre et rien ne passe par les comptes de la société.

Si X fait une transaction de 10€ avec Y, et que la société Z les mets en relation pour 20% de commission, voilà ce qui se passe:

Le compte de X est débité de 10€ qui sont repartis de la manière suivante:

  • 8€ sur le compte de Y
  • 2€ - commission Mangopay sur le compte de Z

Comptablement, Z n’émet de facture que pour un montant de 2€ à X ou à Y selon le business modèle (en général Y).

J’espere avoir été clair. Si ce n’est pas le cas, envoyez moi un MP et on pourra en parler par téléphone.

Seb

2 J'aimes

Bonjour
merci pour ces infos
c’est très clair et réponds parfaitement a mes questions,
toutefois, cela m’en amène d’autre :slight_smile:
du coup on doit créer un compte Mangopay pour chaque Y…
et chaque Y doit se connecter a Mangopay pour récupérer ses payments?
cela n’est il pas un frein a l’utilisation?
Mangopay peut il payer directement sur un compte bancaire IBAN

en tout cas merci d’avoir pris le temps de répondre

Salut,

C’est normal d’avoir d’autres questions, je te rassure, j’ai mis un petit moment avant d’avoir toutes les infos alors si ça peut aider quelqu’un…

En fait MangoPay va te permettre de créer un compte au nom de ta société et te fournir une api qui te permettra de créer automatiquement des comptes pour tes clients X et Y à chaque inscription.

Cette api te permettra aussi de faire les transferts d’argent entre X et Y automatiquement et de faire un virement SEPA vers le compte réel de Y quand tu le souhaites. C’est complètement transparent pour X et Y. Il faudra juste faire du développement de ton coté pour intégrer MangoPay dans ton processus d’inscription et de paiement.

La seule contrainte que j’ai trouvé pénible porte sur les plafonds fixés pour éviter le blanchiment d’argent. Pour recevoir plus de 1000€ par an, Y devra envoyer pas mal de documents dont KBIS, Carte d’identité et adresse du gérant. Mais apparemment cette contrainte est la même chez tous les fournisseurs de services de paiement en ligne.

Seb

2 J'aimes

Bonjour
Merci SEB pour ces info

Apparement STRIPE aurait un produit similaire avec STRIPE CONNECT

il y a aussi lemonway.

quelques retour d’experience?
merci

Cela met même le bazar car dans des pays bureaucratiques (dixit un client installé au Portugal) il faut fournir une pièce d’identité et attestation de résidence fiscale pour chaque prestataire engagé au travers de la plateforme ! (sinon il y’a une retenue à la source de l’IS)

C’est déjà pénible pour Upwork mais imaginez avec Uber et AirbnB…



1 J'aime

Salut Seb,

Une question svp.

Dans l’hypothèse où Y est un professionnel de la location et que ton site soit une MarketPlace.

Le contrat de location avec X est établit à son nom et la facture également du coup j’imagine ?

Dans ce cas ce professionnel se retrouve avec une facturation réalisée sur un outil de gestion comptable parallèle au sien, non ??

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux