Communication par mail : quel type de support utilisez vous ?

Bonjour à tous,

Dans votre activité de tous les jours, quand vous approchez un client potentiel par mail, qu’utilisez vous comme type de support (paragraphe écrit, document pdf, powerpoint) ?

Pour cette première approche, pensez vous qu’il est plus efficace d’en dire trop, ou pas assez ?!

Merci pour vos réponses.

Bonjour @fabiendlc ,
pour la prospection moi qui ne suis pas la commerciale de ma boite j’ai découvert http://www.tilkee.fr/, une startup qui a développé un logiciel permettant de suivre sa prospection commerciale, en gros l’idée c’est de contacter ton prospect et d’y insérer un lien qui le redirigera vers ton document pdf. Et ça te permet d’analyser toutes les pages qui ont été parcourues par ton prospect.
Là tu peux te faire une idée du concept: http://vimeo.com/50061758
Je trouve l’idée franchement pas mal.

donc si ça peut t’aider, au plaisir !

2 J'aimes

Bonjour @fabiendlc,
A quel type de client et de marché penses-tu ?
De manière générale, un premier mail trop long, c’est le rebond assuré. A l’inverse, les images et infographies augmentent le taux de clics. Il y a pleins de stats là-dessus sur le Web, si qqu’un a des bons liens…

Bonjour @Steph,
Qu’entends tu par « rebond assuré » ? Enfin, pour moi, ça serait le contraire, mail trop long = pas efficace. Qu’en penses tu ?
De même que « augmentent le taux de clics »? Tu parles de faciliter la compréhension ?

Pour ma part je n’approche PAS les prospects par email.
C’est toujours un contact humain via le réseau ou les événements.

Ou alors c’est lui qui me contact par recommandation.

Pierre

Rebonjour @fabiendlc

On dit la même chose tous les deux : un mail trop long et ton prosect « rebondit » (=il ne lit pas et « zappe » ton mail). Quand tu fais une campagne de mailing, il y a ce qu’on appelle le taux de rebond ou « bounce rate ». Wikipedia explique ça mieux que moi ^^ : http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_rebond

Pour le taux de clics, j’ai supposé que tu mettais dans ta newsletter un lien car c’est souvent ce que l’on fait : lie vers ton site où ton adresse mail sur laquelle tu veux qu’ils aillent. L’efficacité de ta campagne de mailing se mesure alors (entre autres !) par le taux de clics, ou pourcentage de ta mailing list qui a cliqué sur ton lien. Si tu n’es pas très familier avec le monde de l’emailing, ça vaut vraiment le coup de te pencher dessus, il existe aujourd’hui des outils pas chers du tout et très performants quand on les utilise bien.

Je reviens sur ma première question : tu penses à quel marché et quel type de clientèle ? Les approches diffèrent beaucoup selon.

@Steph,

Je posais la question dans un ordre général, savoir ce qui se pratiquait le plus.
C’est vrai que j’ai les réflexes, pas forcément le vocabulaire qui va avec…
Je suis plus business que technique, une petite « mise à jour » s’impose :wink:
De quels outils tu parles par exemple ?

Les outils : MailChimp (celui que j’utilise) ou MailJet (dont on m’a beaucoup parlé, mais jamais essayé). Ceci dit, le mailing est généralement considéré comme faisant partie du côté business, pas du côté technique !

Je reviens sur ma première question : tu penses à quel marché et quel type de clientèle ? Les approches diffèrent beaucoup selon. Une campagne d’emailing peut être très efficace quand tu travailles sur des volumes importants (>10k) mais en B2B, sur une niche ou sur un activité très qualitative, tu pourras préférer une démarche H2H comme le suggère @pierre. Certes pas très scalable, mais compensé par la valeur ajoutée individuelle du prospect.

Et pour continuer sur l’idée de @pierre, tu trouveras ci-dessous les canaux de com dominants en B2B. Le marketing direct (mailing, notamment via l’achat de listings) est en première place, suivi des salons pros et des relations publiques. Voilà qui répond en partie à ta question sur « comment entrer en contact avec les personnes qui ne te connaissent pas ? »:wink:

4 J'aimes

Bonjour @Steph,
Super ta réponse. Merci
Je disais technique car tu as parlé de logiciel comme outil.
Après, le contenu/démarche market stratégique, tient plus du côté business.
Comme je te l’ai dit plus haut, je posais la question dans ordre général, je suis davantage pour le H2H (Human To Human), les mails sont ciblés et adaptés à l’interlocuteur (ou à un groupe d’interlocuteurs)

Si c’est pour de la prestation type consulting c’est du contact 100% humains via les réseau.
Les personnes je les rencontres dans des événements ou elles me contactent parce que j’ai été recommandés.

Pour de la vente de produit c’est autre chose. On va plutôt travailler sur la communauté, apprendre à la connaitre, échanger avec elle et lui fournir de la valeur. Tout cela bien avant d’essayer de lui vendre quelque chose.

Pierre

1 J'aime

@Pierre
Après, ça dépend de la valeur marchande et des caractéristiques de ce qu’on a à vendre, l’approche est différente. On n’utilise pas les mêmes moyens pour vendre une prestation à 10000€ que lorsqu’on en vend une à 500 (enfin, simple exemple ;))

@fabien je pense que si on peut utiliser des moyens similaires. :wink:

Donne moi un projet concret et je te donnerais une approche concrète.
J’ai l’impression qu’on dialogue dans le vide sans éléments concret sur lesquels s’appuyer.

Pierre

1 J'aime

@pierre,

Pour une société de services en évènementiel, je ne pense pas que le chef d’entreprise va s’adresser de la même façon à une clientèle « de base » (mariage à 3000€ par exemple), par rapport à une société qui a des besoins d’organisations de repas d’affaires à 10000€/l’évènement… les moyens sont similaires, oui, tout le monde peut utiliser les moyens modernes mis à disposition pour communiquer, c’est l’approche qui doit être nécessairement différente. C’est la cible qui détermine tout.

Je partage l’avis de @pierre : le contact humain est indépassable. Pour moi, l’email ne s’oppose pas au contact humain mais le complète. Par exemple, une newsletter intéressante et centrée sur les besoins et les intérêts de ton contact le rappellera à ton bon souvenir et sera prétexte à reprendre un RDV pour parler des nouvelles tendances du marchés, des nouveles technos… et lui vendre au passage une nouvelle presta ! :wink:

1 J'aime

Bonjour à tous,

J’ai une question qui va peut être vous sembler « bête » mais j’aimerais savoir si c’est possible d’envoyer des mails (envoi groupé) sous forme « publipostage » ? (vraiment personnalisé donc)
Y a t il des outils qui permettent de le faire ?

Peut être un avis @romains ?

Merci pour vos réponses

Oui, c’est possible avec la plupart des outils de mailing.

Par exemple avec Mailchimp en utilisant les merge tags (permet de remplacer des tags comme |TITLE:FNAME| par le prénom) et les « smart » merge tags (permettent d’afficher du texte conditionnel)

1 J'aime

@fabiendlc le plus simple que j’ai testé dans ce genre là : http://fr.mailpro.com/ :wink:

1 J'aime

L’emailing est un outil très puissant dans la vente.
Les statistiques montrent que c’est l’outil le plus puissant, que cela soit en ecommerce ou services.

Alors pourquoi s’en passer et surtout pourquoi faire un texte court ?
Avez-vous déjà vu des lettres de vente à rallonge ? vous etes vous déjà surpris à les lire jusqu’au bout ?

Est-ce parcequ’on a peur d’avoir un accident que l’on doit arreter de prendre le volant ? Non : on met sa ceinture et on passe chez le garagiste pour vérifier que son véhicule est OK.
Pour l’emailing c’est pareil, ce n’est pas parcequ’on a peur que ses prospects ne lisent pas l’email que l’on doit ne pas en faire ou les raccourcir :
On fait en sorte de tenir en halène et d’intéresser son prospect afin qu’il lise l’email jusqu’au bout : en un mot le « copywriting ».
Il y a aussi des techniques psychologique de vente très puissantes.
C’est le mixage de ces techniques qui permettent d’avoir de bon taux de transformation.

Pour les outils, les principaux ont déjà étés cités, je rajouterais juste aweber et getresponse qui incluent un autorépondeur (qui te permet de programmer et d’envoyer automatiquement des messages à ta liste).

a+
Steph

1 J'aime

Même si rien ne remplace le contact direct, c’est vrai que les logiques d’autorépondeur (pour programmer des envois et relances ciblées automatiques) peuvent être intéressantes.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux