Confinement J+7 : Comment ça se passe pour vous ?

Hello,

J’imagine que le confinement perturbe l’activité d’un grand nombre d’entre vous. Qu’est-ce que ça a changé ? Quelles sont les plus gros problèmes que vous avez rencontrés ? Comment voyez vous la suite du confinement ?

Bonjour,

1 - Ce qui a changé :

  • une énome baisse de pression dans un métier qui en génère beaucoup ; je ratrappe tous mes retards petit à petit ;

  • la suspension de la grève des avocats… puisque la réforme des retraites est également suspendue !
    Mon petit avatar « avocat en grève » a ainsi disparu…

  • le silence.

2 - « Les » problème rencontré, au singulier mais au présent : les délais.

Tout ce que je fais est enfermé dans des délais. A ce jour ces délais continuent de courir. Or, presque tout est bloqué ; je ne peux pas envoyer de courrier - on ne peut plus accéder aux machines à affranchir dans les postes par exemple ; les tribunaux sont fermés et les audiences reportées sine die ; les prêts ne sont plus débloqués ; je ne peux pas me déplacer pour voir les clients et faire signer mes dossiers car il n’y a plus de trains et d’hôtels ; etc.

Or on a des opérations à faire… Imaginez : j’ai un notaire qui a prévu une vente de fonds de commerce pour début avril ; moi je dois créer la société qui achètera le fond et il faut avoir le Kbis avant l’acte d’achat : inutile de dire que c’est impensable, il faut repousser d’au moins deux mois…

On attend fiévreusement - si j’ose dire… - une ordonnance qui « gèlerait » les délais. C’est prévu pour ce mardi 24 avec effet rétro au 14 mais on ignore quels délais seront visés.

3 - On va déjà se préoccuper du présent et espérer y survivre sans trop de casse.

Edit : un confrère m’informe que l’article 11 2° de la loi du 23 mars 2020 ouvre la voie à un report de tous les délais.

3 J'aimes

Mon métier avec Human Coders, c’est de faire de la formation pro présentielle, c’est-à-dire physique. Soit un de nos formateur·rice·s se déplace chez un client, soit des clients se déplacent dans une de nos salles. Vous voyez venir la galère avec le confinement :slight_smile:

Un peu avant le confinement, nous avions choisi d’annuler toutes les formations physiques des prochaines semaines, car on ne trouvait pas ça responsable de les maintenir.

Rapidement, nous avons fait un gros brainstorm avec nos clients, nos formateurs… afin de que les formateur·rice·s puisse continuer à donner des formations de chez eux dans les meilleures conditions.
Nous voulons faire notre maximum pour maintenant l’activité de nos équipes.

Nous avons la chance d’avoir très peu de frais fixes (pas de salariés, pas le locaux, culture de remote…). Donc la société peut très bien survivre à quelques mois de calme. L’important est que l’activité reprenne à peu près normalement dans quelques mois et tout ira bien.

On a testé plein d’outils, mis en place un solution de visio sur un serveur privé, fait le point sur le matériel qu’avait nos clients… et on a communiqué dessus. On a fait un page dédiée à la formation pendant le confinement pour rassurer nos clients : https://www.humancoders.com/pages/teleformation

On en apprend un peu plus chaque jour et on réajuste notre discours régulièrement. Beaucoup de formations ont été reportées dans un premier temps.

On commence à avoir quelques formations à distance qui se programment. Je pense que nos clients réalisent que la situation va durer un moment. Pas mal d’équipes n’ont pas grand chose à faire pour le moment, alors la formation est une bonne option. On espère que le calendrier va petit à petit se reremplir.

Bon courage à toutes et tous !

3 J'aimes

Et bien pour ma part, arrêt total de mon activité de maintenance dans les usines des clients.
La première semaine de confinement c’est la mise en place, organiser l’école pour les 3 enfants, qui demande un temps fou et de la disponibilité, la 2ième semaine ça commence à bien de faire chier, je tente de la prospection mais pour une personne tout le temps sur le terrain j’ai pas vraiment les bon outils…
Donc 3ième semaine je me lance dans des formations, tous webminaires gratuit qui passe je prends, et là je trouve une formation payante qui me semble bien en marketing et prise en change par le DIF mais dès la première vidéo visionnée je me rends bien compte que c’est une arnaque et que j’ai perdu mes 45 vieilles heures de DIF qui me rester de mon ancienne vie de salarié.
Donc maintenant la question qui se pose, si le confinement dure que vais-je faire (sachant qu’il y a toujours les 3 mioches qui me dérangent toutes les 30 secondes sauf si je les mets devant un film)
Du coup, pour etre au calme, je prospecte de 5h du mat a 8h pour avoir du calme et me concentrer, et voir ce que je vais viens pouvoir faire comme activité. Financièrement pour l’instant ça va et je pourrai tenir 6 mois, mais il faut trouver du boulot à facturer!
Je n’ose même pas imaginer la situation des restaurants, fleuriste, pressing, et tous les petites entreprises, artisan, qui sont fermés, mais avec des charges qui continuent a tomber…

1 J'aime

Pour la suite du confinement, et bien j’étais en train de racheter une entreprise, je ne sais pas ce que ça va donner, car le dossier traîne, le commissaire au compte qui devait auditer l’entreprise est débordé et le comptable aussi, je ne sais pas si les banques continuerons a prêter a des entreprises solvables mais avec un ou 2 mois sans facturations, et la reprise ensuite? va-t-elle être fulgurante comme pour la Chine? ou alors y-aura-t-il eu un profond changement avec cette mode de la déconsommation? je ne sais pas encore et je n’ai pas la réponse, tout dépendra de la durée de ce confinement.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux