Conseils sur intégration d'un associé / co-gérant


(Marj) #1

Salut à tous,

Je suis à la recherche de conseils ou de retours d’expérience . Voici ma situation :
J’ai créé une EURL il y a 5 ans. la boite tourne bien, je n’ai pas de salariés, je me dégage un revenu stable et comfortable.
Pour des raisons personnelles, je vais m’expatrier pendant 3 ans à l’etranger. Je ne pourrai plus assurer la production ni le commercial. Je n’aurai pas non plus besoin de revenus sur cette periode.
J’ai commencé les discussions avec une personne en qui j’ai confiance, on a deja travaillé ensemble par le passé, pour qu’il devienne associé et co-gérant. Ca me permet de conserver l’entreprise pendant mon absence et qu’elle puisse continuer à tourner.
Je souhaitais a priori garder la majorité des parts, et lui céder 40%. Mais lui souhaite avoir la majorité, dans la mesure ou c’est lui qui va développer l’activité pendant les 3 prochaines années. Il a une volonté forte de développement, (ce qui n’a jamais été une priorité pour moi), mais je lui laisse carte blanche sur le commercial et la production. Il a vraiment une vision à long terme pour l’entreprise.
J’ai du mal à me faire à l’idée de perdre le contrôle de ma boîte (en devenant co-gérant minoritaire, même avec une minorité de blocage…). Je me rends compte que c’est plus psychologique qu’autre chose, mais bon, c’est mon bébé, donc voila…

Avez-vous eu une experience similaire ? comment l’avez-vous vécue? avez-vous des conseils sur la manière de créer un partage équitable et sécurisant pour les 2 parties ?

Est-ce que sa demande vous parait raisonnable ? ou pas ? je ne me rends pas trop compte…

Merci d’avance pour vos lumières éventuelles…


(Marj) #2

Pour info, on a trouvé une solution, si ça intéresse quelqu’un je suis dispo en MP pour le détail…


(Xavier Delaunay) #3

Il existe de multiples solutions, pour respecter son besoin d’être majoritaire si c’est lui fait le travail de développement et toi ton besoin de garder le contrôle si tu reviens. Montée profressive au capital, création d’une filiale.
Le plus fondamental est d’abord de bien cdrer vos relations, vos apptenttes votre culture et vision entrepreneuriale pour rédiger une convention à porter à un avocat pour qu’il la transforme en pacte.
Phase 1 audit de chacun par un tiers spécialisé
Phase 2 ecriture du projet et convention
Phase 3 conseils juridiques , négociation et pacte
Phase 4 supervision du team pour le garder en bonne unité
Voilà
Xavier


Proposé avec ❤️par Camille Roux