Constituer un board

Bonjour à tous,

J’ai souvent entendu parlé des « boards » comme étant un outil à mettre en place, permettant notamment d’avoir un avis extérieur sur la stratégie d’entreprise. Je n’ai cependant jamais vu de cas pratique de tel board. Avez-vous des exemples, des cas concrets ? Est ce que c’est réellement utile ? Y’a t-il un stade à partir duquel il faut le mettre en place ? De quel type de profil faut-il le constituer ?

Merci de vos réponses !

Bonjour @AlexMaurin,

Justement, je suis en train de faire développer un outil innovant, une plateforme collaborative mettant en relations les acteurs du web et les consultants ou tt intervenant en mission dans l’entreprise (le chef d’entreprise ou un membre de l’entreprise elle-même), ayant un regard extérieur value added.
Cet outil permettra de créer des groupes (max. 5 à 8 personnes) composés de l’intervenant et d’un acteur de chaque branche de la conception, valorisation d’un site web (dév, seo, ux designer,…), dans le but de discuter sur le projet web utile et possible pour l’entreprise au vue de sa stratégie.
Un groupe (des groupes) en comité restreint donc (tenue par une charte de confidentialité), il s’agira alors de faire ressortir les grandes lignes du cahier des charges, fixer les impératifs délais, qualité, coûts pour le site web, le tout en concertation collaborative.
Je suis encore en pourparlers sur les personnes qui développeront le projet mais s’il y en a qui souhaitent s’associer et vivre l’aventure, n’hésitez pas à me contacter en mp :wink:

Cordialement

Héloïse

Je vais te répondre dans l’autre sens car j’ai vécu l’expérience sans board (dans le sens, sans comité additionnel en plus d’un conseil d’administration où étaient présents les 3 actionnaires de la boîte). Avec du recul, je me rend compte que c’était une erreur.

Les entrepreneurs ont la tête dans le guidon, et un board peut aider à prendre du recul de temps en temps. Un actionnaire investisseur au conseil d’administration joue aussi ce rôle, mais au bout de quelques années, il peut lui aussi manquer de recul. Inviter 2 ou 3 personnes à participer à une réflexion tous les 2 ou 3 mois est utile effectivement. Cela peut être des administrateurs, ou alors un board informel à part du C.A., pas d’avis là dessus…

Sinon à mon avis il vaut mieux que la société se soit un petit peu stabilisé. Si tu fais un board tous les 2 à 3 mois, au démarrage de la société celle-ci peut avoir changer 10 fois de directions dans ce laps de temps… Du coup le board risque de ne pas être efficace. Pour les startups qui lèvent des fonds, cela peut être à partir de la première levée conséquente (500k-1M) qu’un board se constitue.

Merci beaucoup pour ta réponse. D’après ta réponse j’ai l’impression que tu invites aussi aux entrepreneurs de constituer ce board potentiellement avec des personnes potentiellement différentes. Me trompe-je ?

Je pense pas qu’il y ait de règles sur les profils. J’aurai tendance à dire, idéalement des entrepreneurs mais c’est pas obligatoire.

Prendre quelqu’un de son secteur à l’avantage d’avoir une forte valeur ajoutée sur son métier, mais une personne d’un autre secteur pourra aussi t’apporter un regard totalement différent.

@AlexMaurin

J’irai même plus loin. Un board ne sert à rien.

Si c’est ta boite, tu es le seul à avoir une vision parfaitement claire d’où tu veux l’emmener.

Discuter avec d’autres entrepreneurs et professionnels du secteur peut effectivement t’aider à ne pas trop avoir la tête dans le guidon. Mais ça s’arrête là. Tu perdras du temps à formaliser quelque chose dont l’utilité sera extrêmement limité.

C’est ta boite, gère tes employés comme des spartiates, protège-les comme ta famille, paye-les comme des princes, et tous ensemble, battez-vous pour deux missions :

  • Perfectionner le produit
  • Servir le client comme un roi
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux