Coopérative d’entrepreneurs bénévole

Bonjour à tous, je m’appelle Mélina Audouin et je suis pdg d’une société que je viens de créer (avec un nom à consonance dév - si si je vous assure). Je suis passionnée par l’entreprenariat. Ça peut paraître fou mais je suis à la recherche de personnes, avec différents profils (surtout humains, créateur de lien pour moi), qui accepteraient de donner de leur temps généreusement (qq heures par semaine) pour aider des entrepreneurs dans le besoin. J’entends par là que c’est bénévole, en tout cas les premiers mois, nous pouvons établir un pacte à durée déterminée. Cela a un impact en terme d’image pour l’intervenant mais ce n’est pas le but ultime (ni l’enrichissement d’ailleurs). Quelqu’un serait il intéressé ou savez-vous sur quels sites je peux trouver ce genre de profils ? Vous pouvez vous livrer corps et âme et vous laisser tenter et vivre l’aventure ou passer votre chemin si vous n’êtes pas sensible à ça. Ma demande est très sérieuse. Merci beaucoup pour vos réponses :slightly_smiling_face:

Bonjour.

Vous vous êtes interrogée sur la légalité de votre projet ? Pasque…

Oui. j’ai tourné le projet dans tous les sens, je pense que si nous avons les membres nécessaires et la volonté nous pourrons introduire la forme la plus tolérable légalement, surtout que ce n’est pas les besoins qui manquent. Peut être voudriez-vous apporter votre participation et votre gratitude aux contrats que nous allons devoir établir ? Vous n’êtes pas obligé d’accepter mais vous n’êtes pas obliger de me démunir non plus car mon intention est tout à fait honorable. Nous travaillons déjà sur qq projets mais nous avons besoin de plus d’intimité que sur le forum pour en discuter. À demain pour un nouveau “saccage” :slightly_smiling_face:

Et on s’organiserait comment ? A distance ?

Volontiers. Mais : je travaille pas bénévolement en dehors des missions que me confie mon Ordre. J’ai une famille à nourrir et des charges à payer.

Ye be warned.

Je ne le conteste pas vos intentions. Par contre si vous créez une société pour faire travailler des gens sans les payer en principe c’est un délit pénal : vos actes seraient alors hautement contestables et l’honorabilité de vos intentions risque de peser d’un poids relatif en correctionnelle.

1 J'aime

Bonjour Mélina,

Tout d’abord je dois avouer que de mon point de vue, votre pitch n’inspire pas confiance… Amha il faudrait travailler un peu là-dessus.

Outre les problématiques légales soulevées par VincentB, l’association des termes « je suis pdg d’une société » et « c’est bénévole » ça me laisse un peu perplexe…

Peu-être devriez vous utiliser un statut association loi 1901 à la place - sauf évidemment si le but pour vous est de gagner de l’argent grâce au bénévolat des autres :smiley:

Bonjour, vos remarques ne m’aident pas à avancer et me font aller dans un sens contraire à mes ambitions, ce qui est plutôt nocif je trouve.
@VincentB Si les personnes le veulent et que la démarche est contractualisée sous qq forme que ce soit je ne vois oú est le problème. @norabs Et pour la remarque de profiter du bénévolat des autres, c’est abjecte d’imaginer cela à mon encontre, je vous invite à relire mon premier post qui parlait d’une situation temporaire.
Donc, pour conclure, j’ai décidé de ne pas considérer vos réflexions et de faire ma propre expérience pour apprendre de mes erreurs car je sais que des possibilités existent. Merci!

Bonjour,

Soit vous êtes vraiment candide et ne comprenez pas que votre pitch venant de nulle part allume forcement une petite lumière rouge dans l’esprit des personnes ayant un tant soit peu les pieds sur terre; auquel cas il serait bon de revoir votre présentation…

Soit vous êtes déçue de constater qu’il n’est pas si facile de mettre en place une arnaque,

Je vous laisse le bénéfice du doute (un tout petit peu :slight_smile:)

PS:

@VincentB Si les personnes le veulent et que la démarche est contractualisée sous qq forme que ce soit je ne vois oú est le problème.

Si un avocat spécialisé dans le droit des sociétés/affaires y voit un problème, j’aurai tendance a le croire…

Le problème s’appelle l’article L8221-1 du Code du travail.

Et contractualiser est particulièrement malvenu puisque cela rend l’infraction encore plus visible. Les inspecteurs adooooorent trouver ce genre de contrat en cas de contrôle…

Dans la mesure où vous vous préparez à avancer vers un précipice bien profond et que vos ambitions peuvent vous conduire directement en taule, je pense que mes remarques sont susceptibles de vous sauver la mise ; faudra m’expliquer en quoi c’est nocif.

Ha ben c’est clair que si vous additionnez les deux c’est comme mélanger du glycérol et de l’acide nitrique… Inutile de dire que si y a un truc qui m’a fait réagir c’est bien ça.

Au delà de l’aspect légal, pour savoir quel est l’intérêt de travailler gratuitement (et sans part dans l’entreprise) ?

Le bénévolat c’est pour une cause en général (cause animal, aider les démunis, nettoyer sa ville pour les enfants…). Aider un PDG à se lancer n’est pas une cause valable pour le bénévolat.

Au moins c’est honnête.

Bonjour Mélina. Pour occuper mon temps libre de qq heures par semaine, pourquoi pas. et puis c’est toujours intéressant de voir comment ça évolue. mais bon, ce n’est que mon opinion.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux