Coursier à vélo ou déclarer l'activité

Bonjour,

Voila, mon frère veut devenir coursier à vélo, livré des colis, du courrier, mais pas d’alimentaire.
Son futur patron lui demande un numéro de Siret…

Donc, il faut qu’il soit déclarer en micro-entreprise pour commencer rapidement.
Je lui et fais 2 fois sur le site de l’urssaf. 2 fois 2 rejets, l’urssaf marquent CCI compétent.

Je vais sur infogreffe créer la micro entreprise, pareil erreur, l’activité c’est de la prestation et non du commerce, vous devez allez sur le site de l’urssaf. Les 2 jouent au ping pong.

La question est quelle organisme choisir pour les coursiers à vélo non alimentaire, aussi quel code APE ou NAF choisir pour cette activité ?

Merci à vous d’avance pour vos réponses.
Jérémie.
Cordialement.

Gnn ça commence mal la collaboration avec son client. Si c’était son patron, il serait salarié avec un contrat de travail :no_mouth:

edit, merci @VincentB toujours aussi vigilant sur les conneries que je peux dire sur ce forum :see_no_evil:
Pour créer sa micro entreprise en activité commerciale se diriger vers la CCI dont on dépend, et pas l’URSSAF comme je disais précédemment

Concernant le code APE/NAF, probablement ceci mais à confirmer Code APE / NAF 5320Z - Autres activités de poste et de courrier

Bonjour.

STOOOOOOOOOOP ! true_playa

MAIS ! zedlefou2

L’activité est commerciale. Donc CCI.

Normal donc.

On lui dit d’aller à la CCI et… il ne va pas à la CCI. nplusdeux

Genius.

« Il te l’a dit, déjà. » captain flam.gif

C’est… (roulements de tambour)… la CCI.

Voilàvoilà. zest

Aucun. On ne choisit pas son code, il va vous être attribué au vu de l’activité déclarée sur la déclaration P0 (même si parfois je « suggère » un code APE dans la rubrique « observations » de l’imprimé ; c’est parfois conseillé pour les activités règlementées ou qui donneront lieu à une demande d’aide ou subvention lorsque la règlementation prévoit que le bénéficiaire doit exercer une activité régie par tel ou tel code… un vieux truc de métier qui ne marche pas toujours mais qui peut simplifier la vie).

Cela dit ici pifométriquement je dirais NAF 5320Z anéfé.


Non au projet d’art 56-1-2 du Code pénal et à la suppression du secret professionnel de l’Avocat. Le secret professionnel est une garantie essentielle des libertés fondamentales.


Soutien aux magistrats et personnels des greffes. Le service public de la justice est aussi une garantie essentielle des libertés fondamentales.

Une bonne réponse sur deux pour ma part, peut mieux faire (je corrige du coup) :no_mouth:

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux