Création d'auto-entreprise et expatrié hors Union Européenne

Bonjour! Je voulais que vous me conseilliez vis à vis de l’inscription en tant qu’autoentrepreneur. Je suis dans une situation un peu différente vu que j’habite hors UE.

J’habite en Argentine, expatrié depuis 13 ans, et je vais commencer à avoir de plus en plus de clients français. Jusqu’à maintenant j’arrivais à en facturer certains avec mon entreprise en argentine mais par simplicité et pour faire les choses bien le moment est venu de créer mon AE en France.
J’ai plusieurs problèmes ou doutes…

1/ quand je mets ‹ ‹ graphiste › › dans le type de travail ça m’envoi directement à la CMA pour m’inscrire en tant qu’artisan, ce que je ne veux pas… par contre si je mets ‹ ‹ Graphiste multimédia et diffusion par des procédés et des techniques autres que relevant de l’artisanat › › ça me l’accepte mais je sais pas si c’est correct…

2/ Il y a d’après ce que j’ai vu plusieurs manières de s’inscrire en tant qu’AE…l’une est par le site de l’URSAFF et l’autre par le biais du guichet entreprise. Quel site est le plus adapté?

3/ Mon domicile fiscal serait chez mes parents en Alsace mais je n’y réside pas, càd je ne viens pas plus de 180 jours par an en France. Comment dois-je mettre ça dans le formulaire?

4/ J’ai également une activité de graphiste à Buenos Aires. Dois-je la déclarer?

5/ quelle entreprise ou banque peut le faire à ma place sans soucis et à moindre coût? j’ai vu que shine le fait pour 35 euros mais je sais pas ce que ca vaut…

J’ai vraiment l’impression que c’est que la pointe de l’iceberg et que plus j’avancerai plus je trouverais de mauvaises surprises 😅😅… je touche du bois- Les graphistes que je connais on apparement fait ça très facilement il y a quelques années… ça a changé car aucun d’eux n’a su m’aider. Je ne veux pas être la MDA pour plusieurs raison que je ne détallerai pas ici, ça ferait trop long.

Je compte sur votre aide, surtout s’ il y en a d’entre vous qui ont créé leur AE en 2021 tout comme moi.
Merci!!!

Bonjour.

1 - « Vous ne voulez pas » : c’est pas vous qui décidez. Tout est fonction de votre activité réelle dont on ne sait rien.

2 - Comment voulez vous qu’on le sache ? Cela dépend de votre activité dont on ne sait rien.

3 - Vous… vous voulez vous déclarer en EI en France sans y être résident fiscal ?!

4 - Je… non, rien, laissez tomber.

5 - Je… non, rien laissez tomber.

Sérieux, vous oubliez cette idée absurde de créer une EI… vous avez votre entreprise en Argentine, elle fournit des prestations à l’international épicétou. Je vois pas du tout pourquoi vous partez sur un truc à la Rube Goldberg…

1 J'aime

Ca va mieux? C’est être dérrière le clavier qui donne ces airs de grandeurs?

1/ mon activité c’est graphiste, c’est écrit au moins 3 fois.

2/ c’est pas moi qui decide mais il y a bien un problème entre l’URSAFF et la CMA pour nous caser, c’est bien pour ça que beaucoup de gens en insistant on réussis à passer d’artisans à libéral, c’est justement pour ça que je cherchais quelqu’un de compétent sur ce forum mais je me suis planté

3/ impossible pour moi de démarcher des clients français avec des factures d’Argentine et un compte en Argentine. Les clients ont bien trop peur de travailler avec l’étranger, si je pouvais le faire je le saurai et je m’embetterai pas à trouver des solutions sur des forums en espérant qu’on me donne des vrais conseils. Fin du sujet, vous pouvez clore ça, pas de temps à perdre.

Et vous considérez que c’est précis comme indication ?

Je suis au courant merci. Je connais la question infiniment mieux que vous. Et c’est la raison pour laquelle il importe de préciser très exactement ce que vous faites dans le cadre de votre activité. En fonction de ce que vous faites précisément vous dépendrez de l’un ou l’autre CFE.

C’est très courant. Un traiteur par exemple en fonction des plats qu’il prépare dépend tantôt de la CCI tantôt de la CMA, un développeur peut selon les cas dépendre de la CCI, de la CMA ou de l’URSSAF, etc.

Rhoooo.

Sur ce point nous sommes d’accord.

A part ça : vous n’avez pas le droit de vous déclarer en France comme entrepreneur au micro dans votre situation. Je vous aurai bien expliqué pourquoi (et j’eus formulé des suggestions) mais je m’en voudrais de vous martyriser en vous assénant mes airs supérieurs.

‹ ‹ vous n’avez pas le droit de vous déclarer en France comme entrepreneur au micro dans votre situation › ›

ah ça ça m’intérrese par contre! je connais beaucoup d’AE en Argentine, des graphistes et dans d’autres métiers de la communication, traducteurs, etc… et beaucoup se sont inscrits depuis l’Argentine. J’ai un domicile chez mes parents, on peut même mettre le domicile d’un ami d’après ce que j’ai lu, c’est pas moi qui l’invente…

2 - Vous créez votre auto-entreprise depuis l’étranger

Vous devrez remplir le formulaire P0 micro-entrepreneur et y joindre toutes les pièces justificatives demandées. Il vous faudra ensuite transmettre votre dossier au CFE dont vous dépendez.

Les formalités seront identiques à celles des personnes résidant en France.

Mais comme dans le cas précédent, vous devrez indiquer une adresse de domiciliation française lors de votre déclaration de début d’activité. Vous ne pourrez pas domicilier votre auto-entreprise à l’étranger.

Oui, vous lirez aussi sur les internets que les attentats du 11 septembre n’ont pas eu lieu, que la 5g est utilisée par Bill Gates pour nous inoculer le cancer ou que les vaccins contre le covid ont pour but de nous asservir en nous injectant des substances qui détruisent notre libre arbitre et que d’ailleurs le covid il existe pas c’est une invention de Bill Gates / Macron / les laboratoires pharmaceutiques / Soros (rayez la mention inutile).

A part ça, en état expat’ en Argentine depuis 13 ans, en ayant votre entreprise en Argentine et en ayant gardé si peu d’attaches avec la France que vous n’avez plus aucun point de chute à votre nom pour y déclarer un domicile fiscal, je vous prédis quelques menues difficultés pour défendre l’idée que vous avez le centre de vos intérêts économiques en France.

Allez, bonne lecture (un truc sérieux, pas une info tronquée sur un site alacon) :

https://www.legifrance.gouv.fr/ceta/id/CETATEXT000042409948?tab_selection=all&searchField=ALL&query=426124&page=1&init=true

Au revoir.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux