Créer une EIRL ou SARL à l'étranger et être salarié et résider en France, possible ou non ?

Bonjour a tous, nouvelles ici, je vous explique la sitiuation, je démarre depuis peu je travaille dans la publicité et le sponsoring internet , donc pas de bureaux, pas de vente d objets rien, tout se fait via le net, je renvoie du trafic sur certains sites qui me paient en retour pour faire bref donc tout est dématérialisée.
Je souhaiterai pour déclarer cette activité créer une eirl ou sarl je ne sais pas trop encore il faut que je me renseigne bien sur ces deux types d’entreprise à l’étranger dans un pays off shore . DOnc deja est ce possible si je réside en France?
Ensuite pourrai je continuer a etre salariée en france en même temps ?

J’espère trouver des réponses ici, d’avance merci ))))

  • sors les popcorns *
2 J'aimes

Bonjour et bienvenue sur ce forum.
Désolé mais, sans être fiscaliste, il va falloir revoir tes velléités à la baisse ou du moins à la normale : 1. si tu crées une structure à l’étranger ce ne sera pas une forme sociale française 2. Si tu es en France et travailles en France tu es imposable en France. Sinon embauche une armée d’avocats et d’expert-comptables spécialisés dans différentes juridictions et apprête-toi à payer des dizaines de milliers d’euros pour envisager le transfert de tes activités ou d’une partie substantielle de tes activités dans une autre juridiction. Je te fais l’économie, soit dit en passant, du discours qui consiste à dire qu’il vaut mieux payer ses impôts dans son pays en bon « patriote » :slight_smile: ce qui me semble pourtant opportun.
Sinon plus « basiquement » l’EIR est une très bonne idée, peu importe ton régime fiscal, dés lors que l’on est pas encore prêt en terme de développement et de chiffre d’affaires à créer une société.

2 J'aimes

(troll)
Moi ça me choque qu’on ait l’idée de loger l’entreprise dans un pays off shore :rage:
En plus tu es déjà salariée, donc tu bénéficies du système qui est en place en France.
Si tu es contre ce système, soit tu fais le nécessaire pour le faire évoluer pour qu’il soit mieux adapté à ton activité et tu assumes les changements qui en résulteront, soit tu te casses ailleurs.
Attention, je ne suis pas contre la création d’entreprise à l’étranger qui est fréquemment nécessaire pour adresser le marché international (j’ai moi même créé une structure aux USA pour adresser le marché américain, très protectionniste et qui le sera encore plus vraisemblablement), à l’étranger oui mais dans un pays offshore non !
(fin de troll)

Pourquoi tu ne démarres pas en AE, ce qui est cumulable avec un emploi salarié ?

C’est un service que tu as créé ou bien c’est une « franchise » d’un service existant ?

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux