Créer une librairie solidaire

Bonjour à tous,
Je vais bientôt avoir 30 ans et suis actuellement secrétaire dans un collège privé. J’ai fait mes armes par moi-même car j’ai remplacé ma collègue partie pour Burn out il y a déjà 3 ans. Et je me rends compte que j’aimerais de plus en plus être mon propre patron.
J’ai toujours voulu être libraire mais n’ai pas pu terminer mes études faute de moyens financiers. Je suis entré dans la vie active par nécessité delaissant la passion. Et j’aime le contact avec les gens. Les journées qui ne se ressemblent pas, tout simplement.
Mon idée est la suivante: j’aimerais créer un café librairie solidaire. Pour chaque livre amené, une ou plusieurs boissons crédités sur une carte « fidélité ». Offrir un espace cocooning pour des étudiants en mal d’espace et d’argent par exemple. Ou tout simplement pour réunir des amis dans un endroit convivial et culturel. Bien sûr les livres seraient en consultation sur place ou en vente à des prix abordables selon la catégorie, le format. Vous venez, vous feuilletez, vous achetez ou pas!
Ce n’est pas du tout un projet abouti dans la réflexion et dans le business plan hein! Juste une idée qui a germé de mes envies d’étudiant.
Qu’en pensez vous? Quelles questions devrais je me poser quant à la viabilité de ce projet? Quels sont les obstacles auxquels je pourrais être confrontés (notamment quant à la revente de livres à prix cassés je pense)? Quelles questions devrais-je me poser?
Plein de questions qui en appellent beaucoup d’autres. Mais il faut bien commencer!
Merci d’avance de vos retours !

Bonjour Christophe,

L’idée est bonne et je pense qu’il y a un « marché » pour ça, j’ai déjà entendu parler de projet du même type. Regardez s’il y a de la concurrence bien installée, si oui, c’est que l’idée est viable dans l’ensemble. Mais l’étude de marché vous donnera plus de réponses sur la viabilité du projet.

Par contre, outre la vente de livre comment allez vous gênerez du chiffre d’affaires ? Allez-vous vendre également des boissons comme dans un café classique ?

La réponse à ces questions peut donner un début de business plan. Parce que vous allez avoir besoin d’un local commercial, de matériel, mobilier et de produits consommables. Il va falloir compter vos autres charges (loyer, électricité, eau, etc.). Pour payer tout cela ou demande un crédit à la banque pour démarrer, il faut trouver une source de chiffre d’affaire suffisante.

On en vient aussi à la question du choix du statut juridique duquel vont dépendre aussi beaucoup de choses.

Bonjour,
Merci tout d’abord de votre retour qui me permet de définir des axes concrets.
J’ai regardé les commerces similaires à celui que j’imagine et je trouve plusieurs d’entre eux qui pourraient s’apparenter à ce que je souhaiterais proposer. Ceci dit, le quartier étudiant proche du centre ville n’est pas occupé du tout. C’est un public visé, et la proximité du centre serait un vrai plus. Après la réalité des frais engendrés par les locaux viendront certainement !
Je me suis renseigné sur les statuts et deux possibilités se dégagent. La SARL (ou EURL) permet au conjoint qui serait amené à travailler d’avoir un statut et à des contours juridiques très clairs. La SAS permet d’être plus libre sur les statuts et de s’associer plus facilement mais le conjoint n’a pas de statut clairement défini (excepté s’il est associé).
Pour créer un fond de roulement, je pensais à procéder à la vente de boissons (je sais que les licences pour les boissons alcoolisées requièrent de faire une formation de 20h pour moi qui n’ai jamais travaillé en restauration). Pour la vente de livres, je pensais partir avec un stock de
"grands classiques.
Pour le financement, il faudra que je démarche des banques en effet. Je commence à réfléchir à la construction d’un business plan…

Est ce qu’il existe un service à la CCI qui nous met en lien avec de potentiels investisseurs?

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux