Créer une société et rester anonyme

Bonsoir,

J’ai l’intention de créer ma société agricole (une micro-ferme en permaculture) d’ici un an et je me pose la question suivante : est-il possible de créer une société et de ne pas faire apparaître sur internet mon identité (nom et prénom) et qu’ils soient visibles par tous ?

Je vous explique la situation assez délicate dans laquelle je me trouve : l’ex compagnon de ma femme souhaite par tous les moyens nous retrouver et nous faire du mal, c’est un homme suivi en centre psychiatrique mais non interné, inattaquable sur le plan pénal et complètement libre de ses mouvements. Je sais qu’il nous cherche très régulièrement sur les réseaux et internet pour tacher de nous retrouver. Je vous promets que ce n’est pas là le scénario d’un mauvais thriller mais bien la réalité…

Aussi, voilà pourquoi je souhaite rester anonyme. Ce projet d’entreprise est toute notre vie, il serait pour nous absolument destructeur de voir ce rêve anéanti à cause de ce personnage…

Qu’en pensez-vous ? Voyez-vous une solution ?

En vous remerciant

Bonsoir,

As-tu parcouru ce topic déjà ?

Bonjour Julien,

Merci pour le lien vers le TOPIC.

De ce que j’en comprends (et ce dont je me doutais), il n’est pas possible évidemment de disparaître complètement de la toile, si ce n’est sur les sites de type SOCIETE.COM, etc. Je resterai visible auprès de l’INSEE et du site Infogreffe.

Je crois qu’il ne me reste plus qu’à envisager ce à quoi j’avais pensé en dernier recours : demander à changer de prénom en le remplaçant par le second dont je dispose officiellement. Je ne vois plus d’autre alternative…

Merci pour l’aide en tout cas.

Hegel.

Bonjour Hegel,

Et bien, ça paraît radical mais si vous n’avez pas d’autre alternative…

Bon courage.

Impossible. Eventuellement en SCEA avec une holding dessus, mais ça vous fait de facto passer à l’IS. Et ça masque un peu, sans plus.


Je réponds aux questions mais ne vous leurrez pas : Avocat en grève contre la suppression de son régime de retraite autonome ; et contre les réformes de la procédure civile écrites avec les pieds, aussi.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux