Demandes de conseils pour Reprise d’activité

Bonsoir,

J’ai besoin s’il vous plait de quelques conseils et merci beaucoup pour ce forum : j’adore !

Je vous décris le contexte, et ensuite mes questions et interrogations, merci de me lire.

J’ai créé et géré une SARL Unipersonnelle de 2008 à 2016, j’ai effectué moi-même sa liquidation sans dettes au début de l’année 2016 sans encombre.

À la suite d’une dépression sévère et une longue convalescence, cela fait quatre ans que je n’ai aucune activité, et aucune aide sociale, aucun revenu.

Je n’ai effectué aucune demande de RSA depuis 4 ans jusqu’au mois de Décembre 2019 seulement en prévision d’obtenir un minimum de revenu avant les premiers profits et salaires liés à ma nouvelle société.

Je suis juste inscrite à pôle emploi pour au départ obtenir l’ACCRE mais plus besoin aujourd’hui.

Je suis sorti de ma maladie depuis quelques mois et je reprends le cours de ma vie, pour enfin rebondir et m’épanouir.

Ma couverture sociale est toujours assurée par le exRSI, car depuis que la loi a changé, le exRSI à l’obligation d’assurer ma protection sociale tant que je n’ai pas reprise d’activité.

J’envisage donc de crée une SASU (avec L’ACCRE), avec la création de deux sites de vente en ligne.

Je vais certainement comme bon nombre d’entrepreneuses (eurs) ne pas me verser de salaire certainement la première année.

  1. Lors de la première année de création de la SASU si je n’ai aucun revenu car la société ne produit pas de bénéfices, est ce que le RSA est maintenu pour m’aider à démarrer ?

  2. Ma seconde question concerne donc ma protection sociale, si je crée une SASU je vais donc logiquement quitter le exRSI et retourner au régime général, mais n’ayant aucun revenu dois-je faire une demande pour la protection universelle maladie (PUMa), remplaçante de la CMU ? Ou au final avec le basculement de RSI à la CPAM cela ne change rien pour moi ?

  3. Ma troisième interrogation concerne le lieu géographique, je suis donc actuellement à Lyon mais j’envisage peut-être de m’installer à Sète (Dpt.34) quelques mois après le lancement de la société. Est-ce que le transfert de la société est coûteux et fastidieux ?

Merci par avance pour vos conseils.

Julie.

Bonjour,

1 - Je n’ai plus le formalisme en tête… Mais sur le principe, oui, il y a cumul possible. Cela ne s’appelle plus RSA dans ce cas mais oui.

2 - Là, à chaud, joker !

3 - C’est assez chiant à faire en pratique quand on est en changement de ressort de greffe…


Je réponds aux questions mais ne vous leurrez pas : Avocat en grève contre la suppression de son régime de retraite autonome ; et contre les réformes de la procédure civile écrites avec les pieds, aussi.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux