Devenir freelance, quel statut choisir ?

eurl
sasu
eirl
auto-entrepreneur
ei

(Camille Roux) #1

(Sylvain Gendrot) #2

lol … le sujet sans fin.

Je crois qu’ils se trompent sur le calcul des cotisations pour la EURL. Ils la calculent à partir du salaire versé et non du revenu professionnel (le truc que le RSI devine et après lequel tout le monde gueule).

C’est une des différence entre les deux statuts.
En EURL, le RSI estime tes charges, puis, après la déclaration, tu es régularisé.
En SASU, tu payes les charges par rapport au salaire versé, donc il faut faire une feuille de paie. De même, tu n’es couvert par la sécu seulement si tu te verses un salaire et la retraite est aussi calculé avec ce salaire.

Enfin, je trouve que résumer le choix entre SASU et EURL a la question des coûts, c’est vraiment réduire les différences entre ces statuts.


(Thibaut Barrère) #3

C’est regrettable de voir autant d’articles sur le sujet, et littéralement aucun qui ne donne le lien vers l’excellente brochure objectif entreprise du RSI, qui est revue tous les ans, fournit des comparatifs relativement synthétiques et aussi détaillés (ex: comparaison IS vs IR, ce que ne traite pas cet article, alors que l’impact peut être important suivant les cas).

Ce n’est toutefois pas surprenant, c’est ce que Amy Hoy appelle des ebombs (educational bombs), du contenu plus ou moins éducatif, qui a pour objectif de créer de la perception d’autorité, de relayer des leads vers Tiime etc, et d’amener les nouveaux freelances un peu perdus à s’inscrire sur Hopwork (ce qui ne me pose aucun problème en soi).


(Berfhaen) #4

Croire que l’on bossera 19j/mois me semble complétement illusoire.

En 2017, il y aura 251 jours ouvrés. Dans l’article, vous avez fait la répartition suivante des jours de l’année

19 jours par mois en moyenne (20 jours de congés, 3 jours de maladie, 12 jours d’inter contrat par an)

Donc 12*19 + 20 + 3 +12 = 263

Il manque 12 jours ouvrés à une année conventionnelle pour atteindre vos objectifs (très optimistes sur l’intercontrat). Ou alors il faut compter les 11 jours fériés dans les jours de congés mais ça ne colle pas à la définition de congé quand on est salarié.


(Quentin Debavelaere) #5

Tiens je viens de voir vos commentaires, très utile merci ! Effectivement Sylvain, c’est un proxi pour le calcul des charges en vrai il y a un décalage dans le temps. Concernant le choix d’un statut à l’autre je parle des coûts mais aussi du niveau de protection et de l’impact sécurité sociale générale vs RSI (R.I.P), comme je participe parfois à des conf sur devenir freelance, si tu as d’autres billes je suis très preneur. Quels critères te semblent importants à mentionner ? Facilités de s’associer à plusieurs ?


Proposé avec ❤️par Camille Roux