EIRL - Le mieux entre IR et IS dans mon cas ?

Bonjour je vais ouvrir une EIRL et j’ai utilisé le simulateur officiel du site de l’Urssaf pour comparer ce qui est le plus intéressant entre l’IS et l’IR.

Résultat : l’IS est plus intéressante d’à peine 400 euro sur l’année.

Vu la faible différence entre IS et IR dans mon cas, je me demandais s’il y avait d’autre détails intéressants à prendre en compte dans le choix de l’un ou de l’autre ?

Ma situation si ça peut changer quelques chose :

  • Je suis dev web
  • 100% en télétravail
  • J’ai une unique charge régulière qui est un apporteur d’affaire (20%).
  • Mes seuls dépenses pour mon activité peuvent être ma mutuelle, internet, mon pc, un bureau, une chaise de bureau, un téléphone, bref des choses basiques.
  • Je vais sans doute dépasser cette année le palier de ma micro-entreprise pour la première fois.
  • Mon entreprise à 3 ans avec 2 ans de superbe CA.
  • Je souhaite faire un crédit pour acheter une maison et en micro-entreprise j’ai enchaîné les refus il y a un peu plus d’un an.

Bonjour, le statut EIRL est supprimé depuis le début de l’année :slight_smile:

Bonjour.

Vous êtes sûr d’avoir besoin d’une EIRL ? En général on n’aime pas trop ce machin.

Votre simulation inclut elle les frais de comptable ?

@adriantombu : c’est pas encore fait.

1 J'aime

Bonjour,
Et avez vous des renseignements au sujet du taux d’imposition? y-a-il un changement?

Merci

Merci je vais regarder ça.

C’est un comptable qui m’a conseillé ça.
La simulation n’a pas inclut les frais de comptable non, j’ai utilisé le site ici : mon-entreprise.urssaf.fr : L'assistant officiel du créateur d'entreprise

Quel status conseillez vous pour ma situation svp ?

J’aimerais être plus crédible aux yeux des banques et pouvoir dépasser le palier des 72.600€.

Bonjour,

A vous lire vous êtes dépendant d’un apporteur d’affaire à qui vous permettez de vous faire travailler sans vous salarier.
La requalification salariale vous sera donc accessible (un vrai risque pour votre « client »)

Puisque vous ne semblez pas indépendant (votre modèle d’affaire est la sous traitance 100%) , mon conseil va vers le portage salarial ou la scop.

Les cas où un technicien/ expert/consultant se met avantageusement en EI EIRL ou SASU c’est quand il est

  • proche de la retraite ou d’une futur CDI full time ou
  • en complément d’une activité CDI ou
  • avec une culture déjà forte du business entrepreneurial réel ou
  • en besoin de tester pour un moment ses compétences (se faire des références - logique d’insertion, de test-marché, d’apprentissage terrain).

Pour simple rappel l’urssaf n’est pas un organisme d’accompagnement à l’entrepreneuriat mais de gestion et info sur les charges sociales.

l’intérêt d’une formule fiscale ou une autre sur les sites en ligne ne tient pas compte des autres risques et facteurs d’orientation entrepreneuriale. (comment ferrez vous votre CA à terme, etc …)

Sauf que c’est pas vraiment la question. Ici il s’agit de savoir si il vaut mieux être IR ou IS. Cela dépend grandement du revenu et il faut faire des simulations… qui par définition ne sont que des simulations.

Mais je note deux choses :

  • les frais de compta n’ont pas pris en compte et ils sont plus élevés en IS ;

  • axb veut acheter une maison. Si c’est l’habitation principale, dont il faut être proprio à titre perso ou à défaut dans une structure IR, cela plaiderait pour l’IR au moins jusqu’à l’achat de celle-ci.

D’une façon générale si vous n’êtes pas proprio et voulez le devenir réfléchissez-y à deux fois avant de passer à l’IS ; sinon vous pourriez vous en mordre les doigts.

Bon, c’est l’heure du thé.

En quoi l’IR serait mieux par rapport à l’IS du fait que je veux emprunter pour un crédit immobilier stp ?

Accéder à un crédit immobilier est en effet ma priorité actuellement. J’ai 32 ans et je verse tous les mois 732 euro de loyer qui pourraient à la place aller dans le remboursement d’un crédit.

Merci

Bonjour.

Il faut acheter sa maison d’habitation soit à titre perso soit au pire dans une SCI IR. Indispensable pour bénéficier de l’exo de taxation de la plus-value en cas de revente de l’habitation principale.

Si votre activité pro est à l’IS, cela veut dire que pour sortir l’argent pour acheter la résidence principale il faudra payer l’IS, plus la flat tax (plus peut être des cotisations sociales !). Si jamais cela aboutit à des prélèvements plus importants que ce que vous auriez subi en exerçant votre activité à l’IR…

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux