Estimation coût comptabilité pour une SASU


(Jean-Marie Brodin) #1

Bonjour,

J’ai fait le choix d’une rupture conventionnelle, et je suis maintenant à Pole Emploi, avec le projet de de créer une entreprise dans mon domaine (IA, analyse d’image, traitement du langage, etc.). J’ai fait le choix à priori de la SASU, après une session de formation organisée par Pole Emploi. J’ai fait ce choix pour quatre raisons :

  • Bien que l’on m’ait expliqué que le RSI et le régime général de la sécurité sociale allaient fusionner, je pense que ça n’est pas encore le cas, et je souhaite rester au régime général.

  • La déconnexion entre les biens privés et la société.

  • La simplification des rapports avec Pole Emploi.

  • La possibilité de monter des dossiers d’aide ANR ou autre, ce qui me semble difficile avec un statut d’indépendant.

Par contre, le statut de SASU est plus contraignant en ce qui concerne les aspects comptables et fiscaux. Si j’ai bien compris la déclaration fiscale se fait maintenant obligatoirement sur Internet, soit directement (mode EFI), soit par l’intermédiaire d’un prestataire (mode EDI).

Je suis en train d’essayer d’évaluer le coût de ces démarches, dans le cas d’une start-up dans laquelle il y a aura au début peu de mouvement. J’ai estimé à à peu près 4000€ les investissements en matériels et logiciels, et les rentrées risquent d’être faibles d’ici fin 2018. Je compte choisir le régime IS - réel simplifié.

Je ne sais pas s’il est raisonnable ou pas, dans le cas d’une comptabilité très légère, de penser pouvoir faire ces démarches tout seul (mode EFI) ?

En mode EDI, à combien peut-on estimer le coût demandé par le prestataire ?

Merci d’avance pour vos réponses,

JMB


(Workiboy) #2

Tenir vous-même votre compta, c’est tout à fait possible si vous disposez des compétences ET du temps libre pour cela.

La question que nous rencontrons souvent chez nos clients, c’est l’intérêt pour l’entrepreneur de consacrer une partie de son temps à la tenue comptable plutôt qu’au coeur de métier de son entreprise (produits, projets, clients).

Pour vous donner une idée des coûts, vous pouvez consulter les prix publics de l’externalisation de votre compta auprès d’un expert-comptable “full digital”. Cela inclut l’ensemble des tâches comptables (rapprochement bancaire, reporting temps réel pour savoir où vous en êtes à tout moment, arrêté annuel des comptes, déclarations de TVA, IS, CVAE, etc.).


(toma zinio) #3

Bonjour,

La déclaration fiscale annuelle (des résultats) n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Elle nécessite une comptabilité courante, “quelques” connaissances en fiscalité et un peu d’organisation administrative et informatique.

En plus, elle ne se limite pas à traiter la comptabilité courante, si légère soit elle, dans un logiciel adéquat et appuyer sur un bouton pour avoir vos documents à déposer à l’administration fiscale. Il y a des analyses et contrôles de cohérence à faire (validation de l’état de rapprochement bancaire, justification des comptes, calcul de charge…) et de déclarations complémentaires à faire suivant les cas (TVA par exemple). Et il y aura toujours le cas particulier que vous n’aurez jamais rencontré et/ou les nouvelles règles que vous ignorerez.

Autant la comptabilité courante est tout à fait faisable par vous-même, autant le recours un expert-comptable est conseillé pour le respect des obligations déclaratives.

Pour réduire le coût global de l’intervention, vous pouvez effectivement faire vous-même votre comptabilité courante si vous avez les compétences ou les acquérir par un accompagnement (coaching). Si elle est légère, cela ne devrait pas vous prendre trop de temps.

Vous pouvez aussi externaliser la totalité si vous avez le budget correspondant mais attention. C’est assez difficile de juger des besoins, la qualité du prestataire et le coût de l’intervention si vous ne maîtrisez pas la matière. Vous aurez des propositions de quelques centaines d’euros à quelques milliers d’euros. Vous vous doutez bien que ce ne sera pas la même chose.

Je vous déconseille franchement de faire vous-même votre déclaration fiscale annuelle si vous n’avez pas les compétences. Vous allez au devant de quelques soucis, mises en demeure et autres joyeusetés.

Maintenant, et sans vouloir forcément prêcher pour ma paroisse, c’est une de mes prestations récurrentes pour mes clients. Je les aide même dans le choix de l’expert-comptable pour avoir la prestation au meilleur prix par rapport à l’organisation administrative et comptable mise en place en interne dans l’entreprise. Ils sont ainsi assurés d’économies chaque année en plus d’avoir en permanence des informations de gestion en interne.

Bonne réussite dans votre projet.

Cordialement


(Jean-Marie Brodin) #4

Bonjour Toma,

merci pour cette réponse détaillée. En fait, j’aurais besoin d’une estimation du prix pour la prestation de déclaration fiscale annuelle, dans le cas d’une comptabilité “légère” que j’aurais effectuée par moi-même ?

Cordialement,

JMB


(Jean-Marie Brodin) #5

apparemment, la date de clôture du premier exercice comptable peut être fixée au 31 Décembre de l’année suivant la création de la société, ce qui qui laisse plus de marge que ce que je pensais :


(toma zinio) #6

Jean-marie,

Ma réponse ne devait néanmoins pas être suffisamment explicite.

Il n’y a pas que la déclaration fiscale annuelle à faire.

Le prix d’une prestation dépend d’un certain nombre de facteurs (volume, difficultés, particularités, qualité des éléments transmis, …).
C’est quoi une comptabilité légère ? Vous avez les compétences pour faire une comptabilité courante ? de qualité ? sur quel support ? …

Je suis incapable de vous répondre sur la base des seuls éléments transmis. Répondre sérieusement à cette question nécessite de faire une prise de connaissance plus en profondeur de vous, votre projet, … et sort du cadre de ce forum.

Désolé.

Cordialement


(Jean-Marie Brodin) #7

OK, donc restons en là,

Cdlt
JMB


(Vincent BILLETTE) #8

Bonsoir,

Si vous êtes à l’IS, cela peut être très, très déconseillé.

Cela étant je rejoins Toma, faire sa compta tout seul, je le déconseille avec la plus grande énergie en IS. Prenez un EC et prenez-le en chair et en os. Pas de compta uniquement en ligne pour de l’IS.

Heu… ça, c’est rien à faire…

Je ne sais pas qui vous a fourni ces “explications” mais personne ne sait à ce jour si les deux régimes vont fusionner ! Croyez-moi, j’aimerais bien le savoir moi-même…

Je vous conseille de réfléchir à deux fois votre choix sécu ; à moins que vous ayez des besoins particuliers (prestas familiales par exemple vu que celles des indés sont pourries)…


(Jean-Marie Brodin) #9

Bonjour,

merci pour tous ces conseils. Vous semblez très réticent vis-à-vis de la SAS - IS.

Cordialement,
JMB


(Vincent BILLETTE) #10

D’une façon générale, je trouve ballot de partir direct et a priori sur un truc compliqué, en partant du principe que les prélèvements seront moindre, ce qui est certes souvent vrai mais pas toujours, et en oubliant les frais annexes.

Et surtout je suis très méfiant vis à vis de l’irréversibilité de l’IS.

Mais en l’espèce, ma réaction portait sur d’abord sur l’allongement du 1er exercice. En IS, ce peut être un mauvais calcul fiscal.


(Jean-Marie Brodin) #11

J’ai trouvé un logiciel qui produit la liasse fiscale pour 60 €HT / an :

https://www.macompta.fr/logiciels/liasse-fiscale/

https://www.macompta.fr/

Cordialement,
JMB


(Vincent BILLETTE) #12

Lisez mieux. :smirk:


(toma zinio) #13

C’est excellent alors. Vous avez trouvé ce que vous cherchiez pour un prix défiant toute concurrence.

Vous songer réellement à « calculer et éditer automatiquement les nombreux feuillets de la liasse fiscale, vos annexes, votre décloyer » à partir de votre comptabilité, même très légère, faite maison ? À vos risques et périls alors.

Décidément, mon message précédent n’était vraiment pas suffisamment explicite. Je ne vous jette pas la pierre. Vous n’êtes pas le seul à imaginer cela. Je dois faire un article sur ce sujet depuis quelque temps. Quand il sera prêt, je mettrai un lien à la suite s’il passe la modération.

Cordialement.


(Workiboy) #14

J’aurais gardé uniquement la première partie de la phrase de Vincent : “Prenez un EC”

Qu’il soit en chair et en os ou qu’il soit joignable sur son portable, par mail, via Skype, l’important c’est qu’il soit performant.

Et que ses tarifs soient attractifs. Et pour cela il n’y a pas de miracle : il faut lui permettre d’automatiser tout ce qui a peu de valeur (saisie, scan, OCR, rapprochement bancaire) pour qu’il ne s’occupe que des prestations à valeur ajouté.


(Jean-Marie Brodin) #16

Bonjour,

vous avez choisi quel régime fiscal ?

Cordialement,
JMB


(Geoffrey M) #17

Hello,

Je suis freelance en dev avec une SASU.
Ma compta me coute 220 € TTC / mois et cela comprend tout, y compris l’édition des fiches de paye + un support juridique.

Je ne fait rien moi même, à part éditer mes factures.

Mefiez vous des prix d’appels bas mais avec la pléthores d’options indispensables payantes.


(Geoffrey M) #19

@lepinekong tu peux regarder ici, j’avais fais un article complet : https://www.freelance-connection.fr/t/president-de-sasu-comment-se-remunerer-salaire-dividendes-flat-tax-pfu/28


(Workiboy) #21

Intéressant. Ce prix compta + RH couvre combien de salariés (bulletins de paie) ? Et est-ce que cela comprend aussi tout le social (déclaration d’embauche, DSN, gestion des congés, solde de tous comptes, etc.) ?


(Geoffrey M) #22

1 salarié, en l’occurence moi.
Tout est géré, je ne m’occupe de rien.


(Workiboy) #23

OK. C’est pas mal. J’ai cru un moment que cela comprenait un nombre de salariés important :slight_smile:

Avec Workibox, ça coûterait 147 € TTC si votre CA annuel est inférieur à 100 k€, et 171 € TTC jusqu’à 400 k€ de CA. Tout géré, tout compris, bien entendu.


Proposé avec ❤️par Camille Roux