Gérer une société en France de l'étranger


(kozma) #1

Bonjour,
Je suis nouveau ici, je pose ma question car je suis dans une situation particulière.
Voilà, je vis avec ma famille (femme et filles mineures) aux îles Canaries (Espagne) depuis 3 ans (je précise que je ne suis pas en exil fiscal, ce n’est pas un choix économique, c’est une opportunité que j’ai saisie suite à un changement de vie causé par une maladie grave).
D’ici je gère (supervise) ma petite société de commerce basée en France qui comporte 2 petits magasins. Mes revenus ne sont pas mirobolants puisque je dois payer des employés sur le terrain évidemment.
Néanmoins, ils suffisent pour vivre aux Canaries décemment, la vie étant un peu moin chere et notre bien immobilier est payé donc notre niveau de vie est correct, sans plus (le soleil toute l’année en plus)…
Fiscalement, je suis rattaché à la France puisque c’est là d’où proviennent nos revenus, et d’un autre côté, ma vie réelle est plutôt en Espagne. (plus de 183 jours par an, enfants à l’école…)

Une nouvelle connaissance m’a conseillé de faire comme lui, c’est à dire créer une société en Espagne qui facture la prestation de gestion de la société française, apparemment, c’est légal (ce qui me parait plus compliqué dans la réalité d’ou ce post), et de fait, la situation fiscale change pour se trouver en Espagne. (ce qui est logique, je ne vois pas pourquoi je paye des impôts sur le revenu dans un pays où je ne vis plus…Mes enfants vont à l’école aux Canaries, utilisent le transport scolaire gratuit ici, et moi même j’utilise les infrastructures espagnoles 350 jours par an…)
Bien sûr, bien que je sois plutôt une personne intègre, j’y vois des intérêts personnels dans cette démarche, puisque je pourrais mettre des charges sur le compte de la nouvelle société espagnole (en France la seule charge que je me pemet de déduire est un ou deux billet d’avion par an A/R, pas de téléphone, de frais de déplacements, de restaurant ou autre etc etc…, et quand je prend l’avion, c’est pour aller en France pour travailler et remplacer mes employés en congés, il n’y a donc aucune exagération sur ces frais, c’est réel !)
L’autre gros point est la sortie du Rsi en ne prenant plus de rémunération sur la société française (je payerais du moins le minimum légal car il faut être solidaire me semble t-il, c’est ce qu’ils m’ont répondu quand j’ai voulu les quitter) car les charges sociales sont moins élevées ici. Et puis je paye les charges en France quasiment pour rien (à part la retraite) car je ne profite plus du système médical et social en France (plus d’allocs non-plus etc…). Nous avons dû prendre une assurance privée en Espagne (à titre privé bien sûr) pour être couverts (et c’est mieux pour l’attente car l’Espagne manque cruellement de personnel médical).
Bref je pense que je serais gagnant, sans toutefois m"enrichir, je ne suis pas dupe…
Quelqu’un est il dans cette situation ? Ou pourrais m’éclairer un peu sur la faisabilité du projet ?
Merci :wink:


(pierre) #2

Je te suggère de te rapprocher d’un avocat d’affai sur le sujet. :slight_smile:

Pierre


(kozma) #3

Oui je vais consulter un gestor en Espagne apparemment qualifié dans ce domaine puis selon ses réponses un avocat français…
Merci Pierre :wink:


(lavroff) #4

bonsoir.
l’avantage d’une societe en espagne, c’est que tu peux t’y remunuerer et deduire aussi tes frais. le second avantage c’est que tu peux via la ste espagnole racheter ce qu’il faut pour que la societe francaise devienne une filiale. Et une personne morale peut diriger la ste francaise apres par exemple. a partir de la le “dirigeant” ne paiera plus de charge en france. ce qui devrait te permettre de couvrir le cout du gestor et de la location d’un local et quelques frais annexes…par contre tu releveras des avantages ou inconvenients espagnols…chomage, caisse de retraite, impots… peut etre a voir pour cotiser volontairement a la caisse francaise niveau retraite; ca peu valoir la peine.
personnellement c’est ce que je ferais. payer pour ne pas etre pris en charge, ce n’est pas de la solidarite pour moi mais du racket. tu dois avoir un NIE depuis le temps, ca ne devrait pas etre trop compliqué.


(kozma) #5

Bonsoir Lavroff, et merci beaucoup pour ta réponse très interessante qui m’éclaire un peu plus.:blush:
Oui, j’ai un NIE depuis un bon moment…
Sinon, il est vrai que cotiser pour rien à la sécu, je voyais ça aussi comme du racket, puis avec le temps, j’ai fini par me résigner afin de ne pas en rager chaque jour ! (on se dit qu’après tout on a de quoi vivre décemment par rapport aux pauvres Canariens, donc tant pis pour cet argent perdu…).
Mais effectivement, si je peux les quitter, je ne vais pas me géner, ça pourrait mettre un peu de beurre dans les épinards (les enfants grandissant et commençant prochainement des études, quelques petites centaines d’euros en plus par mois ne seraient pas un luxe !) :sweat_smile:
Le truc de la filiale peut etre judicieux effectivement, bonne idée à creuser !
Merci encore pour ta réponse encourageante. :wink:


(lavroff) #6

de rien, si je peux te donner d’autres renseignements n hesitre pas.mon frere a monté une sté en espagne il y a quelques annees (vers malaga), et 1 copain et sa femme s’en occupent maintenant.
par contre pour etre sur de ne pas etre “emmerdé” un jour, il ne faut pas de bien en france directement comme une residence. si c’est le cas, SCI espagnole ou la ste espagnole qui rachete les biens. plusieurs interets, ne plus risquer que le fisc francais declare que la loi francaise s’applique en ayant une residence dite “principale” en france. 2ieme interet, on echape à certains impots (pour les salaires par exemple ou les retraites fini la CSG et RDS) ainsi qu’ certaines taxes mobilières (l etat avait ete condanné a rembourser les francais de l’etranger qui avaient été imposés) .


(kozma) #7

Non non nous n’avons plus rien en France, à part une vieille voiture que j’utilise 2 semaines par an donc ça élimine pas mal de problèmes…
En tous cas merci pour ta proposition d’aide, c’est sympa :wink:


(lavroff) #8

pour la voiture t’emmerde même pas… inscrit toi surhttp://www.autoeurope.es/index.cfm
tu verras des prix plus qu’interressant quand on loue hors de son pays et tout est compris. et quand inscrit souvent des rabais ou promotions.
Seule chose a bien regarder, la caution qui varie d’une ste de location a d’autre et ca va de 300€ a 1500€.
je m’en sers souvent, jamais eu de probleme, mais je prends en general l’assurance complementaire pour le cas ou. la derniere fois une voiture moyenne, 286€ pour 15 jours en france et fois d’avant 171€ pour 10 jour en espagne (ford kuga)


Proposé avec ❤️par Camille Roux