Investissement bureaux

Bonjour à tous,

Je vais acheter des bureaux (225m² + autant en comble aménageable) et j’en louerai une partie en coworking et une autre à un cabinet médical. Une partie de la trésorerie servira à l’apport du crédit. J’ai consulté un avocat fiscaliste et mon expert comptable. Je vais lister les options qui sont sur la table et la solution choisie et j’aimerai avoir vos retours sur la solution choisie.
option 1 : intégrer le bien à l’actif à la société actuelle
option 2: la société actuelle est associée de la SCI dans laquelle il y aura le bien
option 3: faire une holding qui détient ma SASU et la SCI dans laquelle il y aurait le bien
option 4: sci avec démembrement

Pour ma part, j’ai choisi l’option 1 car plus simple (en termes de compta et de paperasse) et en cas de revente de ma boite je me revends le bien avant (le prix sera adapté sans le bien immobilier bien sûr). Je ne vois pas les avantages (fiscaux entre autre) des autres solutions dans mon cas. Ai-je mal vu?

Bonjour
Le descriptif de la problématique est clair mais un tel choix, engageant sur le long terme, ne peut s’opérer sur aussi peu de critères. Et surtout sans connaître vos objectifs.
Dans tous les cas, la solution 1 est de loin la pire dans l’absolu. Bouger un bien immobilier demande de l’inertie et coûte cher, ce qui est souvent incompatible avec la réactivité nécessaire dans le domaine des affaires; De plus, l’immobilier est traité fiscalement différemment, sur divers aspects, que l’activité économique.
Réponse courte à une question courte mais le choix nécessite l’optimisation de très nombreux paramètres (et pas seulement fiscaux).
J’espère vous avoir (un peu) aidé :slightly_smiling_face:
Cordialement
Philippe

1 J'aime

Merci pour la réponse. Je ne compte revendre ni le bien ni mon entreprise.
D’après ma comptable, on peut séparer comptablement les revenus (et charges) du bien, des revenus de mon activité actuelle.

Maintenant, j’hésite entre la 2 et la 4.

En fait, disposer d’une comptabilité de gestion ne présente pas de difficulté. Ce qui compte avant tout est de pouvoir arbitrer l’immobilier distinctement de l’activité opérationnelle. De fait, l’immobilier, même professionnel, à une connotation patrimoniale marquée. C’est pourquoi ces biens sont souvent placés dans une SCI. Quant aux choix, ils doivent être murement réfléchis avant, comme je l’indiquais hier.

Bonjour.

« Toujours en mouvement est l’avenir ». captain flam.gif

J’ai rien compris. vizera.gif

Ben voilà quoi.

On ne connaît rien de votre situation, de vos souhaits, on ne connaît même pas la structuration de votre entreprise. C’est impossible de vous répondre, là…


Non au projet d’art 56-1-2 du Code pénal et à la suppression du secret professionnel de l’Avocat. Le secret professionnel est une garantie essentielle des libertés fondamentales.

1 J'aime
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux