La taxe effective sur les entreprises de moins de 250 salariés est de 47,4% (contre 4,1% pour les plus de 2000)

http://www.economie.gouv.fr/facileco/evasion-fiscale-chiffres-france-europe

En effet, il reste encore difficile d’évaluer dans sa totalité le coût de l’évasion fiscale tant ses facettes sont multiples, notamment celle relevant de multinationales. Pour l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Commission européenne, la moitié des transactions internationales résulterait de transactions intragroupes qui aboutissement à héberger une part conséquente de leurs bénéfices dans des pays fiscalement privilégiés, plus communément dénommés « paradis fiscaux ».

Ces montages financiers complexes leur permettent de diminuer de façon significative leur contribution fiscale. En témoigne le décalage entre les taux d’imposition des grandes et des petites entreprises françaises (voir ci-dessous).

Taux de contribution effective par taille de l’entreprise en 2007 :

Heureusement qu’on est là pour faire tourner le pays hein :joy:

… et ça continue … n’ayez pas de honte, cela méritait d’être dit!

Les entreprises de 2000 salariés payent une « taxe effective » de 4,1% seulement.

Celles de moins de 250 salariés, 47,4%.

Les « pertes fiscales » résultant chaque année de l’évasion fiscale rien que sur l’impôt sur les sociétés, sont estimées entre 23 et 32 milliards d’euros.

Le trou de la sécu restant (estimé à 9,1 milliards d’euros fin 2016) pourrait être comblé 2 à 3 fois, tous les ans, et rien qu’avec la partie impôt sur les sociétés, qui ne représente qu’environ 40% des « pertes fiscales » estimées.

Les sous sont là, il faut surtout trouver un magasin de « cojones ».

3 J'aimes
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux