L'application Yo et les pays sous développés


(Erem) #1

Tu peux expliquer le lien entre l’app Yo et les pays sous développés ?


Marchés les plus porteurs en 2015
(R Kueny) #2

Of course, une citation tirée de je ne sais plus quel site (lemonde.fr je crois):

Les moqueries concernant l’extrême simplicité de cette application allant bon train, un des gourous de la Silicon Valley, Marc Andreesen, a posté une série de tweets défendant le service. Il compare ces « Yo » aux « appels manqués » (ces coups de fil volontairement interrompu avant que son interlocuteur ne décroche), massivement utilisés dans certains pays du monde pour communiquer sans payer (70 % du trafic du principal opérateur téléphonique du Bangladesh).

Le chiffre de 70% du trafic téléphonique au Bangladesh pour “biper” est très impressionnant


(xmaximin) #3

En Afrique par exemple ou beaucoup de gens n’ont pas de compte en banque mais beaucoup de gens ont un téléphone voir un smartphone. Le M-Banking est ce qui fonctionne peut être que le M-Banking se lancera aussi dans les pays ou le marché est différent et présente une autre structure.


(Erem) #4

Voici les tweets de Marc Anderssen pour les curieux : http://qz.com/224021/marc-andreessen-is-wrong-yo-is-not-like-a-missed-call/

Je continue à penser que c’était juste une appli hype qui a disparu aujourd’hui.


(R Kueny) #5

Je pense que ce n’est pas l’appli en elle même qui est intéressante. Mais le rachat visait plus l’esprit de l’appli avec ce moyen très simple de communication


(toto) #6

Exact, la 1ère video de cet article : http://www.loveshr.com/les-fondamentaux/innovation-et-marketing/ fait l’éloge de l’innovation débrouille en Afrique, je la trouve très inspirante !


(Augustin) #7

La technique de l’appel manqué est uniquement s’explique par sa gratuité, indispensable lorsqu’on a un faible pouvoir d’achat.
Au début du téléphone portable, à l’étranger, sans argent, cela m’est déjà arrivé de mettre en place cette technique.

Tandis que Yo nécessite de la data. Qui dit data dit capacité à envoyer un message constructif plutôt qu’une information binaire.

Je ne sais pas qui est ce Marc Andreesen, mais il essaie assez clairement de vendre un intérêt à cette appli qui n’en a d’autre que celui de montrer ce que c’est que l’effet buzz dans l’investissement dans les startups.


Proposé avec ❤️par Camille Roux