Le droit au bail

Bonjour à tous,
Dans l’optique d’une implantation restauration rapide, je multiplie les visites et j’ai enfin trouvé chaussure à mon pied et surtout dans mon budget.
Un droit au bail à 54k moins onéreux qu’un fdc, surtout vu l’emplacement… Peut-être trop beau ? Je sollicite vos compétences / connaissances afin de trouver « l’anguille sous roche ».
Quelles questions dois-je me poser afin d’eviter les surprises (ou poser à l’agent immo)…?
Quelles sont les risques potentiels sur ce type d’achat ?
Pourquoi l’ancien locataire ne vend t’il pas son fond de commerce et privilegie un droit au bail ?

Merci d’avance pour vos réponses, votre temps.

Bonjour,

Il peut y avoir des tas de raisons… Il peut vouloir poursuivre l’exploitation de son fonds ailleurs, il peut ne pas être proprio du fonds, le fonds peut ne pas avoir de valeur… ou il peut vouloir niquer les règles relatives aux droits d’enregistrement…

Merci pour votre réponse. Dans le cas ou je prends ce droit au bail, puis-je par la suite vendre le fond après avoir exploité ? Ou devrais-je moi aussi vendre un droit au bail…
Merci encore !

Si vous créez un fonds dans les lieux exploités vous pourrez évidemment le céder…

Merci pour vos reponses monsieur. Après quelques recherches je peux qu’il faut se mefier des « fin de bail co »… Voir si ce dernier est renouvable à terme ou si oe propriétaire decide d’en changer la destination… Une clause, condition suspensive existe t’elle lors de la signature du compromis afin d’engager un nouveau bail 3/6/9? Je cherche à apporter une sécurité à mon exploitation… Une fois à échéance après 2ans d’exploitation si le proprietaire decide de ne pas renouveler c’est une perte sèche ?
Merci encore,

Oui, si achetez le droit au bail à moins de 3 ans de la fin du bail, vous risquez de vous retrouver privé de droit au renouvellement.

On peut le prévoir dans le compromis.

Oui…

Merci encore pour vos lumières.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux