Micro entreprise ou EURL ?


(Richard) #1

Bonjour,

Je me présente : je m’appelle Richard et je suis actuellement salarié d’une petite entreprise spécialisée dans l’environnement.

Si je me tourne vers vous, c’est que je souhaiterais arrondir mes fins de mois en faisant de l’achat/revente de matériel informatique sur des market places type eBay , Amazon, … et pour être réglo, je souhaiterais être déclaré, soit en tant que micro entrepreneur, soit en tant qu’EURL.

Prenons un exemple :
J’achète un objet au prix de 100€ et je le revends 180 FDPin.
Comptons 10€ de frais de port.
3% de frais ebay soit 5.5€
3% de frais PayPal soit 5.5€
il ne me reste déjà plus que 159€

En micro entreprise, j’ai 13% de cotisations sociales soit 24€, on en est donc à 145€. sans compter les impots, mais aussi les frais divers tels que Cotisation Foncière des Entreprises, Domiciliation, téléphone, … j’ai peut-être oublié quelque chose ?

Le statut auto entrepreneur/micro entreprise n’est pas le plus adapté à une activité commerciale. Si j’opte pour l’EURL combien aurai-je de cotisations sociales/impôts ? Après la création, cela me reviendra à combien chaque année si je passe par des services juriiques/de comptabilité en ligne ? Cela vaut-il la peine ou c’est beaucoup d’argent de dépensé pour pas grand chose dans mon cas (500€ de bénef chaque mois) ?

Y en a-t-il parmi vous qui se seraient tournés vers l’offshore ?

Merci d’avance,

Richard


(Vincent BILLETTE) #2

Bonjour,

Vous confondez régime fiscal et social et structuration juridique. Une EURL peut être IR micro…

Votre question en réalité est “je déduis mes charges réelles ou un montant de charges forfaitaires ?”

#supprime

… je croyais que vous vouliez " être réglo" ?


(Richard) #3

Bonjour,

Merci pour votre réponse !

J’avais cru lire en effet que l’EURL pouvait bénéficier de certains avantages de la micro entreprise. Lesquels ? Au final qu’est-ce qui distingue une micro entreprise, d’une entreprise individuelle ou encore d’une EURL ?

Il me faudrait donc un régime où je pourrai déduire mes charges réelles : frais postaux, frais market place, …

Que me conseillez-vous si je ne prévois pas de faire plus de 500-1000€ de bénef mensuellement ?

Pour l’offshore, ce n’était pas ouvrir une société au Panama ou à Hong-Kong, mais au UK ou en Irlande où la fiscalité est plus avantageuse. Il n’y a rien d’illégal là-dedans lorsque l’activité est purement online (dropshipping par exemple) , mais si je ne stocke ne serait-ce qu’une dizaine d’articles chez moi, je pense que je n’ai pas le choix, il me faudra une société FR.

Micro, EI ou EURL donc ? Et sous quel régime social/fiscal ? Je suis perdu…


(UpDoze) #4

Bonjour, la différence entre micro entreprise et EURL premièrement c’est qu’en EURL vous avez l’obligation d’avoir une comptabilité alors qu’en micro entreprise ce n’est pas obligatoire.
En micro entreprise il n’est pas possible de déduire la moindre charge, c’est l’inconvénient du système simplifié.

Vous risqueriez effectivement que le fisc se pose des questions sur votre activité et puis si l’entreprise reste en Europe les informations entre pays européens concernant la fiscalité son transmises entre pays pour éviter la fraude.
Pour seulement 1000€ par mois max, cela n’a aucun intérêt. Il est donc préférable de domicilier l’entreprise en France.

Cordialement.


Proposé avec ❤️par Camille Roux