Migration d'une société à la campagne

Bonjour,
J’habite une petite commune de 380 habitants et me présente tête de liste pour les prochaines élections.
La fibre arrive sur notre commune en 2023 et je souhaite développer la commune autour de cet axe afin qu’elle ne devienne pas une cité-dortoir uniquement. Nous sommes à 45 minutes de la côte basque et ses embouteillages. Il y a des maisons à vendre sur la commune et des appartements à louer.
Ma question est la suivante : quels aménagements (fiscalité, espace coworking, autres…) serait susceptible de vous faire déménager dans une telle commune ou d’y créer votre société ?
Le prix des loyers y est faible : moins de 500 € par mois pour un T2/T3, le prix des maisons entre 150 et 200K €.
N’importe quelle idée est la bienvenue ! Merci

1 J'aime

Bonjour Pierre.

C’est une super idée de consulter les personnes concernées. Pour ma part, j’ai migré d’une grande ville pour une région lointaine. Ce que j’ai très apprécié, c’est la fibre. C’est vraiment indispensable quand on travaille à distance (pour échanger de gros fichiers, faire des présentations, avoir un call center en ligne etc…).
Ensuite ce qui me manque ici, c’est un espace de coworking. J’aime bien bosser pas loin de chez moi (ou chez moi) sans avoir de bouchons. Pour faire évoluer mon entreprise, j’ai besoin de locaux (ou coworking) mais je n’en ai pas sans bouchon. Donc ça bloque jusqu’à ce qu’il y en ait un.

Avant de déménager, pour choisir ma région, je regardais la couverture de la fibre. Etre pommé en campagne ne me genait pas, comme que je fais tout à distance.

La crème de la crème, je pense, c’est d’avoir la crèche et les école à côté du coworking.

4 J'aimes

Merci de ta réponse.
C’est sûr que on a tout ce qu’il faut en campagne crèche, école, nounou…

Si tu avais une espace coworking tu l’utiliserais combien de fois par semaine ? Et avec combien d’autres co-worker tu te verrais dans les locaux ?

Parce que pour l’élu local ou l’entrepreneur privé qui souhaite le créer il faut connaître le besoin en surface de locaux.

Connais-tu l’ordre de grandeur des tarifs pratiqués ?

Bonjour Pierre,

Avant de créer un espace de coworking on peut tester le concept avec https://ruraconnect.fr/ en louant quelques bureaux appartenant à la mairie par exemple.

Ensuite pour répondre à la première question, ce qui me permet de vivre à la campagne c’est surtout une bonne connexion internet.

Super idée en tout cas de faire la démarche de chercher des réponses en ligne.

1 J'aime

Merci Bastien pour le lien. Je suis allé faire un tour sur le site. Et j’ai essayé de faire une location pour l’espace en pleine campagne… L’agenda est complètement vierge on peut réserver n’importe quand.
2 solutions : ou il n’y a personne qui va et là c’est le fiasco,
Ou bien on n’a pas le visu sur les autres réservations et c’est bien dommage car la partie intéressante et aussi d’échanger avec les autres. Alors si on ne sait pas quand il y a du monde c’est embêtant.
Ensuite j’ai constaté qu’il y avait différentes formes de location, ça va de l’heure au mois. Donc grosso modo de la start-up à l’entreprise bien en place qui veut décentraliser ses bureaux.

1 J'aime

Bonjour,

Une bonne raison ? On n’est pas impactés par les grèves…
Sans rire, un espace coworking courte et longue durée, avec des équipements facilitateurs, comme déjà mentionné (crèche/ écoles…). Des services pratiques (secrétariat, standard…) sont aussi très appréciés des indépendants qui vont chez leurs clients par exemple, et qui perdent des prospects faute de répondre aux appels.
Le fibre est un argument choc… à condition de négocier avec les fournisseurs, car sinon c’est la douche froide au niveau des prix. Si cela vous intéresse, je vous invite à vous mettre en relation avec PVNUM (qui ont déployé la fibre dans nos campagne avec un partenariat permettant à l’utilisateur final d’y avoir accès à tarif abordable…) Vous pouvez contacter Philippe de ma part (Gladys). Je pense qu’il pourra vous donner quelques tuyaux, le format ayant déjà séduit plusieurs autres régions.

Bravo pour cette initiative : les campagnes sont faites pour les entreprises, surtout nouvelle génération, car il fait bon y vivre ! L’équilibre pro/perso est toujours un facteur de succès.

Bonne continuation !

1 J'aime

Merci pour ces réponses très instructives.
Dans les Pyrénées-Atlantiques, c’est directement le département qui investit dans la fibre optique et SFR qui est le maître d’ œuvre. Et ensuite le département loue le réseau aux différents opérateurs. Sur votre conseil je vais me renseigner sur les tarifs pour l’utilisateur final.
Je note aussi pour le besoin du standard/secrétariat.
En fait je pense dans un premier temps contacter la CCI de Bayonne pour voir le besoin de délocalisation des entreprises du centre ville. Il y a déjà un espace coworking à une dizaine de kilomètres mais plus pour les start-up.
Je suis parfaitement de votre avis que de mêler le privé et le pro en vivant et travaillant à la campagne va dans le bon sens, autant pour l’entreprise que pour le bien-être des humains.
Nous ne sommes qu’aux balbutiements de la révolution du numérique.

1 J'aime

Créer un espace de coworking fonctionne très bien !
Il y a des acteurs qui font ca pour des communes.
voir agence dixneuf Loic Richer ou Zevillage

En termes de tarifs, à Grenoble, je crois que c’était entre 15€ et 18€/jour.
Celui de Metz (le poulailler) est super. Tu as un écran à chaque poste pour brancher le pc portable pour 9€/jour. Pour le repas du midi, il y a une petite boite de 2 employés qui vendent des repas. C’est fait sur place et très bon. C’est pas trop cher (5€ végétarien et 7€ avec de la viande) et je pense qu’ils ont le loyer offert (pour le resto).

Très bon sujet, car j’etudie aussi cette possibilité.

Sur le secteur Somme Picardie Aisne, j’ai visité plusieurs locaux, très grand, avec de très grands terrain avec des prix qui défit toute concurrence, les salaires sont très bas aussi dans la région en vu d’une embauche. Mais… l’attractivité de la région parisienne est tout de même plus important, mon épouse ne retrouvera jamais un poste à son salaire actuel, mes enfants n’auront pas autant de possibilité d’étudier localement et du coup même si l’immobilier coûte plus de 10x plus cher en RP je n’arrive pas à franchir le pas. Pourquoi?: si les prix sont si bas c’est qu’il n’y a pas de demande, les maison reste plus de 2 ans en vente, donc y-a-t-il vraiment du travail?
La fibre n’est que détail, car la 4G est suffisante pour moi mais il faut aussi des écoles, des bus, des supermarchés… c’est con mais à certain endroit il faut aller à Amiens pour une zone commercial, alors qu’on est qu’à 30 min en TGV de Paris (TGV Picardie)

Voila tout ce qui me fait hésiter et préférer mon Val-de-Marne saturé en immobilier, hors de prix mais tellement mieux…

Bonjour,

Oui, mais le coût de la vie ne nécessite pas les mêmes salaires non plus…

Plein de petites villes et villages ont tout cela :slight_smile:

En ce qui concerne les enfants, j’ai toujours vécu dans une grande ville où ils n’avaient presque jamais de place pour les activités, les crèches, car non « prioritaires ». Ils n’ont jamais eu autant d’activités à disposition que depuis que je suis dans une petite ville ! J’avais peur aussi de partir pour plus petit, et finalement, je ne regrette pas un instant. J’avais beaucoup d’a priori qui se sont dissipés très vite tant notre petite ville est dynamique, notamment concernant les familles. C’est un enjeu qui est souvent très bien pris en compte dans les coins plus éloignés.

Bonne journée !

1 J'aime

Hello :slight_smile:

Beaucoup de choses ont déjà été dites , je rajouterai pour ma part :

  • un centre ville dynamique (marché, animations, etc.) et une vraie politique d’animation de la ville
  • des transports, et si tu ne peux pas influer sur le train, des bus « à la demande » ou des contacts avec l’aérodrome le plus proche sont aussi des moyens de faire venir des entrepreneurs

++

Super sujet, et merci de poser la question !
D’accord avec tout ce qui a été dit. Par ordre d’importance pour moi :

  1. Ecoles a proximité (à pied ou en vélo)
  2. Fibre ou ADSL qui tient la route
  3. petits commerces de centre bourg
  4. coworking flexible, pouvant accueillir juste sur 1 journée de temps en temps, ou de manière + régulière

Je pense sauter le pas d’ici 2 ans, quitter la Région parisienne (je travaille déja de chez moi) pour m’installer avec la petite famille a la campagne, à 10-15mn d’une petite/moyenne ville avec un collège (et transports scolaires), 45mn d’une grande ville de province accessible en train ou bus. Ralentir le rythme, gagner en qualité de vie, et en temps familial.

Bon courage et bonne continuation !

Je pense qu’il y a un créneau à prendre pour les petites villes de campagne. Avec le travail à distance qui se démocratise, il y a de plus en plus de freelance qui travaille à 100% depuis chez eux (dont moi). Il y a une opération séduction à faire et surtout réussir à les toucher.

Oui, mais le coût de la vie ne nécessite pas les mêmes salaires non plus…

Je parle en connaissance de cause, en 2010 nous sommes retournés dans ma Provence natale (Avignon), pour 3 ans et gros choc car les salaires sont beaucoup plus bas mais la vie est aussi chère (immobilier, supermarché), les gens sont aigris et jaloux de voir des parisiens débarquer… alors que je suis natif de cette ville! - et donc après 3 années de déceptions nous sommes retournés en Val de Marne qui est devenue mon nouveau chez moi, pour l’attractivité justement, les salaires, oui la vie est très chère mais on est aussi proche de tous, donc dans ta démarche fait bien attention de ne pas y laisser des plumes, a vouloir faire de fausse économie (un peu comme une usine qui délocalise en chine et qui revient après plusieurs années d’échec) je te fais juste part de mon expérience.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux