Montage Holding -> SASU -> SCI

Bonjour,

Je m’apprête à commencer une activité de freelance en développement informatique qui me rapportera à la fin de mon exercice comptable 123 120,00 € CA TTC, soit environ un résultat NET de 73 643,60 € après TVA + frais + IS.

J’ai la possibilité de me verser aucun salaire durant les premières années de mon activité, et j’ai compris ce que cela impliqué au niveau de la retraite et de la sécurité sociale.

J’ai entendu parler du montage Holding → SASU → SCI et j’ai l’impression que c’est l’un des meilleurs afin de se construire un patrimoine immobilier.

Si j’ai bien compris, voilà à quoi devrait ressembler ce montage :

Mes questions sont les suivantes :

  1. Quel sont les coûts de fonctionnement de ce montage ?
  2. Auriez-vous des améliorations pour permettre une meilleure fiscalité ?
  3. Y a t’il un minimum de CA avant de vouloir commencer ce type de montage ?
  4. Au lieu de la SASU je pourrais avoir un micro-entreprise les deux premières années et dépasser le plafond (72 600 €) afin de payer moins de cotisation pour mon activité ?
  5. Ce montage facilite t’il la transmission de patrimoine à ses enfants ?
  6. Avez-vous des remarques/erreurs à ne pas faire au vu de vos expériences ?
  7. Quel est l’avantage d’avoir la SASU bénéficiaire et la SCI déficitaire?

Merci d’avance pour vos réponses.

Bonjour,

C’est un très bon schéma. Il y en a d’autres. Mais les montages holding sont indiscutablement très efficients.

Principalement les frais de compta. Attention ici on a au moins deux comptas IS.

Déjà à gauche il y a une erreur. Il n’y a en effet pas de flat tax puisque la holding est à l’IS…

…Et surtout : ne pensez pas qu’à la fiscalité…

A ce sujet on peut se poser la question de la holding distincte de la SAS d’exploitation. Je n’ai pas de position figée, ça dépend des cas.

Je ne poserai pas la question en ces termes. Je me demanderai d’abord si je n’ai pas des choses à faire avec mon argent avant de commencer l’investissement immo.

Je connais ce raisonnement. C’est une belle tarte à la crème… un jour l’administration fiscale (ou quelqu’un d’autre…) se réveillera et ça fera un énorme boum.

Clairement oui. Les holdings sont de très bons supports de transmission.

Oui mais ça tient pas sur un forum. :upside_down_face:

Pour moi aucun.

En complément de la réponse de Me BILLETTE,

Si la holding, la SASU et la SCI sont à l’IS, on parle HT, et pas TTC.

Les dividendes qui remontent à la holding ne sont pas soumis à la flat taxe mais à l’IS sur 5% des fonds.
Exemple : je remonte 100 000€ en dididendes de la SASU vers la holding, 5% = 5 000€, l’impot sur les sociétés sur 5 000€ est de 750€. On est loin des 30% de la flat taxe ! et c’est là tout l’intérêt du régime mère-fille.

Donc si tu veux remonter 123 120€ en dividendes c’est 122 197 qui remontent à la holding et qui redescendent dans la SCI.
A confirmer. Je ne suis ni juriste ni EC.

Pour la question 3 : il faut quand même bien assurer ses arrières pour la pérennité de ces sociétés. Et il faut qu’une banque te suive pour emprunter dans la SCI.

Oubli la micro entreprise.

La transmission se fait depuis la holding. Tu peux avoir 50 SCI en filiales et d’autres filiales. Tu cèdes la holding, tu cèdes le tout. Elle chapote tout.

Je n’ai pas d’éxpérience dans ce domaine mais j’envisage de passer à ce schéma en 2023. Par contre c’est ma SASU qui sera la holding. Je l’ai déjà prévu dans les statuts. Elle n’a pas une activité à risque.

Attention dans son exemple 123 100 c’est avant IS dans la cible ! :wink:

@Alexiss Je vois beaucoup de montage SASU sur SASU, mais si tu n’es pas apeuré à l’idée de moins cotiser pour ta protection sociale, est-ce qu’un montage EURL à l’IS sur SASU ne serait pas intéressant ? Ça permettrait de se payer en rémunération TNS au niveau de l’EURL (avec moins de cotisations qu’un salaire en SASU), puis de remonter le reste en dividendes sur la SASU avec le régime mère-fille, sans souffrir des cotisations sur les dividendes au dessus des 10% du capital, puisque l’associé unique est une personne morale. Je précise que je ne suis ni juriste ni expert-comptable, et je n’ai pas (encore) testé ce montage moi-même, donc c’est à confirmer.

Il y a des cotisations à payer a minima pour le président d’une Sasu
Et il faut simuler tout ça sur 10 ans car il y a des effets moyens terme en cash et IS.
Bref pas de décision structurante à prendre sans une simulation sérieuse des effets sur tous les axes u compris le statut de la holding en matière fiscale et droit des sociétés. Et pas de situation parfaite. Et je suis EC …

Je le confirme. :slightly_smiling_face: Prudence tout de même car la qualité de la protection sociale est aussi moindre…

Attention petite coquille :

montage EURL à l’IS sur SASU

C’est le contraire, l’EURL est en-dessous.

Non, c’est pour le gérant de la SARLU. Je sens la coquille là aussi. :upside_down_face:

Sorry mais je confirme les cotisations sociales a minima pour le président d’une sas non rémunéré….

Ben non…

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux