Niveau d'anglais des entrepreneurs français ?

Bonjour les entrepreneurs,

Je me demande si les entrepreneurs français ont en général un niveau d’anglais suffisamment courant pour vendre aux pays anglophones sans besoin d’aide externe. J’ai l’impression que les entrepreneurs français ont plus une perspective anglo sur le commerce que les non-entrepreneurs français, si je m’explique assez clairement. Il y a aussi plein de ressources en ligne en anglais que j’imagine sont les sources principales d’inspiration pour les français autodidactes.

Il paraît qu’il y ait quelques prénoms anglophones déjà sur ce forum, indiquant peut être un élévage anglophone. Mais ce n’est pas forcement le cas.

Contexte : je suis anglais, ayant vécu en France pendant plusieurs années mais je n’ai pas trop connu l’entrepreneuriat français. Je veux mieux comprendre cette communauté.

En tant que traducteur, je peux te dire qu’en général, non. Et c’est parfaitement normal : vendre dans une langue étrangère, c’est un des exercices les plus difficiles qui soient, car il faut paraître le plus naturel possible, et donc parler la langue de façon idiomatique (et donc avoir beaucoup beaucoup d’expérience à défaut d’être bilingue).

Mais il faudrait nuancer : autant à l’oral, avec un peu de bagout et un bon contact humain, quelqu’un qui fait quelques fautes ici ou là à l’occasion peut très bien s’en sortir, autant à l’écrit les approximations sont tout de suite très suspectes. Et quand je vois la qualité de l’anglais sur certaines landing pages après avoir cliqué le petit bouton « EN », parfois j’ai mal aux yeux. :slight_smile:

1 « J'aime »

C’est marrant… moi aussi je suis traducteur. Dans l’autre sens, j’imagine ! (C’est à dire du français vers l’anglais pour les non-traducteurs) Merci de votre réponse considérée.

Le français c’est bien ma deuxième langue et j’aurais du mal à vendre quoi que ce soit sans relecture par un français natif (s/aise/ive) avant toute publication. Même si je connais assez bien les règles je fais plein de fautes et cherche toujours une bonne tournure native. Bien que cela arrive un peu trop souvent pour les anglos en anglais ; au moins les français ont une bonne excuse pour faire des fautes en anglais :slight_smile:

Je suis tout à fait d’accord avec votre point de vue, et te remercie d’avoir confirmé que les entrepreneurs français ont toujours besoin d’un peu d’aide linguistique, tout comme moi-même en français. Le niveau d’anglais des néerlandais ou bien les scandinaves reste toujours à atteindre. J’ai l’impression que les jeunes français ont fait beaucoup de progrès sur ce front, quand même.

Hello,

Je dirais le niveau général des entrepreneurs français n’est pas très bon mais cela change avec la nouvelle génération néé avec Internet.

Ils voyagent beaucoup plus et ont accès aux médias internationaux (notamment les séries et films en VO/VF). Le niveau écrit est je pense bien meilleu que le niveau oral où nous avons une appréhension pour parler. J’étais à une conférénce de Growthacking faite par Airbnb en anglais, très intéressante et avec pleins de startup et il y’avait très peu de questions.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux