Nom de marque entre fabricant et commercant

Bonjour,

J’ai pour projet de créer un commerce ambulant de glaces et je me pose la question de savoir quel nom de marque est-ce que je peux lui donner sachant que je n’ai pas la qualité de fabricant de glaces mais simplement de revendeur.

Exemple : Je me fournis auprès d’un artisan glacier qui se nomme « La manufacture des belles glaces ». Puis-je vendre ses glaces sous mon commerce ayant comme nom « Les glaces d’Émilie » par exemple ?

Merci d’avance pour vos éclaircissements à ce sujet.

Cordialement,

Bonjour,

Casino et Leclerc vendent des produits de la marque Findus, ça ne pose pas de problème…

Bien sût il ne faut pas tromper la clientèle sur la provenance des produits vendus.

Bonjour,

Pour moi en tant que consommateur de glace j’aurais tendance a penser que " Les glaces d’Émilie" veut justement dire que c’est vous qui les faites. Donc ce n’est pas tromper le client mais là, ça créer quand même une confusion.

Par contre " Émilie Glaces" (oui c’est moins joli comme nom) ne succite pas ce type de confusion.
Aprés un nom est un nom, tant que vous restez transparent sur la provenance des glaces :slightly_smiling_face:

Merci beaucoup pour votre réponse.

Si je comprends bien, je peux utiliser n’importe quel nom dans la mesure où je reste transparent sur la provenance de mes glaces. Comment doit se manifester cette transparence justement ? Existe-t-il des règles strictes à respecter afin d’indiquer la provenance des produits ?

« Les glaces d’Émilie » est un nom où Émilie constitue une représentation fictive à partir de laquelle j’aurai construit mon image de marque. Prenez par exemple la marque de lait « Matilde » au Danemark. Je pourrais très bien également inventer un nom tel que « Frysk » ou un autre nom avec aucune signification particulière. Mon inquiétude résidait dans le fait de savoir si je peux utiliser de tels noms de marque pour mon commerce sachant que je ne suis pas fabricant. Admettons que ma marque acquiert une notoriété régionale forte, comment vais-je me positionner vis-à-vis de mon fournisseur qui est lui-même vendeur de glaces ? À un moment donné, n’y aura-t-il pas un conflit de marque ? C’est cette problématique que je me pose…

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux