Optimisation financière

banque

(Mehdi C) #1

Bonjour,

Je sais que parfois être entrepreneur fait que le compte bancaire tend vers zéro et qu’on doit négocier avec la banque pour ne pas se faire assommer par les frais bancaires. Mais qu’en est-il quand c’est l’inverse.

En tant que freelance, le produit, c’est “Moi”, et ou vous :).
Tant que le produit va bien, il y a du cash qui rentre, on se paie de diverse façon possible, parfois plus, parfois moins et on se retrouve parfois à laisser 1K, 5K, 10K, 42K… sur le compte chèque pour le faire se verser plus pour payer plus d’impôts.

À ce moment-là, le conseillé, on ne l’entend plus ronchonner pour un solde négatif (Ah c’est cool).
C’est même nous qui le sollicitons pour faire travailler tout cet argent.

Récemment, j’ai sollicité le mien pour savoir ce qu’il est possible de faire ? B’en celui-ci n’avait pas grand chose à me proposer malheureusement. Prendre des parts sociales qui l’an dernier était à 1,6% avant prélèvement sociaux fut la meilleure option qu’il me proposa.
Pour info, mon objectif initial était de me dire que l’argent qui travaille couvre au moins les frais fixe mensuel (Banque : 22€, comptable : 120€), b’en ce n’est pas encore le cas.

Là-dessus, je me suis penché sur la page Wiki Financement participatif, il y a pas mal d’options, mais toutes ne sont pas ouvertes aux entreprises.
L’autre option, évoquée par mon comptable, prendre des actions.

Ma question est la suivante, qu’est-ce que vous faite de vos encours positifs pour les optimiser ?


(Vincent BILLETTE) #2

Bonjour,

Vous confondez deux choses : l’optimisation et l’utilisation.

Optimiser consiste à limiter les prélèvements fiscaux et sociaux frappant ces encours.

Utiliser consiste à les employer afin qu’ils produisent eux-mêmes des profits et ne dorment pas inertes sur le compte bancaire.

Pour moi il y a autant de réponses possibles que d’entreprises… je suis surpris que vous n’envisagiez pas l’immobilier dans votre liste ; on peut ainsi penser “foncier bâti” pour les locaux de l’entreprise ; ou investir dans de l’immobilier locatif.

Cela étant, en général, quand on me présente une telle situation, les mots “IS” et “holding” se mettent souvent à résonner dans ma tête…


(Mehdi C) #3

Merci VincentB pour votre réponse.

Je n’ai pas envisagé l’immobilier, car cela ne m’a pas été présenté dans les options possibles.

Vis-à-vis de l’immobilier il y a peut-être aussi un ticket d’entrée important ?

Et est-ce que vous avez d’autres idées ?


(Vincent BILLETTE) #4

Pour l’immobilier, on peut compléter avec un emprunt et/ou une autre personne…

D’autres idées, oui mais on sort du cadre d’un forum. Je le répète, il y a 36 possibilités et “ça dépend des cas”… on peut investir dans n’importe quoi !


(renard.julian) #5

Je commence à être dans cette situation en tant que développeur web freelance,
J’ai décidé d’investir mon temps (donc mon argent) dans la création d’un produit qui sera peut être amené à générer des revenus passifs en plus de mon activité de freelance, également je vais devoir investir dans d’autres compétences (graphisme…).

C’est sans doute pas l’investissement le plus sure mais au moins c’est fun :slight_smile:


Proposé avec ❤️ par Pragmatic Entrepreneurs
Agence de conseil - Ajoutez du pragmatisme dans votre entreprise