Peur de se lancer et ne pas trouver de clients

auto-entrepreneur

(victorine) #1

Bonjour cher entrepreneur,

Je viens de créer mon auto-entreprise il y a une semaine avec un bon bagage en main en ce qui concerne le déploiement marketing, la communication (graphiste = carte de visite, site web etc). Je suis dans le domaine du bien être spécialement sport santé (entraineur diplômée, spécial femmes enceintes, pilates et futur naturopathe…).

Pour vous dire que mon idée est réfléchie avec une étude de marché et un business model établis en amont… Or, se trouve maintenant la “PEUR” de ne pas réussir à monter son business, de ne pas trouver ses clients (pour ma part je dirais élèves) et je voulais savoir si cela vous ai arrivé ?

Je sais que j’ai cette âme d’entrepreneur, que peu importe ce qu’il arrive même le pire, je trouverais des solutions car nous sommes souvent des profils authentiques qui se débrouillent toujours :wink: mais bon je cherchais le soutien de cette communauté :wink:

Merci de vos retours,

Bien à tous
VP


(UpDoze) #2

Bonjour,
ça c’est le tracas de tous entrepreneurs au début de son activité, je pense. Je suis comme vous toujours en train de me demander si je vais trouver des clients, car en tant que graphiste-webdesigner le marché est très concurrentiel et vous devez bien connaitre le sujet au vu de votre parcours.
Personnellement c’est ma passion donc je dirais que cela ne me décourage pas pour autant et même que cela me motive encore plus. Je me donne les moyens d’aller chercher les clients là où ils sont et ça fonctionne, petit à petit, pas de gros clients, mais c’est un bon début sachant que j’ai commencé en juin.

Tant que l’on garde l’état d’esprit de vouloir réussir et cette motivation on ne peux qu’avancer. Faites vous connaitre et tout iras bien :slight_smile:


(lep) #3

Il faut toujours s’attendre au pire: même ceux qui ont atteint les sommets ont connu des grosses embûches https://www.principles.com/principles-for-success/#the-abyss

En plus en France c’est très mal vu d’échouer, donc pour entreprendre il vaut mieux avoir un filet de sécurité : c’est ça qui permet d’y aller plus sereinement malgré la “peur”. C’est normal d’avoir peur mais il faut connaître les risques et pouvoir y pallier.


(Xavier Delaunay) #4

Bonjour,
La peur est signe d’être consciente et lucide de l’essentiel de l’entrepreneuriat : trouver des clients.
Elle est signal de beaucoup de choses intéressante qui se nouent dans la tête, le coeur et les tripes du futur chef d’entreprise.
Devenir entrepreneur de soi d’abord est une passionnante aventure.
Pas de panique, votre accompagnant à la création saura vous aider à transformer ces peurs en énergies, apprendre à bien maîtriser les prestataires divers et vous inciter à entrer en logique de travail collaboratif.
Trouvez un mentor (autre chef d’entreprise d’expérience) sera un super point d’apui.
Si vous n’avez pas tout ca (les autoentrepreneurs suivent parfois la pseudo facilité du statut pour ne pas se préparer et s’entourer) il est encore temps d’y remédier, contactez un réseau ajusté à votre projet.
Surtout ne pas rester seule et vous vous prendrez votre envol en évitant les surcoût de l’apprentissage entrepreneurial en solo.
:wink:


(victorine) #5

Bonjour,

J’en prend note et effectivement je compte m’inscrire dans des clubs réseaux.

Merci à vous pour votre retour,


(lep) #6

lesquels, j’en vois pas des masses en fait?


(inconnu ) #7

Salut oui normal tiens trucs tous cons vas dans les services hospitaliers ou les femmes ont ou vont accouchés et trouvent tes clientes là bas en leur donnant des flyers pour cette cible.

Je pense que ça doit être un sujet d’inquiétudes pour les femmes leurs corps après l’accouchement.

Propose plusieurs types de produits ex une formule ou tu vas leur donner les exos a effectuer pour raffermir les parties ensuite un produit moyen de gamme et un produit suivi.

De mon expérience c’est le début le plus dur une fois que tu t’es fais un nom effet boule de neige c’est fini arrivé à un certains seuil bouches à oreilles fait son effet.

Après tous dépend de ton produit etc bref courage!


(Joseph) #8

Tout à fait d’accord.
Même s’il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de la négativité constante lorsqu’on se prépare à toutes les situations.
Savoir s’entourer, être réactif et avoir une mentalité en acier trempé sont les éléments qui aident à sauter le pas.:slightly_smiling_face:


(UpDoze) #9

Citation: vas dans les services hospitaliers ou les femmes ont ou vont accouchés et trouvent tes clientes là bas en leur donnant des flyers pour cette cible.
Je pense que ça doit être un sujet d’inquiétudes pour les femmes leurs corps après l’accouchement.

Ça l’est tellement que personnellement si j’étais à la place de ces femmes, c’est un comportement que je prendrais très mal et j’enverrais le commercial sur les roses.

Elles viennent d’accoucher ou vont accoucher et leur apparence n’est pas encore un facteur dont elles se soucient réellement. L’enfant étant la priorité de la mère, elle à bien plus de soucis qui cogitent dans sa tête par rapport à son enfant que ces rondeurs.

Apprécieriez-vous la situation ? Vous vous sentez grosse, votre bébé va arrivé ou est déjà la et un commercial se pointe dans votre chambre pour vous rappeler que vous êtes grosse et que vous avez besoin de faire du sport ? Le malaise…

Je ne pense pas que ce soit une bonne approche, et à mon avis la maternité ne vous laissera même pas entrer en contact avec ces femmes, car elles ne vous connaissent pas.

Il faut avoir une autre approche, les contatcer plusieur mois aprés la naissance, montrer que vous souhaité les accompagner pour qu’elles se sentent mieux.


(victorine) #10

Juste pour être sûre, je tiens à vous signaler que mon activité n’est pas de CHERCHER les femmes enceintes pour leur prôner la PERTE DE POIDS.

Bien au contraire, dans mes compétences acquises pour être experte en coaching sportif pour ce public, je conçois de travailler en PRE, pendant et POST natal de manière réfléchie:

  • Renforcer les articulations qui subissent de puissantes charges lors de la grossesse
  • Permettre à la maman et AU BEBE de se sentir en forme et qu’ils soient connectés
  • Permettre à la maman d’être plus prête à la suite de son accouchement pour être tonique et en bonne santé ( éviter au maximum les maux de dos, les douleurs dans les bras car BÉBÉ pèse lourd, se muscler le plancher pelvien mais aussi d’éloigner les risques de diastasis )

Tout cela pour exprimer que je prétends à travailler dans les cabinets de sages femmes et/ou à domicile pour permettre à la femme enceinte de se préparer à ce merveilleux changement dans sa vie.

Il y aura toujours après des femmes qui souhaitent juste perdre du poids mais celle-ci doivent admettre qu’avant tout, c’est l’harmonisation du corps et la remise en place qui sont importants.

En tout cas, merci pour vos messages de motivation et de conseils, je poursuis ma route de prospection et d’intégration dans les clubs réseaux qui sont intéressants.

Bien à tous

Victorine


Proposé avec ❤️par Camille Roux