Peut-on créer une société à l'étranger (qui aura ensuite une activité en France) en bénéficiant de l'ARE et peut-être de l'ACCRE?

startup

(Ophélie Oberst) #1

Bonjour,

Je souhaite ouvrir deux entreprises. L’une est en France dans le domaine du conseil.
L’autre est une start up que j’aimerais ouvrir en Israël. Les développements sont moins chers là-bas et de très bonne qualité. Par ailleurs, j’ai eu un coup de cœur pour le pays.
Israel propose un visa pour les startupers et j’aimerais en bénéficier.

Lorsque la start up génèrera un revenu, je compte recruter en partie en France (je sais déjà qui je vais embaucher).

Si je me déclare comme résidente française à l’ambassade de France en Israel, je vais bénéficier de la CFE.
Est-ce que je pourrais continuer de bénéficier des mes indemnités Pole Emploi de créateur d’entreprise (n’oublions pas la Française) et payer une partie de mes impôts en France?

Je sais que le montage est compliqué mais je souhaite respecter la loi de chaque pays tout en bénéficiant des aides, pour une fois. Sachant que je vais générer de la valeur pour la France.

Merci d’avance pour votre aide.

Ophélie


(Vincent BILLETTE) #2

Bonjour,

C’est non.


(Workiboy) #3

@VincentB je trouve que vous avez bien du mérite de prendre la peine de répondre à certaines questions particulièrement “oh my god”


(Ophélie Oberst) #5

Merci beaucoup. Qui ne tente rien…


(Workiboy) #6

Vous avez bien raison de tenter et poser des questions, mais probablement pas de considérer que ce serait normal d’obtenir cette prise en charge par l’Etat de votre projet entrepreneurial parce que


(Vincent BILLETTE) #7

Curieusement ce n’est pas vraiment ça qui explique que la réponse soit négative.

Mais pour avoir le maintien des droits il faut en principe avoir l’ACCRE. Pour avoir l’ACCRE il faut la demander. Pour la demander il faut déposer un dossier au CFE compétent pour la création de la structure. Et si la société est crée à l’étranger aucun CFE n’est compétent et n’aura donc qualité pour recevoir une demande d’ACCRE…


(Ophélie Oberst) #8

Encore une fois, je ne vous permets pas de juger sur ce que j’ai le droit de considérer ou non. Il existe des accords avec certains pays pour créer des start ups avec certains avantages. J’ai toujours travaillé, payé mes impôts sans jamais essayé de défiscaliser, j’investie de l’argent personnel, beaucoup, et je vais créer des emplois en France avant même de le faire dans le pays hôte. Je crée une autre entreprise en France, je vais payer des charges et des impôts en France. Alors je vous prie de bien vouloir garder vos jugements quand vous n’avez pas tous les éléments en mains.
Ma question était technique, Maitre Billette y a gentiment et parfaitement répondu.


(Ophélie Oberst) #9

Encore merci. Ma première compréhension était bien celle que vous décrivez. Et j’aime faire les choses dans les règles.


(Workiboy) #10

J’ai croisé et je croise encore un grand nombre d’entrepreneurs qui font des erreurs légales, fiscales, comptables, administratives, parfois graves, parce que leur jugement sur leurs droits et devoirs est faussé.

Ce qu’ils considèrent comme dû, parce qu’ils ont toujours payé leurs impôts et jamais fraudé (comme si cela méritait d’être acclamé), n’est pas vraiment considéré de la même manière par l’administration.

Ce qu’ils considèrent comme une question technique peut très facilement être requalifié comme un montage abusif.

Sur ce, je vous laisse à votre jugement et vos convictions.

Ma remarque initiale était adressée à Vincent BILLETTE, que je félicitais pour sa bonne volonté et son dévouement sur ce forum. Désolé si elle vous a froissée.


(Berfhaen) #12

Crée ta boite en France avec une filiale en Israël :wink:


Proposé avec ❤️par Camille Roux