Porteur de projet sans un seul denier en poche ... y a t il des solutions

levée-de-fonds

(Pierre Delay) #1

En France aujourd’hui on peut avoir une experience, un métier y être reconnu, être créatif et bourré d’idées et avoir un projet…ESS et meme être dans une galère financière sans nom ! Lorsque l’on est seul, on se sent inutile…souvent… cela forge encore plus un caractère plus que jamais de battant … mais … et que l’on sait que quoique l’on fasse ou entreprenne : le seul problème c’est l’argent ! Le pire c’est qu’à force d’être dans l’embarras, un profil entrepreneur étant mal vu Ni compris sur le monde du salariat, qui plus est si votre profil est empathique et créatif … vous faites peur… et d’avoir des difficultés d’embauches même pour des missions banales et courtes … en projet de creation et sans droit puisque vous n’êtes même plus assimilé ni chômeur Ni non salarié : vous êtes dans la merde… et pourtant vous le savez votre idée est bonne, Murie et meme réfléchie du fait que justement vous êtes tellement dedans que votre seule issue c’est d’avoir une idée géniale ! OUI MAIS VOILÀ : LES BANQUES … elles s’en foutent royale !


(Laurent Roger) #2

Bonjour Pierre @CentraleCommerciale,
pouvez vous nous décrire votre projet ESS ?
Avez vous contacté les réseaux Initiative de votre région Rhone-Alpes ou bien Entreprendre Rhone ?


(Thib Bzh) #3

Effectivement cela serait utile pour nous de décrire votre projet de manière plus précise. En effet selon le projet il y a différents moyens de financement qui peuvent être pertinents.

N’oubliez pas aussi que grâce à internet il est devenu possible de lancer/concrétiser un projet avec un investissement faible. Pourquoi ne pas commencer calmement sur internet et engranger quelques ventes et profiter de cela pour mettre de l’argent de côté en vue de votre projet futur ? Cela vous demandera de la patience et de l’abnégation mais de toute manière ce sont des qualités utiles pour tout entrepreneur. N’oubliez pas “commencer petit mais voir grand”. Vous pouvez vous focaliser sur la création d’un site internet ; vous concentrer sur une seule facette de votre projet et essayer d’attirer des lecteurs, des prospects/leads et les convertir en primo-adoptant/clients.

Concernant les levées de fond sachez qu’il n’y a pas que les banques. Il existe de nombreux organismes de soutien d’entrepreneurs qui peuvent vous fournir des premiers fonds (allant de quelques milliers d’euros à plusieurs dizaines), renseignez-vous aussi à propos des “Business Angels”, d’investisseurs privés… Bref il existe tout un tas de stratégies et de possibilités mais il nous faudrait connaître votre projet plus en détails pour vous aiguiller.

Bien à vous,

Thib


(Frédéric Libaud) #4

Bonjour,

Il existe des solutions avec des prêts d’honneur par exemple.

Ce qu’il faut avant tout c’est vous faire accompagner, développé votre réseau et “maturer” votre projet pour l’initialiser au bon moment.

On peu aujourd’hui créer sous statut auto-entrepreneur avec 0€ mais, il est plus prudent de disposer déjà de client/commande/CA généré. La création d’une SAS/SASU peu se faire avec 1€ mais, il est plutôt conseiller à minima de mettre 1K€ en capital.


(FS2X) #5

Trouver un associé, consulter le site du pote à Camille, …


(Laurent Roger) #6

Bonjour Pierre (@CentraleCommerciale),
ton post date de plus d’un mois maintenant, 4 personnes t’ont indiquées des pistes, est ce que tu peux nous apporter les précisions demandées ? est ce que tu as contacté les réseaux indiqués ?


(FS2X) #7

Ok. Pierre @CentraleCommerciale En fait, là, ça me gonfle aussi. Je suis en train de demander si j’ai bien fait de te répondre (je sais pas si tu réalises le temps que j’y ai consacré ?). Tu dis que les Banques en ont rien à foutre mais, toi aussi, tu en as rien à foutre… Pourquoi pas la présenter si ton idée est si géniale ? Tu me fais parler dans le vide, j’en ai assez de pas voir les aboutissements de mes actions réfléchies. On sait même pas ce que tu deviens, tu vas bien, parles, ou tu crèves ? C’est terminé, alors!


Proposé avec ❤️par Camille Roux