Quels coûts bancaires pour une EIRL en 2020 ?

Bonjour à tous,

Actuellement en pleine création de mon EIRL dans le e-commerce(essentiellement sur marketplace) , je fais le tour des différentes banques pour rencontrer les conseillers et obtenir une offre, en consultant les tarifs sur les sites ceux-ci semblaient assez proche surtout que j’ai vraiment des besoins très basiques : Un compte bancaire et une carte de paiement mais les prix s’avèrent être en réalité vraiment très différents , pour l’instant seuls deux banques m’ont données des tarifs chiffrés , la première est assez chère je trouve 24€/mois(carte à dé surtout que la commission de mouvement (0,10%/trimestre) après celle-ci me fait d’office une réduction de -50% la première année sans aucune négociation , la seconde me propose une base mensuelle de 13,50€ (tenue de compte , accès internet et commission de mouvement inclus) mais la carte bancaire est en supplément (49€ par an) cette banque me propose d’office 3 mois de gratuité pour le package et 50% de remise sur la cotisation de la carte.

Je continue de faire le tour des banques pour pouvoir comparer , je sélectionne uniquement des agences physiques qui se trouvent à proximité afin de pouvoir s’y rendre facilement en cas de problème , autant pour mes comptes perso je n’ai aucun mal à faire confiance aux banques en lignes que pour mon compte pro je préfère avoir un interlocuteur physique dédié , que je connais, en cas de problème je saurais au moins précisément à qui m’adresser.

En réalité, de ce que j’ai compris le plus important ce n’est pas spécialement l’établissement bancaire mais le conseiller qui compte, j’ai eu un bon feeling avec la conseillère d’un établissement , elle à tout de suite cerné mes besoins , m’a proposé des produits adéquats , seul hic elle m’a dit ne pas pouvoir me donner de tarifs avant de lui avoir fournit plusieurs pièces justificatives , de ce que j’ai compris c’est un algo qui calcule prix après saisie des données prévisionnels donc à suivre.

Après légalement rien ne m’oblige à ouvrir un compte dit « professionnel » , étant en EIRL un compte dédié à l’activité suffirait surtout qu’étant jeune je bénéficie de très bonnes réductions (moins 50% voir plus chez la plupart des banques, la gratuité de nombreux services …) mais en pratique je doute qu’une banque accepte de m’ouvrir un compte particulier si je leur dis que c’est pour une activité professionnel et j’ai peur que si je ne leur dit pas d’office que l’usage sera professionnel le compte ne soit fermé au bout de quelques mois car les mouvements seront jugés trop « importants » pour un particulier donc je ne suis pas spécialement fan de cette solution :no_mouth:

Voilà j’aurais voulus avoir quelques réponses d’autres entrepreneurs individuels ou similaire pour savoir combien vous payez environ , si certains ont un compte particulier , …

Bonjour,

Vous vous trompez… J’en sais quelquechose : mon propre compte « pro » est un compte classique. :slight_smile:

Et je vous conseille de fougueusement de bien réfléchir à ce que vous faites, rares étant les professionnels à conseiller ce « machin ».

Bonjour Vincent, Merci beaucoup pour votre réponse ,

Dans quelle banque avez vous ouvert le compte dédié à votre activité ?

Concernant votre remarque concernant le statut EIRL , est-ce que vous pourriez m’en dire plus ? Car de base j’étais parti pour constituer une SASU mais j’ai été séduit par la simplicité de l’entreprise individuelle aussi bien au niveau de l’immatriculation que de la gestion courante qui est allégée tout en optant pour la responsabilité limitée qui me permet une certaine protection, je compte opter pour l’option de l’imposition à l’IS comme je ne compte pas me verser de revenu la première année cela me permettra de re-investir entièrement les bénéfices dans l’entreprise sans aucune imposition. En somme le statut m’apparaît comme idéal pour une activité de complément de revenus comme la mienne mais peut être que malgré mes nombreuses recherches j’ai omis quelques points ?

Merci d’avance

1 - Vous comprendrez que je réponde pas pour des raisons déontologiques.

2 - Déjà, que vous ayez choisi entre SASU et EIRL est surprenant ; c’est plutôt entre SARL et EIRL que s’opère le choix (ou entre EIRL et EI + déclaration d’insaisissabilité des immeubles).

Ensuite, les obligations pesant sur une EIRL surtout à l’IS sont telles qu’en définitive la SARL n’est pas plus compliquée pour une efficacité bien supérieure. Je ne développerai pas, vous trouverez des analyses à la pelle sur le net - y compris les miennes ici ou ailleurs…

A noter un truc rigolo ; comme vous n’aurez pas d’actifs vu que votre activité est dématérialisée, vous allez avoir un souci pour déclarer votre EIRL car vous avez une déclaration obligatoire des actifs affectés… Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui mais les rares fois où j’ai voulu faire des EIRL il y a qqs années dans de tels cas de figure - notamment pour des artisans taxi dont la bagnole était en leasing - on m’a tout simplement… refusé le dépôt et l’EIRL a donc été impossible…

Cela dit dans la mesure où c’est une activité très légère en termes de frais, sans immobilier, il est exact que c’est vous êtes dans on des rares cas où l’EIRL est envisageable. Mais faites vous accompagner par un expert comptable…

Pas de soucis je comprends tout à fait

Effectivement j’ai déjà rencontré le soucis avec mon greffe qui m’a demandé des précisions sur mon absence de patrimoine affecté et en fait il s’avère que depuis la réforme de 2019 de la loi PACTE (Article 7 modifié par LOI n°2019-486 du 22 mai 2019) il est possible de créer une EIRL sans avoir de biens affectés uniquement au patrimoine professionnel.Le formaliste qui c’est occupé du dossier me dit que le greffe n’est certainement pas au fait de la réforme comme ils immatriculent très peu d’EIRL. J’ai donc envoyé une lettre explicative et un mail au greffe j’attends un retour de leur part sur ce sujet.

C’est ce que je pense aussi, il s’agit de ma première aventure entrepreneuriale , c’est une activité complémentaire , je n’ai pas d’investissements à faire (fond de commerces , machines, locaux , véhicules …) , après évidemment si les résultats sont bons et que je souhaite développer l’activité je passerais en société (SASU je pense).

Merci pour vos conseils.

Même moi, vous voyez, j’avais zappé. :innocent:

Oui alors là c’est justement là où ça peut coincer. L’EIRL est problématique en termes d’évolutivité. Si vous passez d’EIRL à société et que vous êtes taxable aux plus-values c’est l’imposition immédiate. Donc réfléchissez bien si vous comptez évoluer…

Bonjour, quels sont les avantages d’une EIRL comparé à une micro-entreprise ?

Je suis actuellement en micro-entreprise, bien que j’ai entendu beaucoup de personnes me conseiller d’y ajouter l’option EIRL. Qu’apporte-t-elle vraiment ? J’ai du mal à m’en sortir avec tous ces termes !

Merci d’avance. :slight_smile:

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux