Qu'est-ce qu'une start-up ?

Hello,

Est-ce qu’il ne faudrait pas clarifier la notion de start-up ?
Pour moi Overblog n’est plus une start-up par exemple : leur produit est sorti depuis longtemps et il est rentable. La société est devenue stable, pour ne pas dire « classique ».

1 J'aime

C’est clair que Gemalto c’est une grosse Startup ^^

Vous avez une idée de critères simples à proposer pour définir qui peut apparaitre dans cette liste ?
L’idée de départ est de proposer une liste des start-ups les plus connues de chaque ville (donc pas celles qui démarrent, ni celles qui ne sont plus des start-ups depuis longtemps).

Une startup n’est rien d’autre qu’une entreprise en devenir… mais dit à l’ « américaine » ça en jette.
Dommage parce que le terme « entrepreneur » utilisé par les anglophones (je crois qu’ils n’ont pas d’équivalent), est un terme français.

Sinon j’aime bien cette définition, qu’on voit de plus en plus:
« Une startup est entreprise qui n’a pas encore déterminé son business model »

Donc beaucoup dans la liste sont des entreprises et non plus des startups.

1 J'aime

L’idée de base d’une start-up, c’est de désigner une entreprise :

  • qui ne dégage pas suffisamment de bénéfices pour être rentable par rapport à ses ambitions
  • et qui vit donc uniquement grâce à des levées de fonds
  • c’est donc une entreprise qui vit à crédit en espérant un retour sur investissement très fort dans un futur plus ou moins proche (par exemple, en devenant leader d’un secteur comme tente de le faire BlaBlaCar)

Une start-up peut très bien avoir déterminé son business model, il suffit de voir Uber ou DigitalOcean.

Pour résumer, si on s’en tient à l’origine du mot, je pense qu’une start-up ne peut se prétendre tel quel que tant que l’entreprise ne peut pas grandir et atteindre ses objectifs sans aide extérieure.
Quelques critères simples seraient :

  • ne doit pas être racheté (avec une perte d’autonomie, ce n’est plus une start-up)
  • doit avoir fait au moins une levée de fonds (ou tout du moins, cherche à y arriver)
  • doit être en phase de croissance très nette

Ca va être compliqué d’empêcher le thread de devenir un catalogue de startups :confused:

Prenons une entreprise qui décide, pour atteindre ses ambitions, de réaliser une croissance externe.
Pour ceci, elle a besoin de fond:
Elle est déjà coté et elle décide de mettre de nouvelles actions sur le marché… pour lever des fonds.

Une fois les fonds levés + un emprunt (car les fonds levés ne suffisent pas), elle acquière une autre société (croissance externe) et plombe ses comptes sur 2 à 5 ans: elle ne dégage plus suffisamment de bénéfices pour être rentable par rapport à ses ambitions…

  • Elle ne dégage pas suffisamment de bénéfices pour être rentable par rapport à ses ambitions
  • C’est une entreprise qui vit à crédit…
  • Elle ne peut grandir sans aide extérieur
  • Elle n’est pas rachetée
  • Elle a fait au moins une levé de fond,
  • Elle est en croissance très nette (le rachat l’a boosté, mais les emprunts ont plombé sa rentabilité)

C’est exactement le cas de figure de Hewlett Packard lorsqu’elle a racheté 3com… et c’est loin d’être une startup (PS: même si l’exemple est explicite, ça reste une boutade)

Je n’ai pas dit que j’étais exhaustif, ma proposition reste sans doute à affiner :slight_smile:

Dans ton exemple, c’est l’achat d’une autre entreprise qui la rend non rentable. Dans le cas d’une start-up, je pense que cette absence de rentabilité ne devrait que dépendre d’une croissance interne dans un premier temps (qui pourrait être complétée par des acquisitions par la suite).

Ce qu’il nous manque en fait, c’est un critère pour dire « quand est-ce qu’une entreprise n’est plus une start-up ». Dans le cas de HP, ce n’est certainement plus une start-up depuis longtemps, probablement à partir du moment où l’entreprise était viable.

Il faudrait donc ajouter un critère : une entreprise qui atteint le stade où elle est capable de s’auto-financer pour grandir n’est plus une start-up, et ne peut plus en redevenir une. Ca a été le cas de HP dans les années 60, pour reprendre ton exemple.

La formule que je retiens est de l’ordre de : « start-up = market fit + hyper growth ».
Market fit = start
Hyper growth = up

Avant le market fit, ça reste un vague projet, après si % de croissance faible, neutre ou négatif, on est dans un esprit plus PME/ETI que futur service global, non ? :slight_smile:

Sinon Paul Graham le résume à « Startup = Growth ».

  • ajoutez un filtre temps : Au-delà de 3 ans, ce n’est probablement plus de l’ordre de la startup ?
    (On entends souvent parler de 18 mois max fatidiques pour être break even)
1 J'aime

Déterminer une startup par ses bénéfices et son financement c’est assez réducteur.
Toutes les startups ne sont pas « à perte », être rentable permet de soutenir une croissance plus forte.
Et les VCs ne sont pas la seule façon de financer une startup.

Avant le market fit, ça reste un vague projet, après si % de
croissance faible, neutre ou négatif, on est dans un esprit plus PME/ETI
que futur service global, non ? :slight_smile:

Le problème, c’est que ça ignore la phase de prototypage, par laquelle passent beaucoup de startups. C’est une phase où il n’y a absolument aucune croissance (ou très peu), qui est utilisée pour développer le produit ou le tester. Ca n’empêche pas l’entreprise d’exister et de faire des levées de fonds, comme toute autre startup.

ajoutez un filtre temps : Au-delà de 3 ans, ce n’est probablement plus de l’ordre de la startup ?
(On entends souvent parler de 18 mois max fatidiques pour être break even)

Capitaine Train a été créé en mai 2011, c’est encore clairement une startup (croissance forte, pas de rentabilité).
Et je ne parle pas de BlaBlaCar qui a 10 ans.

La rentabilité n’est pas un bon critère non plus car Amazon entrerait dans la catégorie… Et puis une startup n’a pas forcément besoin de lever des fonds et peut être rapidement rentable. C’est le principe du bootstrapping.

J’aime bien cette citation dont je ne me souviens plus de l’auteur :
« a startup is a temporary organization designed to search for a repeatable and scalable business model. »

Et celle de Paul Graham :
« A startup is a company designed to grow fast. Being newly founded does not in itself make a company a startup. Nor is it necessary for a startup to work on technology, or take venture funding, or have some sort of « exit. » The only essential thing is growth. Everything else we associate with startups follows from growth. »

a startup is a temporary organization designed to search for a repeatable and scalable business model.

Il s’agit de la définition de Steve Blank, qui est très bien en effet. Mais exclue de fait beaucoup d’entreprises considérées ou se considérant encore comme startups, dès lors qu’elle ont trouvé un modèle pérenne et qui peut passer à l’échelle globale (en gros dès qu’il y a Market fit et premiers revenus, break even ou pas), non ?

d’où une préférence pour le Startup = Growth de Paul Graham,
ou pour traiter les 2 aspects, la version mixte proposée plus haut : Startup = market fit + hyper growth. :stuck_out_tongue_winking_eye:
(phase de market fit = se cherche, et une fois atteint, phase de croissance : en route vers le break even & more)

1 J'aime

J’aime assez la définition d’Eric Ries :

« A startup is a human institution designed to deliver a new product or service under conditions of extreme uncertainty. »

Voir son article « What is a startup »

1 J'aime

J’aime bien les réponses de @antoineguyon et @azanetti zanetti .

Je pense que ces critères sont importants, mais qu’il faut aussi ajouter les critères de marché afin justement que les startups puissent changer de statut quand elles grossissent.

Startup = expression communément donnée à toute entreprise créée autour d’un service ou produit innovant, à partir de sa phase de démarrage (recherche du market fit), jusqu’à ce qu’elle ai créé son marché (business model, concurrence, taille du marché suffisante).

vous en pensez quoi ?

Tout est dit : http://www.koudetatondemand.co/videos/qui-suis-je-entrepreneur-business-ou-manager (cf dans le menu à gauche : « Qu’est-ce qu’une startup ? » :))

Ca reprend la définition de Steve Blank mais il approfondit.

il me semble que l’accès est payant, réservé aux membres de koudetat ?

La vidéo de 2h est accessible à tout le monde.

Ce message a été signalé par la communauté et est temporairement masqué.

Ce message a été signalé par la communauté et est temporairement masqué.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux