Réalisation de MVP

mvp

(Jean-Christophe DOMINGUEZ) #1

Bonjour

On entend souvent : “pour tester votre idée de projet, créez un MVP” (Minimum Viable Product)
OK ça c’est la théorie.
En réalité c’est peut être pas si simple.

Je m’interroge sur la réalisation des MVP comme produit minimal à mettre entre les mains des futurs utilisateurs et avec lequel ils peuvent interagir.
Donc pas de “Landing page” qui permet seulement de faire une étude de marché.

J’aimerais donc faire un sondage:

Parmi les personnes présentes ici:

  • Qui a déjà réalisé un MVP ?

    • Quels outils avez-vous utilisé ?
    • Combien de temps ça a pris pour le mettre en place ?
  • Qui souhaiterais réaliser un projet web mais n’a pas encore trouvé le moyen de réaliser son MVP ?

    • Qu’est ce qui vous bloque ?
    • Quelles seraient les fonctionnalités indispensables à ce MVP ?

Merci pour vos contributions :wink:


Quel est le meilleur framework d'app mobile pour un MVP
(matthieu_garde) #2

Bonjour.
Quelques éléments de réponse ici :
http://matthieugarde.com/francais-cartographie-des-mvp/?lang=fr


(Camille Roux) #3

Salut Jean-Christophe,

Difficulté à trouver un MVP ? Un problème de méthode
Je pense que la difficulté à penser un MVP vient d’un problème de méthode.
La plupart du temps, le MVP est considéré comme une étape intermédiaire pour aller vers un produit déjà connu. C’est là l’erreur ! Le MVP sert à tâtonner une fois qu’on a interviewé des clients, qu’on a identifié un besoin, qu’on a testé des démo… Il fait partie d’une méthode, le Lean Startup, qui permet de bootstrapper un projet (le lancer le plus vite possible avec le minimum d’argent).
Si l’objectif du porteur est de lancer une “usine à gaz”, j’imagine bien que trouver un MVP risque d’être complexe :slight_smile:

Comment réaliser un MVP ?
Pour la réalisation, c’est très variable. On peut utiliser des CMS, des services SAAS, des projets open source ou encore développer une application en quelques heures/jours.
Il ne faut pas voir un MVP comme quelque chose de statique. Le MVP mais comme une étape de la création d’un projet.

Un exemple de progression
Par exemple, pour un projet d’e-commerce tu pourrais avoir une progression telle que :

  • Site d’une page totalement statique ou tu proposes aux gens de laisser un email
  • Site ou tu vends un seul produit et ça se passe encore par email
  • Site ou tu vends un seul produit mais tu peux acheter directement avec un Paypal
  • CMS d’e-commerce avec une config standard
  • CMS d’e-commerce + des plugins et un thème
  • Techno propriétaire pour coller parfaitement aux besoins du client

Et encore, dans la réalité il y a bien plus d’itérations. A chaque fois, tu auras pris soin de demander des retours aux gens qui utilisent ton service et c’est ça qui va t’aider à choisir là où tu vas. C’est de l’impro :slight_smile:


(edgdzo) #4

Bonjour
En réalité la difficulté n’est pas de réaliser un MVP, n’importe qui peut faire un produit minimal, c’est juste une question de conception initiale et de méthode de travail.
La vrai difficulté, c’est de trouver rapidement un nombre suffisant de clients potentiels qui vont réellement utiliser ce MVP, voire être prêts à payer pour l’avoir, autrement dit, le problème n’est pas technique, il est commercial et tient essentiellement au business development.

Dans mon cas, j’ai d’abord travaillé sur les prospects à qui j’ai exposé mon futur produit, fait un peu de growth hacking juste avec l’idée, puis j’ai commencé le dev pendant 3 mois, toujours en relation directe avec les futurs utilisateurs en utilisant un groupe FB. Au bout de ces 3 mois, j’ai pu livrer le produit, qui a commencé à être utilisé (gratuitement). Encore trois mois après, je le lançais commercialement.
Pour résumer: total du dev 6 mois, un MVP à mi-chemin, et environ 50% de transformation d’utilisateurs en clients à la fin. C’est parce que j’avais des clients potentiels impliqués, dès le début, que j’ai eu un tel taux de transformation (j’avais plusieurs centaines d’utilisateurs au bout de ces 6 mois, dont environ 10% suffisamment impliqués pour donner le retour dont j’avais besoin).

Mais une fois qu’on a trouvé des utilisateurs intéressés et prêt à s’impliquer dans le produit, le reste coule tout seul. Sauf que c’est vraiment difficile à trouver, c’est pour ça que le plupart des gens partent directement sur le dev informatique en espérant trouver un marché après coup.


(Nicolas) #5

Bonjour
le produit minimum viable, donc, le produit qui au minimum intègre ce dont tu as besoin pour faire ton business.
Pour te confronter à tes utilisateurs, aller chercher du feedback.

Au début, même avec une idée précise du projet, l’idée qu’on se fait du produit va forcément évoluer, souvent celui ou ceux qui imaginent un produits essayent de répondre ou créer un besoin dans un domaine qu’ils/elles connaissent. Il y a forcément un biais cognitif .
Étant dedans, on ne peut avoir la même vision que le public (ça doit être possible, mais je ne l’ai jamais vécu encore).

Donc le mvp sert à poser les bases minimales pour aller à le rencontre des users, et ensuite le produit doit évoluer avec son marché, ses users, et l’idée de départ est souvent modifiée, le produit final 1 an après (au pif) sera forcément différent de l’idée (précise) qu’on s’en faisait.
(ce qui fait écho avec un post de @camilleroux sur le fait de ne pas trop prévoir )

Le MVP est un laboratoire grandeur nature :slight_smile:


(Peguy) #6

bonsoir NicolasKaizen et à tous,

Je partage totalement ton point de vue @Nicolaskaizen, le MVP est effectivement constitué pour tester les hypothèses définis au préalable avec l’idée de projet.

J’ai particulièrement le même problème que @Jcdominguez à savoir je souhaiterais tester mon idée de projet immédiatement sur le marché sans passé au préalable par une étude de marché poussée car en Afrique, malheureusement c’est très difficile d’effectuer une étude de marché. J’ai essayé par le passé de mener une étude de marché via google docs et le résultat était n’ayant. Je pense que la méthode Lean startup est idéal pour tester les projets peu complexes.

C’est pour cela qu’en ce moment, je m’y intéresse énormément, donc s’il vous plait, cher(e) pragmaticentrepreneurs, si vous pouvez mettre à ma disposition des exemples en fichier pdf ou autres supports de cas pratiques de Lean startup, cela pourrait m’aider vraiment à mieux asseoir ma conception de ce concept et donner vie à un MVP pour tester mon idée de projet.

Bonne soirée à tous


(Augustin) #7

Pour avoir quelques éléments de réponse, et pour les parisiens, le Wagon organise un meetup à ce sujet : http://www.meetup.com/Le-Wagon-Paris-Coding-Station/events/209837262


(Vincent Daubry) #8

Pour moi tout est dans le lien que t’as donné @matthieu_garde (merci au passage :slight_smile:

Plus tu arrives à repousser la phase de dev mieux c’est : c’est rarement là ou se situe le risque sur un projet.

Le MVP a pour seul but de répondre à la question “est ce que je suis entrain de construire quelque chose que des gens veulent ?”
L’erreur classique est de partir du principe que la réponse est oui, alors que c’est malheureusement bien souvent faux.
C’est très différent d’une étude de marché, qui intervient plus tard lorsque tu essayes d’évaluer le potentiel de ta boite (taille du marché, etc)

Paul Graham du Y combinator résume ça vraiment très bien :

“For a company to grow really big, it must (a) make something lots of people want, and (b) reach and serve all those people.”
http://www.paulgraham.com/growth.html

A toi de voir qu’elle est le meilleur outil pour savoir si il y a des gens qui ont besoin de ton projet. Mais va au plus efficace et au plus rapide, et donc retarde au maximum le moment de passer par la case développement informatique.

Edit : Quelques exemples concret de MVP sans landing page, ni aucun dev (démarchage téléphonique, etc) : http://www.agilecoach.ca/2012/01/31/4-big-takeaways-from-lean-startup-machine-toronto/


Proposé avec ❤️par Camille Roux