Réorientation SARL, création Holding puis SAS et SCI

Bonjour à Tous!

Je découvre ce forum qui semble très actif, je me permets de vous soumettre ma situation, merci par avance pour votre temps consacré à la lecture de la suite :wink:

Gérant d’une SARL informatique qui a plus de 15 ans, possède 99% des parts, CA linéaire moyen de 150k€ seulement.

Seul depuis toujours dans cette SARL à l’IS, j’ai embauché ma compagne en début d’année (objectif: avoir un revenu fixe minimum pour la famille et pôle emploi au cas ou…)
J’ai 2 enfants, j’arrive à la cinquantaine :frowning:

Ma SARL vivotte. J’avais mis un capital de 100k€.
J’aimerai récupérer du cash en baissant le capital que j’ai mis il y a +de 10 ans pour passer de 100k€ à 10k€ uniquement.

Dans cette diminutation de capital, mon idée serait de mieux structurer mes activités:

  • créer une holding SAS
  • apporter au moins 5% des parts de la SARL à la holding, que j’apporterai dans le cadre de cette diminution de capital de ma SARL
  • créer une nouvelle société SAS pour nouvelle activité, la holding devenant présidente avec plus de 50% de parts
  • être en mesure de créer un SCI pour acheter des biens immobiliers
  • être en mesure d’avoir de futures sociétés (achat/revente)

Objectifs:

  • avoir un système mère/fille sur ma SARL avec faible friction pour les remontées de dividendes (si un jour ôh miracle l’activité augementerait! :slight_smile:
  • intégrer d’emblée mes enfants mineurs dans le montage de la holding (au cas ou il m’arrive un truc - c’est l’age, ça me travaille :slight_smile:
  • pouvoir orchestrer la création d’autres sociétés en passant du flux financiers (prêt entre structures) et optimisation des dividendes avec remontée vers la holding (faible friction)

Mes questions:

  • quel capital pour la holding? injecter un faible capital de type 1k€?
    ou apporter les 10k€ du futur capital à ma holding?
    ou même apporter les 100k€ du K actuel de la SARL puis diminuer ensuite à 10k€???
    est-il plus judicieux de diminuer d’abord le capital de la SARL puis apporter toute ou partie des parts à la holding?
    (en filigrane, quel interet d’avoir un plus fort capital sur la holding: regard des banques?)

  • le montage est-il pertinent?

  • holding active ou passive?

  • comment répartir au mieux les parts de la holding? 10% par enfant? plus? (idée protection enfants et ma compagne, non marié)

  • votre avis pour la holding: adresse personnelle ou utiliser une société de domiciliation?? avantages?? (ex: CFE sur Paris=76€ :slight_smile:

Au final si je pose mes questions ici, j’ai un comptable depuis le début de ma SARL, qui était bien au début mais aujourd’hui il a bien grossit, plus aucune communication ni conseil
il délègue à son assistante et ne conseille plus du tout… je suis habituellement fidèle mais là je vais changer: si vous avez une ou des bonnes adresses à conseiller :wink:

Donc merci à tous pour vos conseils & lumières sur ces sujets par toujours évidents à appréhender.

Bien à vous.

Bonjour,

Couci-couça :

  • je le trouve trop compliqué à vue de nez :
  • une chose m’embête : votre âge ; 50 ans c’est a priori trop tard pour un montage holding ;
  • il me manque une donnée importante : on ne sait rien de la nouvelle activité ;
  • vous voulez vous sortir du cash de la SARL et en même temps réinvestir dans une SCI depuis la holding ! Crèveriez-vous vos pneus avant de partir en vacances ?!

Pourquoi pas 100% pour vous avec des donations successives avec réserve d’usufruit ?

C’est à dire que là on est plus trop dans le domaine d’un comptable…

Bonjour Vincent,

Merci pour vos réponses. Voici quelques infos & questions complémentaires suite à vos remarques.

trop compliquée? oui j’imagine pour la situation actuelle, mais j’espère faire « bouger » les curseurs dans les prochaines années et créer des structures de type startup et les intégrer dans la holding.

50 ans trop tard? certes cela aurait été mieux plus tôt, mais vous connaissez le fameux adage…

quelle serait la nouvelle activité? en fait je créé une activité volontairement concurrente, qui vend les mêmes « produits » mais présentés et tarifés différemment au consommateur. Donc peu de temps pour la mise en œuvre. Je ne peux en dire plus mais cela me permettra d’atteindre des cibles différentes de ma structure actuelle en terme de pays et population (et ne pourrai pas faire cela dans ma structure)

« vous voulez vous sortir du cash de la SARL et en même temps réinvestir dans une SCI depuis la holding ! Crèveriez-vous vos pneus avant de partir en vacances ?! »
je comprends votre remarque, qui est justifiée. en fait concernant le cash de la SARL: en fait je sortirai par exemple 90k€, qui me reviennent à peu de frais car la valorisation n’a pas bougé. Et je récupère à titre perso. Et ne souhaite pas tout réintégrer dans le holding!

De fait j’ai toujours ces questions de capital pour la holding qui me travaillent:

  • apporter un capital faible à la holding? (ex 1k€)
  • apporter tout ou partie du capital de la SARL 10k€ (après diminution). quel intérêt?
  • apporter uniquement 5% de la SARL pour lien mère fille?
    J’aurai besoin de compréhension de ces 3 solutions. Quel intérêt d’un capital + élevé dans la holding?
    Quel serait le scénario le plus opportun vu ma situation?
    La holding devrait-elle être active ou passive? (car ce choix n’est pas évolutif sauf erreur de ma part)

Concernant les donations successives avec réserve d’usufruit : y-a-t-il à ce sujet des mentions spécifiques à intégrer dans les statuts de la holding?

Je vous souhaite un excellent weekend! :slight_smile:

Ben du coup moi non plus je peux pas vraiment en dire plus…

Du coup ça en réduit singulièrement l’intérêt et l’efficacité déjà compromis par sa mise en place tardive…

Outre ce qui précède, vos questions sortent du cadre de la demande d’info pour entrer dans la demande de conseil et on sort de ce qui relève d’un forum.

C’est plus que probable.

oui, à la relecture de mon précédent post on arrive effectivement dans des questions liées au conseil… comme quoi la dérive arrive vite:!

des adresses pour des intervenants en conseil sur le sujet, moyennant prestations de conseil bien évidemment?? (des idées de tarif également?)

Je pense qu’il s’agit d’un conseil nécessitant une consultation juridique car trop pointu, prodigué par un professionnel du droit, ici un avocat en la personne de Vincent, sur une problématique juridique précise qui est la vôtre. Bref, trop complexe pour le solutionner sur un forum. Bonne continuation :wink:

enerico1.gif

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux