Retard dans le dépôt des comptes annuels

Bonjour,

J’ai manqué de sérieux dans le dépôt des comptes annuels au Greffe et je l’ai fait en retard (je suis un jeune entrepreneur et c’était mon premier exercice, j’ai littéralement oublié de le faire et je n’ai pas lu à temps le rappel par lettre AR pour un tas de raisons dont je suis entièrement responsable).
J’ai donc déposé les comptes une semaine après la date limite. Ayant dépassé cette date limite, la lettre AR me dit que je dois me présenter à une audience publique en cette fin d’année, au tribunal de commerce.

Au delà de ma honte d’avoir manqué à ça et d’être convoqué, je vous avoue que je suis assez intimidé. Est-ce que quelqu’un ici saurait me dire si :

  • Il me faut faire appel à un avocat ;
  • Il existe une autre solution pour éviter cette convocation ;
  • Quelqu’un sait comment se déroule ce genre de procédure et pourrait m’en dire plus.

Je précise que j’ai essayé de contacter le greffe mais pas de réponse.

Merci d’avance,

Bien cordialement

Bonsoir,

Pas obligatoire - ni vraiment nécessaire amha.

Non.

Il ne vous en donnera pas.

Allez-y relax et dites la vérité sans chercher à enjoliver. Vous risquez au pire 1 500 € d’amende.

Y a pas de raison.

Vous savez moi je vais aux audiences comme d’autres vont au bureau ou à l’usine hein. :grin:

1 « J'aime »

J’ai 9 mois de retard. Je vais peut-être m’y mettre alors… Par contre pour les impôts je suis à jour.

Merci pour votre réponse !

Faites gaffe quand même… Les tribunaux s’énervent de plus en plus là-dessus.

la peur du policier est, en matière d’entrepreneuriat, un levier très fort pour vendre des expertises souvent très utiles sur des vrais problèmes mais guère efficace pour aider à gérer le réel et le quotidien.

Bref … faites amende honorable , adressez un courrier en AR (garder des traces quand même) pour solliciter la clémence.

les juges savent bien qu’une boite c’est compliqué, que les entrepreneurs ne sont plus accompagnés, que les experts comptables sont très souvent aux abonnés absents en cas de pépin pour les petites boites, …

Ils savent que les chefs d’entreprises ont juste besoin d’apprendre sur le terrain puisque guerre de préparation le font, après ils peuvent se décider à ne plus piloter seul leur boite et prendre appui auprès d’autres chefs d’entreprise .

En 40 ans d’entrepreneuriat, j’ai fait plein de bêtises, erreurs, de retards, je n’ai jamais eu d’amende, j’ai toujours joué franc jeu et respecté honnêtement tous les engagements que je prenais auprès de l’administration donc … keep it cool
(le probabilité du gros C*** existe forcément mais pas plus qu’ailleurs)

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux