SASU est-ce qu'un logiciel de compta est obligatoire ?

Bonjour,
je suis bientôt au chômage souhaite faire une SASU en début 2018 mais j’ai beaucoup de question

Ma SASU porte sur la vente et la R&D de produit technologique j’ai de très vielle notion de compta datant d’avant le BEP

j’aimerais savoir si je pouvais crée mon propre programme pour gérer la comptabilité de mon entreprise (il est plus facile pour moi de crée de A a Z plutôt que d’adapter quelque chose que je paye et que je ne connais pas pour automatiser tout mon processus compta.

es-ce que je suis dans le juste si je fais en sorte d’enregistré toute les opérations au fur et a mesure dans mon application et que je lie chaque opération a une justificatif, a la demande et mensuellement il imprime les feuille du livre journal (opération par ordre chronologique) et le grand livre (opération ventilé par le plan comptable)

es-ce que je me trompe si je prend l’exemple suivant (j’espère le plus complexe que j’aurais a géré)
-Exemple facture d’un produit technologique que je fabrique vend mais dons je n’est pas la propriété intellectuel
donc dans le calcul de coût pour la facture je dois inclure

  • la marge bénéficiaire
  • coût matière première
  • coût de fabrication (amortissement machine, main d’œuvre , électricité)
  • les frais de port
  • la TVA reçu
  • les frais de propriété intellectuel (code 651 du plan comptable)

mais au niveau des justificatif je bloc sur les frais de propriété, en gros je pense faire un contrat avec mes client qui me permet de fabriqué et vendre leur idées, en échange je leur reverse une part donc pour chaque facture je pense inséré une ligne 651 en charge.
de plus comme je verse une somme a mes client es-ce que je dois payes des taxes dessus ou es-ce que c’est a eux de faire le nécessaire ?

bon ca fait 3 questions mais je ne sais pas du tout ou avoir les réponses

merci d’avance

Pour la première question (faire ton logiciel de compta), pas de soucis. Je l’ai fait sur mes plateformes en ligne pour gérer les paiements automatiquement (ça fait la facture et ça l’envoi par mail).
Il faut bien suivre la numérotation qui doit s’incrémenter de 1 (donc continue et croissant). J’ai eu un soucis avec ma db où ça s’incrémente mais pas toujours de 1 même si c’est la clé auto_increment :wink:

Pour le reste, je ne sais pas. J’ai pris un comptable que je béni tous les ans.

Bonjour,

Oui.

On peut lire beaucoup de bêtises sur le sujet. Donc on va faire un exposé court mais clair.

Le logiciel de compta n’est absolument pas obligatoire (il est juste vivement conseillé). On peut toujours continuer de tenir sa compta avec des registres papier et des stylos.

Mais à partir du moment où l’on utilise de l’informatique, il y a une disposition que les gens persistent à zapper : l’art L47 A du Livre des procédures fiscales. Celui-ci énonce qu’en cas de contrôle fiscal, vous devez si votre compta est tenue sous informatique fournir des fichiers d’écritures comptables répondant à un format précis.

Bon courage pour le faire vous-même. Et si vous ne le faites pas, en cas de contrôle vos écritures si elles ne répondent pas à la norme seront écartées. Vous avez déjà compris la suite.

Autant dire que ne pas utiliser de logiciel respectant le L47 A lpf est très très dangereux et je le déconseille absolument.

Cordialement,

1 J'aime

OK dans la mesure ou j’imprime de manière hebdomadaire ou mensuel les nouvelle operations peut t’on consideré que la comptabilité se fait sur papier?

dans le cas contraire j’ai vu "A compter du 1er janvier 2018, les assujettis à la TVA qui enregistrent les règlements de leurs clients au moyen d’un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d’un système de caisse, devront utiliser un logiciel conforme répondant à certaines conditions. Il s’agit de conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données en vue du contrôle de l’administration fiscale.

A ce titre, ils devront produire soit un certificat délivré par un organisme accrédité, soit une attestation individuelle de l’éditeur conforme au modèle fixé par l’administration.

L’administration fiscale n’est pas un organisme accrédité qui délivre les certificats."

donc si la compta est informatisé et que je fais mon logiciel il faut que je le face accrédité par 1 des 2 organisme existant ( COFRAC ou AFNOR )
les conditions a respecté sont si je ne me trompe pas defini ici
http://revuefiduciaire.grouperf.com/article/3661/hb/20160919173548859.html

Donc ca reste réalisable mais ça demande un budget pour l’ accréditation. Le plus simple (si c’est autorisé) c’est d’imprimé au fur et a mesure au début

Non, le plus simple c’est un logiciel de compta.

Si vous imprimez vous démontrez… qu’il y a une saisie informatique. En cas de contrôle, pour défendre ça, je vais ramer…

Le logiciel de caisse (et non de compta…) n’est pas du tout obligatoire à compter du 1er janvier ; la loi dit juste que SI on en utilise un il doit être accrédité, épicétou.

Et si on saisit avec Excel alors?

J’ai eu le cas… et le RDV devant le conciliateur fiscal a été une catastrophe.

Des fichiers Excel, certitude absolue, cela ne peut pas être admis en tant que fichier d’écritures comptables car le format n’est pas libre.

Pourquoi perdre son temps à développer un truc bancal plutôt que d’investir dans un comptable qui gèrera tout dans les règles ? Surtout en SASU, qui est un statut loin d’être aussi simple que l’AE :wink:

(Et oui, pour moi le comptable est un investissement, et non une charge)

Il suffirait de dire à Excel d’exporter dans un format libre?

Non.

J’ai juste dit qu’avoir un « format » excel c’est l’assurance de se prendre le L 47 A lpf dans la tronche en cas de redressement.

Le fait d’avoir au final un format libre par contre est une composante d’un argumentaire face à l’administration fiscale mais à elle seule elle est totalement insuffisante.

Et je n’en dirai pas davantage, secret pro oblige.

J’en parlerai à mon comptable. Il a l’expérience des contrôles. S’il y avait un soucis, je pense qu’il me l’aurait dit. Je lui transmets mes factures sous format Excel (parfois même en liste tellement il y en a). Ensuite lui les imprime peut être mais jusque là pas de problèmes.

Je ne vois pas le rapport avec ce fil. On ne parle pas des factures mais des écritures comptables !

Les factures on peut les faire avec n’importe quoi du moment que les mentions obligatoires y sont…

1 J'aime

Ok et dans la mesure ou l’on fait appel a quelqu’un pour effectué les écriture comptable, il y a t’il un délais maximum pour enregistrée les facture et autre document de saisie ?

dans ce cas il est donc possible de tenir a jour une version maison non accrédité (mais qui se remplie automatiquement) et de récupéré les donnée de cette dernière pour l’insérer dans un logiciel accrédité non automatique. (et ainsi avoir un système rapidement fonctionnelle le temps de trouvé comment connecté les 2 logiciel pour que tous soit automatique)

1 - non.

2 - oui, c’est possible ; en créant une interface avec un logiciel aux sources duquel vous n’aurez pas accès… bon ben voilà quoi. Franchement…

je suis dessolé mais ce n’est pas très claire pour moi.
il est techniquement impossible pour une entreprise de saisir les écriture comptable a la seconde prés. je me souviens également qu’en entreprise la comptas me demandait certain justificatif plus d’une semaine après

En théorie personnelle et d’après ce que j’ai vu (je ne peux pas prétendre m 'y connaître car je ne suis pas spécialiser):
l’écriture comptable dois être effectué avant la fin de l’exercice, j’ai vu également que le fichier d’écriture comptable dois être généré après que les journaux est été validé. de plus si je fais appel a un comptable extérieur ce denier créera forcement un délais supplémentaire avant que la saisie ne soit réalisé.

Si je ne me trompe pas, tout laisse a suggérer que je peux effectué mes saisie 1 fois par mois, le faite d’avoir un logiciel non accrédite pour facilité la saisie n’influence en aucun cas la véracité des information comptable fournie a l’administration fiscal puisque ces donnée sont produite au final par un logiciel accrédité dans le format attendu (pars contre c’est saisies seulement 1 fois par mois (voir plusieurs fois si les opération commence a être trop nombreuse). (après dans le cas ou l’exercice est trimestriel ou annuelle la periocité de la saisie pourrais être encore moindre, mais 1 mois je trouve que cela est déjà bien)

j’espère que je ne me trompe pas car j’imagine la perte de temps d’ouvrir le logiciel à chaque fois que l’on reçoit une facture

Ah d’accord j’avais pas compris que votre question était si basique en fait.

Oui, ben sûr, il faut saisir avant la fin de l’exo ! En général, une fois par mois, après que l’on ait reçu son relevé bancaire, c’est bien. Ensuite tout dépend de la taille de l’entreprise…

OK Merci donc je résume
on peut utilisé n’importe quel moyen de saisie EXEL ou autre du moment ou cette saisie finisse (de maniérée automatique ou manuelle) dans un logiciel accrédité avant la fin de l’exercice .

Je suis convient des risque que cela implique mais au moins je peut me faire assisté au moment de la saisie (chose pas forcement possible si je devais le faire au fur et a mesure). Ca détourne un peu ce que je voulais faire au début mais au moins ça devient compatible avec mon projet

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux